80
Commentaires

Zemmour : Franceinfo, boussole perdue

Commentaires préférés des abonnés

La perte de boussole est malheureusement générale à commencer chez les politiques.

Le quinquennat de Hollande,   puis la gouvernance gorafique des macroniens  a largement contribué à  la perte de sens du politique et donc du journalisme(...)

M'est avis que la boussole est égarée depuis un moment au sein du service public. Pour rappel Zemmour a eu son rond de serviette sur France 2, Salamé copine gentiment avec Carlos Ghosn et nous bassine avec ses "Femmes puissantes", Dominique Seux nous(...)

Faire « mousser »Zemmour c’est rendre service à Jupiter. France Infaux a toujours été attentif aux préoccupations de notre gouvernement.

  Relire le papier de Frederic Lordon

https://blog.mondediplo.net/france-inter-comme-les-autres


(...)

Derniers commentaires

Je pense qu'au contraire Zolloré se serait très bien entendu avec Pasqua.

Pour ASI, un appel au meutre de ses adversaires idéologiques c'est ok.
Le bannissement des idées qui rassemblent 40% de l'electorat sur le service publique, c'est ok
(Note : ces 40% paient leur redevance pour de l'info, pas pour financer des medias idéologiques)
Un mot sur votre consoeur Christine Kelly qui subit des menaces de mort ? Ou bien , c'est acceptable aussi pour les journalistes de la diversité - celle d'opinion, pas l'autre.

Que l'UDI voit Pasqua comme un garant moral, c'est pas mal, quand-même.

Déjà, le jeudi 11 novembre dernier à 10h45 pour être précis, voici le commentaire de Daïc Audouit (journaliste politique de la chaîne tv France Info) sur l'enjeu politique de l'hommage national à Hubert Germain, dernier compagnon de la Résistance encore en vie jusque là pour ceux qui ne connaissent pas (donc aux antipodes des souteneurs pétainistes) lors du convoi du défunt vers le mont Valérien :

 "cette France éternelle que défend Zemmour est menacée, c'est-à-dire celle de la Résistance".

Ouais, j'ai failli mourir de stupéfaction, et c'est pas tout, il continue:

"Marine Le Pen s'est rendue hier (le 10/11) sur le cercueil d'Hubert Germain pour se recueillir.."

J'en tombais des nues. Pas la moindre femme ou homme politique (de gauche ou de droite) cité-e, non, il n'a cité que ces 2 crapules, aux idées néo-nazies, ultra pro-Vichy pour la célébration d'un Résistant (au nazisme et au régime de Vichy).

J'en reste encore estomaqué, personne n'a relevé les propos du misérable Daïc Audouit jusqu'à ce jour, qui si je suis la rhétorique des fachos consiste à semer la confusion dans les esprits entre ce qui représentait la Résistance et le fascisme sous Vichy.

France Info n'est pourtant pas la propriété d'un milliardaire, c'est un service public

Quand c'est l'UDI qui tient des propos dignes d'un antifa excité, effectivement, c'est qu'un paquet de boussoles ont été égarées partout ! ^^

Bonjour,

tout d'abord, merci pour la grande qualité globale de votre travail, à tou·te·s.


M. Scheidermann, m'est venue une question un peu naive en vous lisant ce matin (ayant par ailleurs visionné l'émission de vendredi avec Mme Frédérique Matonti), ce qui m'a fait retrouver 2 articles du Monde Diplomatique d'avril et mai 1996 (article énervé de Pierre Bourdieu après son passage à votre émission, puis votre réponse - non moins énervée me semble-t'il - à cet article de Bourdieu)..


La question, donc (plusieurs en fait) : 


- face à l'inquiétante concentration du pouvoir médiatique par une poignée de milliardaires, et en particulier par Vincent Bolloré, dont l'idéologie délirante apparaît synonyme de l'omniprésence sidérante de son fer de lance politique fascisant (EZ), n'êtes-vous pas rétrospectivement un peu nostalgique de ce temps-là ? Je veux dire : Pierre Bourdieu, dont vous aviez ainsi soulevé les ambiguïtés de rapport avec les médias dits ”populaires” (dont la télé), n'était-il pas tout de même devenu, en vieillissant, très conscient de la nature de cette ”gauche” (socialiste, parisienne et bourgeoise, pour l'essentiel) quelque peu irresponsable face aux enjeux des inégalités sociales, qu'elle a finalement intégrées dans sa conversion néo-libérale ? Cette gauche télégénique, en quelque sorte.


