29
Commentaires

Zemmour : tout était écrit avant 2000

Il a émergé en tant que personnage télévisé à succès à partir des années 2000. Mais les idées d'Éric Zemmour, dont son grand rêve de voir la droite s'unir derrière les idées de l'extrême droite, figuraient déjà noir sur blanc dans ses trois premiers livres. Plongée dans le Zemmour d'avant, étrangement proche du Zemmour d'aujourd'hui.

Commentaires préférés des abonnés

Même si effectivement la suite d'articles sur Zemmour commence à fatiguer, celui-ci est vraiment essentiel, complet et très utile (en fait pour tout dire ça fait des années qu'on en aurait besoin, pour avoir les faits sous la main). Comme le souligne(...)

Merci pour votre article très intéressant . Je ne savais pas que Zemmour avait si tôt été à l'extrême droite . Un mot me vient à l'esprit en lisant votre article : celui d'activiste c'est dire quelqu'un qui pense qu'avec de la stratégie politique à l(...)

Les lecteurs vous disent qu'ils en n'ont marre que vous ne parliez que de Zemmour et vous continuez... Ça devient une vraie obsession.Il faut faire une psychothérapie de groupe.

Derniers commentaires

Sur les trop nombreuses chroniques consacrées à la minable créature de Bolloré, s’il n’y en avait qu’une à retenir ce serait celle-ci.


Merci pour ce clairvoyant, et je devine pénible, travail de retour sur les origines du discours que nous déverse ce petit nabot.


Mais.


Mais le titre de cette chronique « Tout était écrit » sent un peu trop le "mektoub". 


Il y avait peut-être une autre façon de dire qu’il n’y a pas de fatalité et que ce qu’il est aujourd’hui il l’était déjà hier.

 Que celles et ceux qui lui ont ouvert les portes savaient qui il était et que Bolloré, inspecteur des travaux finis, est venu récupérer un fruit dont d’autres ont permis la maturation.


Il n’empêche. Sur les trop nombreuses chroniques consacrées à la minable créature de Bolloré, s’il n’y en avait qu’une à retenir ce serait celle-ci.

Merci pour cette equete tres fouillée et pour l'ensrmble de votre travail. 

Cet article devrait etre diffusé plus largement

Certes, Zemmour avait des idées pas très reluisantes avant.

Mais, quand même, ses passages à la télé ont permis de les populariser.


Parce que des livres, même s'ils se vendent bien, cela reste beaucoup moins en audience qu'une émission télé et cela touche surtout des convaincus.

De même pour le Figaro car c'est dans la ligne du journal même si, sans être expert du Figaro ni des nuances de la droite et de l'extrême-droite, je pense que diverses versions de la droite et de l'extrême-droite s'expriment dans le Figaro... (pour citer les journalistes médiatisés que l'on voit à la télé, un Ivan Rioufoll n'est pas exactement un Yves Thréard...)

Je pense qu'aujourd'hui, alors qu'il est candidat à l'élection présidentielle, on peut et on doit lui infliger une analyse de son positionnement réel vis à vis des classes populaires. On doit constater qu'il est l'ennemi de celles-ci et un défenseur acharné du statut quo néolibéral. C'est tout de même le coeur de cette affaire et c'est pour cela qu'il a été promu. Mon analyse à lire ici :

https://blogs.mediapart.fr/jadran-svrdlin/blog/041021/les-separatistes-leur-cynisme-et-leurs-laquais

j'ai peur...


en lisant les commentaires

ca rend vraiment cette émission @si collector pour voir le monstre avant sa transformation. 

Euh pardon, mais c'est qui ce Zemmour? Jamais entendu parler, désolé.

Ouh la. J’ai lu un article d’ASI concernant Zemmour. Zut ! Ça va encore être comptabilisé...


Je me souviens de la première fois que je l’ai vu à la télé, c’était dans une émission de Ruquier, On a tout essayé, je crois.

Il était venu en invité pour vendre son livre Ouin-ouin ! on est trop maltraités nous les hommes, pour répandre son sexisme, sa misogynie. Face à lui, Isabelle Alonso s’était vivement démenée.

