Emma, entre charge mentale et insultes sexistes
Sur la planche
  • Presentation
    Daniel Schneidermann
  • Préparation
    Antoine Streiff
  • Deco-Réalisation
    Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s

Emma est née deux fois dans la BD française. Une première fois sur son blog en 2017, avec une série titrée "Fallait demander". "Fallait demander" : c'est l'imparable réponse de Monsieur, quand Madame se plaint qu'il ne l'ait pas aidée à sortir le linge du lave-linge, ou la vaisselle du lave-vaisselle (variante 2022, "Ça se met où ?" : Emma a le génie des titres). Pour la première fois était illustré le concept de "charge mentale". Et pas seulement à la maison. De sa carrière passée d'ingénieure en informatique, Emma a tiré aussi de pertinentes informations sur la charge mentale des femmes au boulot. Cette partie-là est titrée "Détends-toi" (oui, toute l'œuvre d'Emma est accessible en ligne gratuitement, ce qui ne l'empêche pa...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.