- Certes, Bourdieu était un sphinx académique, une plume régulièrement si absconse que son objet pouvait parfois se retourner contre son sujet. Mais il était tout de même suffisamment subtil et indépendant pour demeurer - me semble-t'il - irréductible à sa posture de ”penseur d'écoles”. Même les bourdieusien·ne·s d'aujourd'hui discutent passionnément les concepts du maître, sans fin. 


- Rêvons un peu : si c'était à refaire, devant le désastre démocratique qui s'installe ou s'annonce, seriez-vous prêt à réinviter Pierre Bourdieu, seul cette fois, pour ensemble déconstruire à vous deux le présent univers médiatique dont il avait lui-même quelque peu annoncé la morbidité structurelle (socialement, culturellement, économiquement) ?


Je me doute que vous ne me répondrez pas, mais soyez néanmoins remercié par avance de me donner à penser, par la qualité de courage de votre propre média.


Bien à vous

Yann Guéguen

Non il l'aurait pas fait lui même Pasqua , pas qu'il en était incapable , non , mais il aurait envoyé Richard le menteur , ou , un de la bande a Tomi . Il avait passé l'âge de monter aux braquo et encore plus sur un mec. Notons au passage que ce Lagarde trouve quand même normal que Pasqua ait été un voyou , a cette droite , c'est plus décomplexée qu'elle est c'est en roue libre dans la descente de l'alpes d'huez .Allez les gauchos , Mesrine un jour de septembre 76 ...TATATATATA Y' a pas eu de chanson sur AD! On va se faire dépasser sur la droite ....

Il faut constater malheureusement en écoutant certains journalistes et éditorialistes du service public (pas tous, quand même) qu'ils piaffent d'impatience de le recevoir dans leur journaux. A commencer par Nicolas  Demorand et Léa Salamé. Depuis qu'ils sont au sommet de l'olympe des buzz pour avoir obtenu le scoop de la démission de Nicolas Hulot, ils ne rêvent que de ça. D'ailleurs certains de leurs propos sont de plus en plus en plus complaisants avec la droite dure voir plus... On parle désormais de médias d'opinion et non plus de chaines d'information pour BFM, Cnews et LCI. On peut ajouter la matinale de France Inter comme service après-vente du gouvernement. Le billet provocateur des quelques humouristes qui passent dans cette matinale n'est qu'un attrape-couillon de la bonne conscience que se donne la direction de France Inter.

Je connais des esprits malveillants qui s'étonnent que Pasqua aurait pu  rendre service ....

À noter que Zemmour a déclaré :

"Si je dis que je passerai le Kärcher, je le passerai, (...) c'est ma différence avec Nicolas Sarkozy".

Vu tous les comments, tous très pertinents. Mais rien n'y fait, j'ai toujours envie de dire "pfff". Parce que, quand même, tous ces billets (et pas que ceux émanant d'ASI) sur celui qu'il s'agirait de "neutraliser" ne font en réalité que remettre 100 balles dans la machine à pub pour le ZOB. Ou comme dirait l'autre, "parlez de moi en mal, mais parlez de moi, j'en retirerai toujours quelque chose", CQFD.


Pour ma part, je m'attendais à un billet sur le nouvel hebdo lancé par des réacs anti-islamogachistes, anti-wokisme, anti-antifafs, anti-MeToo, anti-climat, anti-gauche, anti-communistes, anti-peuple, anti-immigrés, etc. Dont l'intitulé à lui seul (sans même regarder les intervenants au comité éditorial) est tout un programme bien plus ambitieux que ne le sont les pitreries zémmouriennes sur écrans plats, finalement bien tièdes au regard de l'idéologie très pensée d'un Einthoven ou d'une Fourest, que ce nouveau média entend porter et diffuser dans la société. Notez la base-line: "passionnément raisonnable".  Image 

Plutôt que de parler de Zemmour, puisque certains ici râlent qu'on en parle trop, on fera peut-être mieux de se pencher sur le grand silence de notre presse vis à vis de ce qui se passe au Chili, où les nostalgiques de Pinochet se mobilisent au point d'avoir placé en tête son digne successeur, José Antonio Kast, en criant "Libertad, libertad".  L'extrême-droite gagne du terrain absolument partout, et elle le fait au nom de la liberté ! Un comble qui ne semble pas susciter beaucoup d'effroi. Et un joli mot dont le dévoiement ne semble pas émouvoir grand monde.

