observatoire du par

Ministres superflus cherchent émissions dispensables

(et vice-versa)

Mais à quoi servent donc les nombreux secrétaires d'Etat sans attribution évidente du gouvernement Fillon ? Réponse : à fournir des sujets, et des invités, aux émissions politiques dominicales.
Deux exemples de belles rencontres affinitaires entre ministres superflus, et émissions dispensables, piochés le dimanche 21 février.Cadeau bonus : une visite à l'ambassadeur de France en Irak.



Un ministre superflu en voyage à la martinique

Jean-Marie Bockel, transfuge "d'ouverture" du PS, et secrétaire d'Etat à la justice, est en Martinique. C'est un voyage professionnel (il vient présenter aux gens de Justice la nouvelle carte judicaire) et d'agrément (il vient "organiser son mouvement", la Gauche moderne, 80 adhérents en Martinique). Sans attribution particulière, il récupère les dossiers que veut bien lui laisser MAM. Interviewé par une équipe de Canal + dans le cadre hautement télégénique d'une vedette rapide, le ministre superflu menace néanmoins : s'il devait rester trop longtemps superflu, il pourrait quitter le gouvernement.

picto Bockel, ministre superflu, reconnait lui-même que sa situation "ne peut pas s'éterniser".

Yade pense-t-elle à la présidentielle ?

Invitée, elle, de Nicolas Demorand, dans C Politique sur France 5, la secrétaire d'Etat aux sports Rama Yade se voit poser la question qui taraude la France entière, de la raffinerie de Dunkerque aux criées bretonnes : "vous avez envie d'être présidente de la République ?" lui demande Demorand.

 

Demorand à Yade : " il y a 2012, 2017, 2022 ..." picto


Moralité ? Le ministre superflu et l'émission dispensable ont tout pour se rencontrer. Il n'a rien à faire, elle doit remplir une heure chaque semaine. Le ministre superflu est pratique. Il brûle d'exister, entreprend des voyages lointains, autorise des plans exotiques (sur une vedette rapide, ou bien manipulant un long sabre de marine). Il...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Ministres superflus cherchent émissions dispensables

C'est les vacances, eh... Et puis, c'est vrai qu'on nous met du politique à toutes les sauces et qu'il n'y a pas assez de ...

Par charlie.lapared
le 23/02/2010
Tous les forums >