"A Fukushima, il y a eu déni d'information"
L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Avons-nous été correctement informés sur la catastrophe nucléaire de Fukushima ? Plus généralement, comment juger l'information sur le nucléaire ? On vient d'apprendre que l'autorité de sûreté nucléaire japonaise a plus que doublé son estimation de la quantité de rejets radioactifs libérés durant la première semaine suivant le tremblement de terre et le tsunami. Quasi-simultanément, le gouvernement japonais a reconnu que les cuves de trois réacteurs de la centrale avaient très probablement été percés par du combustible en fusion. Ces questions se posent donc aujourd'hui, trois mois après la catastrophe, avec une acuité particulière.

Pour tenter d'y répondre, nous avons convié Corinne Lepage, députée européenne, avocate spécialiste du droit de l'environnement, qui vient de sortir un livre sur les coûts du nucléaire ; Francis Sorin, responsable du pôle information de la Société française de l'énergie nucléaire, qui représente toutes les entreprises de la filière (et a lui aussi rédigé un livre sur ce sujet) ; et Michel de Pracontal, journaliste scientifique de Mediapart.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Dan Israel.

Chroniqueurs : Didier Porte, Anne-Sophie Jacques et La Parsienne lib&e...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.