Cambridge Analytica : "Les données personnelles, c’est une photo de vous à poil"

Arrêt sur images

Des millions de données Facebook piratées pour Trump ? Pour tout comprendre à l'affaire

L'émission
  • Avec
    thomashuchon@gmail.com et Julien Cadot et Corentin Sellin
  • Presentation
    Daniel Schneidermann
  • Préparation
    Adèle Bellot et Juliette Gramaglia
  • Deco-Réalisation
    Hélène Assekour et Sébastien Bourgine
Réservé à nos abonné.e.s
Une formidable machine à dresser notre portrait psychologique d’après nos données Facebook, et à nous envoyer des messages non signés, différents selon que nous sommes diagnostiqués angoissés ou optimistes, pour nous faire bien voter. Voilà ce que révélerait le scandale de Cambridge Analytica, le coup de tonnerre de la semaine qui a ébranlé Facebook. Mais cette nouvelle utilisation terrifiante des données que nous fournissons de plein gré aux réseaux sociaux est-elle vraiment si terrifiante ? Est-ce vraiment si nouveau ? Pour répondre à ces questions : Thomas Huchon, réalisateur du documentaire "Unfair Game" (disponible sur la plateforme Spicee) ; Corentin Sellin, spécialiste de la politique américaine, auteur de deux notes sur Trump pour l’IFRI (Institut français des relations internationales ; et Julien Cadot, rédacteur en chef du site Numerama.

50 millions d'utilisateurs facebook touchés

Coup de tonnerre, le 17 mars. The Observer (édition hebdomadaire du Guardian) et le New York Times publient une enquête établissant qu’une entreprise, Cambridge Analytica, qui a participé à la campagne de Donald Trump, aurait siphonné les données Facebook de 50 à 60 millions d’utilisateurs à leur insu. Le tout pour créer un système leur permettant d’influencer les électeurs américains dans la présidentielle qui était à venir. Le Guardian publie une interview filmée de Christopher Wylie, ancien de Cambridge Analytica expert en analyses de données, devenu lanceur d’alerte.

Petit retour sur Cambridge Analytica : il s’agit d’une filiale du groupe londonien Strategic Communication Laboratories (SCL), spé...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.