Impôts : "le gouvernement, dans l'improvisation permanente"

Arrêt sur images

Déroute fiscale : Piketty et Giraud débattent

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
La France est-elle entrée en insurrection fiscale? Des bretons qui refusent l’écotaxe aux plaintes bruyantes des clubs de foot, de recul en suspension du gouvernement, on peut se poser la question. Au-delà de la fronde, le système fiscal français, de niche en exemption, va-t-il encore chercher l’argent là où il est vraiment, là où il est juste d’aller le chercher? Est-il encore adapté à la structure des revenus des français et notamment à la répartition entre revenus du travail et revenus du capital? Pour y répondre, deux invités: Thomas Piketty, directeur d’études à l’EHESS et professeur à l’école d’économie de Paris qui vient de publier Le capital au XXIe siècle, et Gaël Giraud, directeur de recherche au CNRS et membre de l'Ecole d'économie de
Paris, jésuite et auteur de l’ouvrage Illusion financière.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Anne-Sophie Jacques et Marion Mousseau
et déco-réalisée par Mireille Campourcy et François Rose.


Making-of par Anne-Sophie Jacques

"Si si Anne-So, j’adore payer des impôts, mais là, cette année, on en paie quand même beaucoup plus". Ma frangine soupire. Le ras le bol fiscal qui inonde nos journaux prend corps : celui de ma sœur, celui de mes potes qui voient leur feuille d’impôt s’alourdir. Ils m’en parlent avec précaution, surtout ne pas froisser la grande défenseuse de la mise au pot citoyenne que je suis. Mais oui les impôts ont a...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.