Mayotte : "Les journalistes sur place ne connaissent pas toujours le terrain"
L'émission
  • Avec
    Rémi Carayol et Nejma Brahim et Yasmina Aouny
  • Presentation
    Loris Guémart
  • Préparation
    Paul Aveline et Louison Gasnier
  • Réalisation
    Alizée Vincent
Réservé à nos abonné.e.s

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a lancé il y a deux semaines l'opération Wuambushu : 1 800 gendarmes et policiers sont présents pour lutter contre l'immigration clandestine et la criminalité. Depuis, les médias français multiplient les reportages et articles sur place. Mais les journalistes permettent-ils de comprendre correctement la situation très complexe de l'île ? Adoptent-ils ou non les discours officiels ? Quelle place laissent-ils à la parole des Mahorais·es ? Afin d'éclaircir ces récits médiatiques, nous recevons la journaliste chargée des migrations chez Mediapart Nejma Brahim, qui revient de reportage à Mayotte ; l'enseignante et autrice mahoraise Yasmina Aouny, aussi candidate Nupes dans l'île aux dernières élections législatives ; et le journaliste indépendant Rémi Carayol, fondateur de médias dans l'archipel des Comores et auteur de récents articles sur Mayotte dans Afrique XXI.

Les subtilités de Mayotte échappent-elles aux médias parisiens ?

Sur différentes chaînes de télévision ont été diffusés des reportages embarqués avec la compagnie "CRS 8" : des reportages qui, par ailleurs, sont sensiblement les mêmes que ceux que lesdites chaînes avaient déjà réalisés lorsque la compagnie avait été envoyée dans les quartiers Nord de Marseille. Rémi Carayol rappelle que les journalistes sont envoyé·es de Paris lorsqu'il y a une crise – ce qui constitue l'essentiel de la couverture des territoires ultramarins une fois passés les reportages dédiées aux vacances et aux loisirs. Résultat : ils et elles ne connaissent pas forcément Mayotte et "ne sont pas en mesure, en fait, de raconter la réalité au quotidien de ce qu'il se passe sur l'île, mais aussi les subtilités". Dans ces reportages embarqués, il critique par ailleurs l'emploi du terme de "criminels" par les journalistes pour désigner les jeunes qui affrontent les CRS.

Chez CNews, des déplacements en voiture grillagée

Le photojournaliste Louis Witter, présent en reportage à Mayotte, a diffusé sur Twitter un cliché des voitures dans lesquelles se déplacent les journalistes de CNews : des SUV lourdement grillagés. Nejma Brahim aussi les a observés. "On s'est demandé, aussi, l'image que ça pouvait renvoyer aux habitants de l'île et notamment des bidonvilles, en termes de journalisme, commente-t-elle. Avec cette question-là : si nous on arrive après l'équipe de CNews qui est dans cette voiture, comment est-ce que notre arrivée et notre approche va être perçue par les habitants ? Puisque de fait, c'est vrai que ça crée une sacrée distance."

Sécurité : les mahorais·es à bout, jusqu'aux dérapages politiques

Sur Mayotte la 1ère, Le vice-président divers centre du Conseil départemental de Mayotte, Salime Mdéré, a envisagé le meurtre des jeunes délinquants – sous les protestations de la journaliste qui l'interviewait. Il s'est excusé depuis. "Ça s'appelle un appel au meurtre", rappelle Nejma Brahim. Qui constate que dans ses excuses, "il précise tout de même «s'ils ont pu heurter», en parlant de ses propos, donc en fait, c'est une sorte de mea culpa à moitié exprimé si je puis dire".

Pour aller plus loin 

- Après la mise en ligne de cette émission, Rémi Carayol est revenu sur son déroulement sur Twitter. Quelques jours plus tard, Loris Guémart en a raconté les coulisses dans notre émission en direct sur le journalisme, Proxy.
- Le dossier de Mediapart "Mayotte, zone d'exception", et la dernière enquête sur place de Nejma Brahim.
- Les trois articles écrits par Rémi Carayol pour Afrique XXI à propos de l'histoire de Mayotte.
- Présentations du roman de Yasmina Aouny, La chatouilleuse, chez Outremers 360 et Mayotte la 1ère, ainsi qu'une rencontre avec Mayotte Hebdo lorsqu'elle était candidate Nupes aux élections législatives.
- Portrait de la députée mahoraise Estelle Youssouffa par Libération.
- Série d'articles du Monde Afrique publiée en 2018, lors de la précédente crise sociale et d'insécurité à Mayotte.
- Article publié en 2009 par le Monde diplomatique portant en particulier sur les rapports entre Mayotte et les autres îles de l'archipel des Comores.
- Notre émission de 2022 sur deux fictions télévisées ultramarines, dont la série mahoraise Colocs ! avec sa réalisatrice-productrice Jacqueline Guez présente sur notre plateau.
- La chronique de Pauline Bock concernant les attaques d'Europe 1 et du Figaro envers la juge ayant annulé la première destruction de bidonville prévue à Mayotte dans le cadre de Wuambushu.


Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.