Ravalec et la littérature rock, d@ns le texte

Arrêt sur images

Une poule qui a trouvé un couteau : c'est Judith, cette semaine, face à Vincent Ravalec, pour son retour d@ns le texte. Mais qui est la poule, et qui est le couteau ? La surprise de Ravalec n'est pas moindre que celle de notre animatrice !

Dans le texte
Réservé à nos abonné.e.s
Une poule qui a trouvé un couteau : c'est Judith, cette semaine, face à Vincent Ravalec, pour son retour d@ns le texte. Mais qui est la poule, et qui est le couteau ? La surprise de Ravalec n'est pas moindre que celle de notre animatrice !

Cette improbable rencontre a une histoire, que connaissent nos abonnés les plus attentifs. L'idée d'inviter Ravalec est née dans la foisonnante spontanéité du plateau de notre @rrêt sur images d'il y a quinze jours, consacrée à l'éditeur Gilles Cohen-Solal, et aux coulisses du monde de l'édition. "Tiens, c'est justement le sujet du dernier Ravalec !" a lancé l'un de nos invités sur le plateau. Banco, décidons nous hors antenne avec Hubert, alors que nous nous tâtons encore sur le nom de l'invité de rentrée. On y va !

Catastrophe : Judith n'a pas aimé le livre. Mais alors, pas du tout. Elle le trouve populiste, poujadiste, mac...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Michel Vinaver et le capitalisme, d@ns le texte

Le dramaturge est le premier invité de notre nouvelle émission littéraire

"Que font les petits garçons ?" : nouvelle polémique sur un livre jeunesse

Des "anti Gender" dénoncent un livre "qu'on veut cacher aux parents"

"Un écrivain a tout intérêt à faire la guerre"

Julien Gracq, et la débâcle, évoqués par Debray et B. Boie

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.