"A l'époque de Rousseau, on ignorait la névrose orthographique"

Arrêt sur images

Réforme des programmes scolaires, le débat

L'émission
  • Presentation
    Daniel Schneidermann et Sébastien Rochat
  • Préparation
    Sébastien Rochat et Adèle Bellot
  • Deco-Réalisation
    Laure Daussy et Mireille Campourcy
Réservé à nos abonné.e.s
Que doit-on avoir appris à l'école et au collège à la fin de sa scolarité obligatoire ? Lire, écrire, compter, paraît-il. Mais est-ce encore le cas aujourd'hui ? Et cela suffit-il ? Ces questions sont d'autant plus brûlantes que les querelles scolaires restent vives. Elles reviennent d'ailleurs dans l'actualité avec la démission, cette semaine, d'Alain Boissinot, le président du Conseil supérieur des programmes, un comité indépendant chargé de redéfinir le socle commun des connaissances et des compétences des élèves. Sur le plateau, outre Alain Boissinot, deux journalistes spécialistes de l'éducation, Maryline Baumard du Monde et Arnaud Gonzague du Nouvel Obs. Enfin, notre dernier invité interviendra par skype : il s'agit de Marc Le Bris, ancien directeur d'école et auteur du livre Et vos enfants ne sauront pas lire... ni compter.

Le making of, par Sebastien Rochat

Attention, sujet sensible : ré-for-mer l'école. Et plus précisément ses programmes, notamment le fameux "socle commun", texte recensant tout ce qu'un élève doit savoir et savoir faire à l'issue de la scolarité obligatoire. Pas une mince affaire. La preuve ? Le président du Conseil supérieur des programmes, Alain Boissinot, vient de claquer la porte avec fracas en début de semaine en démissionnant de son poste. Il a accepté de venir sur notre plateau.

Qui pourrait lui apporter la contradiction sur le plateau ? C'est là que ça se complique. Car dès qu'il s'agit de réformer l'école, ça vire à la guerre de tranchées (qu'on sait gérer, mais ne mélangeons pas tout, 1914, ce sera le sujet de notre série d'été). Le...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.