"Qu'ils parlent bien ou mal, les Gilets jaunes ont toujours tort"

Arrêt sur images

Peuple et éloquence, 4e émission de notre série d'été

L'émission
  • Avec
    Clément Viktorovitch et Usul et Mélodie Kudar
  • Presentation
    Daniel Schneidermann et Laélia Veron
  • Préparation
    Adèle Bellot et Laélia Veron
  • Réalisation
    Antoine Streiff et Manuel Vicuna
Réservé à nos abonné.e.s
Est-ce une bonne chose d'enseigner aux classe populaires le langage, les codes, les modes d'expression des dominants, et notamment l'éloquence ? Est-ce un outil d'émancipation personnelle ou citoyenne, ou une manière de les adapter aux exigences de l'économie de marché ? Et qu'est-ce qui distingue l'éloquence de la rhétorique ? Y a-t-il plusieurs éloquences ? Questions posées à nos invités : Usul, vidéaste ("Ouvrez les guillemets", Mediapart) ; Clément Viktorovitch, enseignant de rhétorique à Sciences Po et chroniqueur sur CNews ; Mélodie Kudar, avocate pénaliste à Versailles.

L'éloquence, un "savoir technique" à décliner

Usul et Clément Viktorovitch ont participé à un concours d'éloquence pour lycéens, "Les libres parleurs de Montreuil". Un concours "inclusif" - tous les lycées étaient concernés. A quoi ressemble un concours d'éloquence ? Exemple avec un extrait du documentaire A voix haute sur la Saint-Valentin (les filles sont "pour", les garçons sont "contre"), que Laélia Véron trouve "misérable, parce que les rôles distribués sont hyper genrés". Mais pour Usul, le concours de Montreuil n'avait rien de l'échange montré dans A voix haute : "J'avais qu'une trouille, c'est que ce soit justement des duels, des petits matchs". Viktorovitch voit lui dans l'extrait diffusé "un moment pédagogique sympa". Il y voit du ...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.