David Hockney, No. 316, 2020.


En quoi France-info a t -elle perdu ses valeurs  ? C'aurait été le  cas si France Info avait invité Zemmour .Il est normal de supprimer un propos  inacceptable. On s'étonne qu'un homme politique expérimenté puisse dire cela.

La perte de boussole est malheureusement générale à commencer chez les politiques.

Le quinquennat de Hollande,   puis la gouvernance gorafique des macroniens  a largement contribué à  la perte de sens du politique et donc du journalisme.

Puisque relayer les éléments de langage fournis par le service com' du château et commenter des sondages dont on connait la fiabilité leur tient lieu d'analyse journalistique. 

C. Roux claironne le chiffre sur l'augmentation du pouvoir d'achat des français depuis le début du quinquennat donné par le Palais. Lorsque JLM lui réplique que ce chiffre demande une analyse, elle monte sur ses ergots : Mais alors si vous étiez Président vous supprimeriez l'INSEE !!!!! 

Si l'INSEE indique que 90 % des français meurent dans leur lit, Roux en conclura surement que les lits sont les endroits les plus dangereux du monde.


ASI à l'honneur  . Dans l'émission " Les chemins de la philosophie" de Géraldine Mosna- Savoye ( France -Culture 10 h)est évoquée l'émission d' ASI dans laquelle était invité  Pierre Bourdieu. L'analyse de M . Fabiani qui commente les propos de Bourdieu  est tout fait intéressante.. l'émission évoque aussi Umberto Eco 

Le pire, c'est que Zemmour n'est pas une particularité Française : l'extrême droite est en tête du premier tour de la présidentielle au Chili.

M'est avis que la boussole est égarée depuis un moment au sein du service public. Pour rappel Zemmour a eu son rond de serviette sur France 2, Salamé copine gentiment avec Carlos Ghosn et nous bassine avec ses "Femmes puissantes", Dominique Seux nous capitalise allégrement de chronique pro-libérale depuis plusieurs années, et je ne vous parle pas de Pujadas, Barma, Polony, Baddou... J'ai décroché depuis un moment! 

France Info c'est gentiment fait le relais des gouvernants en relayant les dépêche AFP durant le mouvement des Gilets Jaunes et a dit beaucoup de conneries. En cela, elle ne vaut pas mieux que ses sœurs jumelles de BFM, Cnews, LCI.

Les journalistes (y compris Daniel) sont bien charitables avec Lagarde, au point de s'abstenir de rappeler que cet amateur d'armes à feu s'est retrouvé en garde à vue il n'y a pas longtemps parce qu'on craignait justement une "balle dans la tête".
https://www.bfmtv.com/police-justice/jean-christophe-lagarde-s-explique-apres-sa-garde-a-vue-pour-detention-d-armes_AN-202103150174.html

Panpan & Goaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaal !

Faire « mousser »Zemmour c’est rendre service à Jupiter. France Infaux a toujours été attentif aux préoccupations de notre gouvernement.

  Relire le papier de Frederic Lordon

https://blog.mondediplo.net/france-inter-comme-les-autres


Je fais ce que j'ai dit que je ne ferai pas et je vous emmerde.

La garde meurt mais ne se rend pas. 

Beurk!!

Panpan, c'est lui


11 idées de Panpan | panpan bambi, personnage disney, disney

Et ASI en parle aussi, il est fort ce raciste.

Oui c'est mignon tout ça, ce sont des allégories, de la poésie quoi... Pointer une arme sur quelqu'un devant les caméras de télé, c'est pour de rire. Mettre des coups de couteau dans un mannequin sur une vidéo Youtube, pareil c'est pour la rigolade. Inciter au meurtre sur twitter maintenant, mais on déconne, allons !

C'est toujours intéressant d'un point de vue psy, ce qu'on peut dire et faire sous le prétexte du théâtre, du spectacle, de la symbolique. 

puisqu'on parle de "pan pan ";  aujourd'hui, c'est la commémoration de l'assassinat de JF Kennedy; tué par un fou solitaire aux obscures desseins qui à abattu le président de la plus grande nation au monde, tout seul ! 


comme un grand !


après avoir vu la série, j'attaque ce jour le bouquin de Stephen KING  : 22-11-63

parait qu'il est aussi " fantastique " que le rapport officiel


;-)

Lundi matin : le petit minable créature de Bolloré est encore dans les titres.


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.