Hortefeux, Internet et la ligne j@une

Arrêt sur images

L'affaire et la sous-affaire, disséquées par Canal Assemblée, Marianne2, Mediapart et Charlie

Ligne Jaune
Réservé à nos abonné.e.s
Le président du groupe UMP à l'Assemblée Jean-François Copé, le sociologue Dominique Wolton, l'éditorialiste de France 3 Jean-Michel Blier : tous trois ont accusé "Internet" d'avoir harcelé le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, après la diffusion de la video de ses blagues douteuses lors de l'Université d'été de l'UMP.

Mais la vidéo a été diffusée par le site du Monde, et tournée par une équipe de Public Sénat. Pourquoi Public Sénat n'a-t-elle pas diffusé ces images politiquement explosives ? Son président, Gilles Leclerc, n'a pas répondu à notre invitation. Son homonyme (et président de l'autre chaîne parlementaire), Gérard Leclerc, harcelé par Guy Birenbaum, laisse entendre à demi-mots que lui l'aurait diffusée.

Fallait-il diffuser ces images ? Sur ce point, tous nos invités, (outre Leclerc, Philippe Cohen de Marianne2, François Bonnet de Mediapart, qui a appelé à la démission du ministre et Char...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Plantu : et maintenant, les jeux vidéo ?

Islam, syndicalistes, Mélenchon : le dessinateur du Monde collectionne les "bad buzz"

Les petits ménages de Stéphane Soumier (BFMBusiness)

Agent d'ambiance chez Leclerc et animateur chez Orange

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.