En 1997, Bruno Retailleau était cité dans une affaire de triche à Intervilles
Archives TV ASI
Réservé à nos abonné.e.s
Et en plus du reste, Retailleau avait été cité dans une affaire de triche à Intervilles ! En 1997, le présentateur de TF1 Olivier Chiabodo était accusé par la chaîne d’avoir triché en faveur de l’équipe du Puy du Fou à l’émission Intervilles, qu’il co-présentait avec Jean-Pierre Foucault. Arrêt sur Images, dans son émission du 21 septembre 1997, montrait que la tricherie impliquait peut-être un jeune élu de Vendée proche de Philippe de Villiers, fondateur du Puy du Fou… Bruno Retailleau, aujourd'hui un des plus proches collaborateurs de François Fillon. Alerté par un tweet, @si revient sur ce signal d'alerte (avec vingt ans d'avance), injustement tombé dans l'oubli.

Bruno Retailleau aurait participé à une tricherie à Intervilles lorsqu’il faisait partie de l’équipe du Puy du Fou, le parc à thème de son mentor Philippe de Villiers. Nous l'avions nous mêmes oublié : Le Point s'en est souvenu. Et un journaliste du JDD a retrouvé l'article de Libération qui relatait l'affaire, et l'a tweeté.

Nous sommes allés chercher l'émission du 21 septembre 1997. Attention, c’est un peu technique.

Le 2 juillet 1997, Jean-Pierre Foucault pose une première question au champion de l’équipe du Puy du Fou, le parc à thème de Philippe de Villiers. "Quelle a été la dern...

Il vous reste 83% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Houellebecq, ovni médiatique depuis 1998

Ses silences, ses esquives, et sa cigarette sur notre plateau de l'époque

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.