Ils ont Obama, nous avons... Ségolène
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

Ils ont Obama, nous avons... Ségolène

De l'icône à la poupée fétiche

Réservé à nos abonné.e.s
Alors comme ça, il paraît que l'opinion française est déjà lasse...

...Déjà lasse du tintamarre orchestré autour de l’élection d’Obama. Le Français a la lassitude facile et la bouderie prompte, tenons-nous le pour dit.

Une telle bouderie devrait mettre en garde les responsables du Parti Socialiste, qui s’occupent ces derniers jours de se trouver un leader. Si fatigués que soient déjà les Français, qu’on les aveugle avec les lumières d’aurore incarnées par le métis atomique, ils ne nieront pas que l’enthousiasme qui a porté Barack au pouvoir tenait probablement plus à son charisme et à ses talents personnels, à sa puissance iconique, qu’au programme et...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.