Avent #2 : les marchands et le réalisateur
Télécharger Écouter
Archives TV ASI
Télécharger Écouter

Tout au long de son existence, ASI s'est penché sur le documentaire, ce genre étrange, à mi-chemin entre le reportage journalistique, et le film de fiction. Mon souvenir le plus mémorable est cette émission du 20 décembre 1996, sur un documentaire de Jean-Luc Léon, intitulé, "Un marchand, des artistes et des collectionneurs", et diffusé sur ARTE. Filmés par Jean-Luc Léon, sur un motif musical récurrent de "Tout va très bien madame le marquis", les richissimes galeristes Pierre et Marianne Nahon se sont sentis trahis par un documentaire montrant essentiellement les triviales coulisses financiers du marché de l'Art.

Nous aurions souhaité réunir sur le plateau Léon et les Nahon. Le réalisateur ayant refusé, c'est le patron des documentaires d'ARTE, Thierry Garrel, qui a pris sa place, face à un Pierre Nahon se décrivant dès le début de l'émission comme une "victime" du documentaire. Le documentaire n'a pourtant pas brisé la carrière du couple, comme en témoigne cet article du Monde de 2003. Le documentaire ne figure pas dans la notice Wikipedia de Pierre Nahon. DS.

Vous trouvez que chacun devrait avoir accès à ce contenu ? Nous aussi ! C'est pourquoi en décembre, nous ouvrons les fenêtres : ce contenu, comme beaucoup d'autres, est gratuit ! Pour nous aider à mettre un maximum de contenus en accès libre, c'est le moment de nous soutenir par un don, défiscalisable à 66%. Et comme chaque année, ça se passe par ici



Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.