Autodérision : une humiliation ?
Post-pop
  • Presentation
    Daniel Schneidermann
  • Préparation
    Antoine Streiff
  • Deco-Réalisation
    Sébastien Bourgine et Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s

Elle en a fait le ressort de son dernier spectacle : l'autodérision est une humiliation. Et il faut donc arrêter. Avec cette soudaine prise de conscience, l'humoriste lesbienne australienne Hannah Gadsby a fait un malheur sur Netflix. Et il est vrai que de l'autodérision à l'autodénigrement, la distance est parfois mince.

Pour les humoristes issus de minorités, l'autodérision est-elle la seule voie vers le succès ? Faut-il au contraire jeter à la poubelle toutes les formes d'autodérision humoristique ? D'Eddy Murphy à Smaïn, de Richard Pryor à Blanche Gardin, en passant par Jamel Debbouze, cette dernière émission de la saison nous promène dans l'humour, des deux côtés de l'Atlantique.

Quelques sources

Nelly Quemener, « S...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.