Balkany : "Sa puissance comique le rend sympathique, c'est la difficulté"

Arrêt sur images

Le couple Balkany, jugé en ce moment à Paris pour fraude fiscale, corruption et blanchiment est depuis des décennies un inépuisable sujet de livres, d'enquêtes d'investigation, de vidéos virales et de documentaires filmés. Mais comment enquêter sur des po(...)

L'émission
  • Avec
    Alexandra Colineau et Pierre-Antoine Souchard et Sébastien Blanc
  • Presentation
    Justine Brabant et Daniel Schneidermann
  • Préparation
    Justine Brabant et Adèle Bellot et Daniel Schneidermann
  • Deco-Réalisation
    Sébastien Bourgine et Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s
Le couple Balkany, jugé en ce moment à Paris pour fraude fiscale, corruption et blanchiment est depuis des décennies un inépuisable sujet de livres, d'enquêtes d'investigation, de vidéos virales et de documentaires filmés. Mais comment enquêter sur des pots-de-vin, des montages financiers opaques et - plus difficile peut-être - comment résister à la fascination qu'exerce la dimension comique et hors-norme des personnages ? Nous posons cette semaine la question à trois invités : Alexandra Colineau, journaliste, réalisatrice de "Patrick Balkany : ses amis, ses affaires, ses ennuis" (M6) ; Pierre-Antoine Souchard, journaliste co-auteur de la série "The Balkanys" sur le site Les Jours et Sébastien Blanc, membre du bureau de l'Association des contribuables de Levallois Perret.

Le procès Balkany : tribunal ou salle de spectacle ?

"Fraude fiscale, blanchiment de fraude fiscale, corruption, blanchiment de corruption, complicité de corruption, prise illégale d'intérêt, déclaration incomplète ou mensongère à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique" : l'intitulé du procès des époux Balkany, ouvert le 13 mai dernier au tribunal correctionnel de Paris, ne prête a priori pas à plaisanterie. Pourtant, on retiendra surtout des premiers jours d'audience quelques petites phrases prononcées par Patrick Balkany et son altercation gaguesque avec son avocat, Eric Dupond-Moretti.

Comment, en tant que journaliste, faire face à la tentation d'en rire (voir notre article sur la progressive "guignolisation" du perso...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.