13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"
article

13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Videos, rumeurs, photos, géolocalisation, etc...

Réservé à nos abonné.e.s
Près d'un an après les attentats de janvier, les medias français, traitant les attentats du 13 novembre qui ont fait au moins 128 morts à Paris, ont-ils ou non récidivé dans les errements constatés à l'époque (délivrance d'informations irrespectueuses, voire potentiellement dangereuses pour les victimes) ? Dans leur couverture des événements vendredi soir, les chaines d'info continue semblent avoir observé une certaine prudence.

Si la plupart des quotidiens français ont opté, à la Une, pour des photos "sobres", ne montrant que des cadavres recouverts de draps, Le Parisien, pour sa part, a choisi de montrer des corps allongés découverts.

A la suite de ces six attaques simultanées, l'état d'urgence a été décrété en France, et le président de la République, François Hollande, a annoncé qu'il réunirait le Congrès (Assemblée Nationale et Sénat) lundi 16 novembre.

Ce contenu sera actualisé tout au long du week-end.

"La guerre", "Carnages", "L'horreur". Ce sont les mots qu'on retrouve à la une de la presse au lendemain d...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.