"A France Inter, on n'a pas l'ADN du fait divers"

Arrêt sur images

Echirolles : en parler ou non ? Et comment ?

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Une enquête policière suivie en direct,

de nombreuses réactions politiques, un déplacement sur place de François Hollande en personne... Le double meurtre d'Echirolles est devenu une affaire nationale. Mais le fait divers n'a pas toujours eu cette place prééminente à la tête de l'information dans les télévisions et dans les radios. Surtout, il n'a pas toujours pris la forme qu'il revêt aujourd'hui.

Pour sonder la place du fait divers dans l'information, nous avons invité Claire Sécail, chercheuse au CNRS, auteur d'une vaste étude sur le fait divers à la télé, Le crime à l'écran (éd. Nouveau monde), et Mickaël Thébault, présentateur du journal de 8 heures sur France inter.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Laure Daussy et Manon Prigent
et déco-réalisé...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.