Puis Ruquier l’a embauché comme chroniqueur sur sa nouvelle émission On n’est pas couché.


Était-ce en dépit de sa misogynie ou grâce à sa misogynie qu’il l’a recruté ?

Est-ce ainsi qu’il a été reconnu digne de recevoir une immense caution télévisuelle : par misogynie ?

Les journalistes se divisent en deux catégories : ceux qui se contentent de répéter les échanges Zemmour-Schiappa, et ceux qui font des articles inétressants. Toi, tu fais des articles intéressants.

Analyse essentielle. Merci. J'ai toujours dit à mes élèves que nous avions tendance à penser que nous ferions mieux que nos prédécesseurs d'avant la II GM et que  c'était loin d'être sûr! Pour ne pas saper totalement leur moral, je n'ajoutais pas que ceux qui s'engageaient, d'un côté ou de l'autre, savaient ce qu'ils faisaient mais qu'une majorité laissait le débat lui échapper. Macron étant celui qui a mené le pays à l'extrême-droite, quelle belle place dans l'histoire! (désolée, on se console comme on peut...)

S'il n'avait fallu écrire qu'un seul article sur zob, c'eût été celui ci. Tout au plus rappeler que la machine médiatique autour de lui ne découle que de l'économie des médias, et de la fenêtre d'Overtone.

Les auto-radio ça se vole encore ?

en fait j'arrête de lire les articles sur Zemmour, fini... 


vous nourrissez ce qu'acrimed appelle la criculation circulaire de l'information: les médias ne cessent  d'en parler, donc on en parle pour expliquer qu'ils en parlent... et cela vous conduit à produire quasiment un article par jour sur le sujet, sans avoir éclairci le moins du monde les rapports de force politique, les rapports de domination et le système médiatique qui conduit à la diffusion des idées d'extrême droite dans les médias dominants


c'est usant, ça n'apporte rien, et au final on fini par s'en foutre... 


donc tant que vous n'analyserez pas le fonctionnement de la machine et que vous vous contenterez de nous décrire ses composantes, je consacrerai mes lectures à d'autres sujets...

Même si effectivement la suite d'articles sur Zemmour commence à fatiguer, celui-ci est vraiment essentiel, complet et très utile (en fait pour tout dire ça fait des années qu'on en aurait besoin, pour avoir les faits sous la main). Comme le souligne le texte, tout tient finalement au fait que le Zemmour télévisé (celui que la France et la plupart des journalistes ont connu pendant des années) était bien plus prudent que le Zemmour des livres. Réflexe ou stratégie, c'était en tout cas bien joué.


Petit vertige, quand même, en constatant les espoirs répétés placés en Mégret... Pas très visionnaire, le bonhomme.


Vous ne vous cassez pas trop le tronc à @si pour trouver le sujet de l'article quotidien !

Je vous aime toujours, hein, ASI, et je sais - c'est votre rôle. Mais je pense que je vais désormais ignorer tous les articles sur Zemmour. Pour ma sanité d'esprit.

Merci pour votre article très intéressant . Je ne savais pas que Zemmour avait si tôt été à l'extrême droite . Un mot me vient à l'esprit en lisant votre article : celui d'activiste c'est dire quelqu'un qui pense qu'avec de la stratégie politique à la marge du système ,on va finir par s'emparer du pouvoir. En général  ,on est comme cela vers 20 ans et ensuite cela passe. Zemmour profite de l' affaiblissement  des deux partis qui avaient structuré la vie politique française, les gaullistes et les socialistes. Comme le souligne Gaël Brustier dans un article paru dans Slate de ce matin ,les gaullistes les plus conservateurs ont refusé de pactiser avec le Front National.

Les lecteurs vous disent qu'ils en n'ont marre que vous ne parliez que de Zemmour et vous continuez... Ça devient une vraie obsession.Il faut faire une psychothérapie de groupe.

le Zemmour d'avant, étrangement proche du Zemmour d'aujourd'hui.

Faut dire qu'il est habile l'animal , mais surtout parce que les autres sont maladroits , ou du moins ne vont pas jusqu'au bout, ou du moins les libéraux ne font plus de politique , ils organisent les rayons du supermarché...

Commentaire supprimé par un administrateur.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.