Mermet : "Il suffit d'écouter les 7-9 pour voir qu'on peut faire autre chose"

Arrêt sur images

Là-bas si j'y suis se lance sur la Toile

L'émission
  • Presentation
    Daniel Schneidermann
  • Deco-Réalisation
    François Rose
Réservé à nos abonné.e.s
Bienvenue à Daniel Mermet, notre nouveau voisin sur Internet ! Mercredi, lors d’une conférence de presse, l’ancien animateur et producteur de Là-bas si j’y suis a annoncé le lancement d’un site dans le prolongement de son emblématique émission qui a fédéré, pendant de nombreuses années, les voix de la gauche critique. Au programme : un « 7-9 neuf », autrement dit une matinale quotidienne alternative. Mermet nous décrit son projet – encore à l’état embryonnaire – et revient également sur la polémique née lors de la publication d’un article qui présentait l’animateur non pas en jovial altermondialiste mais en patron tyrannique.

Que va devenir l’émission Là-bas si j’y suis, supprimée de la grille de France Inter en juin dernier ? Nous nous posions la question ici-même en évoquant la possibilité pour l’ancienne équipe de Daniel Mermet de reprendre le flambeau. Finalement, seuls trois journalistes continuent sur Inter avec l’émission Comme un bruit qui court diffuséele samedi à 17 heures. Quant à Mermet, c’est décidé : il se lance dans la création d’un site internet pour prolonger son aventure longue de vingt-cinq ans. Son projet ? Mettre en ligne chaque matin une émission de deux heures, le « 7-9 neuf », une alternative aux autres stations qui voient se succéder, comme le dit Mermet, les mêmes informations, les mêmes journalistes, les mêmes chroniqueurs.

Cette mati...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.