Les journalistes télé, leurs blogs, leurs opinions : attention, ligne j@une !

Arrêt sur images

Vider son coeur : transparence, ou dérapage ?

Ligne Jaune
Réservé à nos abonné.e.s
Comme tous les citoyens, les journalistes de l'audiovisuel ont (pour la plupart) des convictions politiques, et économiques.

Mais chut ! La nécessaire impartialité apparente de leurs médias impose que ces opinions ne se voient pas trop. Pour avoir publié une note prenant à partie Ségolène Royal, le directeur de la chaîne câblée LCI s'est fait réprimander par la direction de TF1.

Bernard de la Villardière (M6) traitant François Bayrou de "Le Pen light", ou Jean-Michel Aphatie (RTL, Canal+) ironisant sur le week-end mexicain des Sarkozy, ont-ils eux aussi franchi la ligne jaune ?

Les journalistes doivent-ils cacher leurs opinions, ou les étaler ?




Pour cette deuxième émission, nous vous proposons de slalomer entre les fausses pistes, les chauss&eacu...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Ferrari, un million par an ? Mélenchon insiste...

...mais se fonde sur une "supposition" de L'Express

Renault : Royal cale dans sa com'

Comment l'action du constructeur a chuté après la publication d'un tract CGT

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.