"Jamais je ne retenterais l'aventure vers la France"
L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Panique à bord ! Les quelques dizaines de milliers de migrants tunisiens arrivés en Europe depuis la révolution tunisienne, passés par l'Italie avant de rejoindre la France, ont conduit à une crise ouverte entre les deux pays. Le week-end dernier, la France a même menacé de suspendre les accords de Schengen. Derrière cette dramatisation orchestrée par le gouvernement français, quelle est la réalité de cette immigration ? Pourquoi et comment ces Tunisiens et d'autres immigrent-ils aujourd'hui ? Combien sont-ils exactement ?

Pour répondre à ces questions, quatre invités sur notre plateau : Claire Rodier, présidente de Migreurop, réseau euro-africain d'aide aux migrants ; Khaled Chrigui, migrant tunisien qui vit actuellement dans un square du 19e arrondissement de Paris. Il raconte les conditions, terribles, de sa traversée de la Méditerranée jusqu'à l'île italienne de Lampedusa. A ses côtés, son avocate Samia Maktouf explique la situation judiciaire de ce Tunisien. Enfin, notre dernier invité est François Renaut, journaliste-reporter d'images, et auteur avec la journaliste Alexandra Deniau d'une enquête très fouillée d'Envoyé Spécial sur les voyages de migrants tunisiens, diffusée jeudi 21 avril sur France 2.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Laure Daussy et réalisée par Dan Israel.


La vidéo dure 1 heure 20 minutes.


 



D'abord, un exemple de réécriture de l'histoire à la télévision française. Cette semaine, Sébastien Rochat a regardé "Un jour, un destin", l'émission présentée par Laurent Delahousse sur France 2, consacrée à Nicolas Sarkozy. Un épisode a retenu particulièrement son attention: la prise d'otages de la maternelle de Neuilly en 1993 par celui qui se faisait appeler Human Bomb. Lors de cet événement, Sarkozy, alors ministre...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.