Homosexuels, handicapés : une ligne j@une pour Canal+ ?

Arrêt sur images

La joyeuse équipe des comédiens "d'Action discrète" (Canal+) se promène dans les rues de Montpellier, déguisée en bande de supporters de Georges Frêche. Pour débusquer le racisme ordi(...)

Ligne Jaune
Réservé à nos abonné.e.s
La joyeuse équipe des comédiens "d'Action discrète" (Canal+) se promène dans les rues de Montpellier, déguisée en bande de supporters de Georges Frêche. Pour débusquer le racisme ordinaire présumé, et la supposée homophobie, des électeurs de Frêche, ils multiplient les provocations. Surjouant les beaufs inconscients, ils vantent dans un bar lesbien la bienveillance de Frêche envers "les pédés" et "les colleuses de timbres". Déboulant dans une association d'aide aux handicapés, ils tonitruent que Frêche adore "les baveux" et les "gogolitos". Efficacité visuelle assurée !

Résultat : deux associations homosexuelles montpelliéraines viennent de porter plainte contre Canal+. Une association de parents de handicapés mentaux, l'UNAPEI, attend des excuses de la chaîne. Après avoir, voici quelques mois, mis en rage le ministre de l'immigration Eric Besson, l'équipe de Canal+ affronte cette fois la colère et l'incompréhension de représentants des "minorités".

Une nouvelle fois, la question est posée : quelles sont les limites du rire ? Question d'autant plus complexe que les cibles véritables des sketches d'Action discrète, qui multiplient les degrés et les niveaux de lecture, ne sont pas toujours parfaitement évi...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.