19
Commentaires

Zemmour chez Marion Maréchal : le speech de trop ?

Il a été viré de RTL comme intervenant (mais pas comme invité) : après la retransmission en direct et sans interruption par LCI de son discours à la "convention de la droite" le 28 septembre, Eric Zemmour continue d'en subir les conséquences. Le CSA étudie le cas de LCI.

Commentaires préférés des abonnés

En réalité je ne trouve pas gênant qu’on invite Zemmour ou d’autres personnes d'extrême-droite. 

Le problème, à mon sens, c’est qu’on n’invite personne d'extrême-gauche dans les mêmes conditions. 

C’est aussi ça légitimer la parole d’extrême-(...)

Les grand groupes média sont tenus par des grandes fortunes qui donnent le la de leur bébé. 

On a les larmes de crocodile à la moindre vitrine brisée. On regarde ailleurs et on attend que se tasse l’indignation sur les dérapages extrêmes droitier(...)

le problème c'est qu'on invite ces gens là pour de mauvaises raisons, non pas présenter au publique des idées, un argumentaire pour que les gens se fasse une idée.

on les invitent (ou pas) par rapport au part de marché qu"ils rapportent.

et comme les i(...)

Derniers commentaires

Le monde de l'argent , des possédants , de la finance ne font pas de sentiment , ils soutiendront l'extrême droite si leurs intérêts est en jeux.

Ces journalistes et chaînes "d'information" qui feignent découvrir que Zemmour a des propos intolérables où y'a même pas de tolérance...

Ils ne se rendent pas compte que c’est pas bien d’être raciste ? Que c’est mal ? Qu’on ne doit pas faire de discrimination raciale, c’est mal. Juger les gens sur leur religion, c’est mal. Sur leur couleur de peau, sur leurs origines sociales ou sur leur nationalité, c’est mal. 

Il me rappelle un peu Georges, politiquement.

J'ai signé ce matin pour demander à la Maif de ne plus abreuver de leurs pubs et donc payer cet énergumène sur Cnews

En réalité je ne trouve pas gênant qu’on invite Zemmour ou d’autres personnes d'extrême-droite. 

Le problème, à mon sens, c’est qu’on n’invite personne d'extrême-gauche dans les mêmes conditions. 

C’est aussi ça légitimer la parole d’extrême-droite : trouver plus crédible un Zemmour qu’on Lordon.

Je ne regarde pas la télé, donc je devrais m'en moquer comme de  ma dernière dent de sagesse.


Et pourtant, en lisant le titre je me suis dit : "encore Zemmour" !


Et c'est ça qui m’inquiète. La fréquence de Zemmour (donc de ses "idées") sur lémédia, @SI y compris.


Dans les années trente et de l'autre côté du Rhin, la PropagandaStaffel n'agissait pas autrement : le matraquage.

Les grand groupes média sont tenus par des grandes fortunes qui donnent le la de leur bébé. 

On a les larmes de crocodile à la moindre vitrine brisée. On regarde ailleurs et on attend que se tasse l’indignation sur les dérapages extrêmes droitiers à l’antenne. Sachant qu’ils ont les moyens de fabriquer un candidat et le faire élire aux présidentielles pour passer des lois tout à leur avantages, le prochain barrage au rassemblement national figure le futur foutage de gueule qui nous attend. 

À ce qu’on peut voir aujourd’hui, la finance semble extrême droite compatible. Les parlementaires qui soutiennent la politique actuelle n’auront aucun scrupule à glisser un chouïa la plus à droite. Ils piétinent quand même largement les terres de leur soit-disant seul opposant (au passage c’est pas au pouvoir de décider qui est digne de s’opposer à lui). Penser que l’extrême droite ne trouvera personne pour gouverner avec elle si elle est élue au poste  « suprême «   c’est se fourrer le doigt dans l’oeil jusqu’à l’os. 

Nos dirigeants sont tellement déphasés, noyés dans leur novlangue où chaque mot signifie son contraire, qu’il ne leur reste plus un gramme d’humanité, un seul neurone autonome. Ils sont englués dans leur dogme. Ils sont figés dans leur réalité où l’argent est tout. S’opposer vraiment à  eux est vécu comme une agression, un acte de guerre qu’ils répriment avec les armes ad’hoc. 

On voit bien dans la bouche de leurs polémistes et chroniqueurs qu’être de gauche est un mode de pensée qui mérite le traitement qu’il a aujourd’hui. Que c’est quelque chose de grave et répréhensible. Qu’à gauche, il n’y a que des destructeurs avec qui on ne peut parler, quant à l’extrême-droite ma foi, ils ne font que dire tout haut ce que « tout le monde » pense tout bas.... 

Si certains doutaient que fût encore fécond le ventre de la bête immonde, les voilà bien avertis 

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.