31
Commentaires

YouTube préfère-t-il la fellation au cunnilingus ?

#MonCorpsSurYouTube : pour dénoncer la démonétisation de leurs vidéos consacrées au corps féminin, à la sexualité ou aux revendications féministes, des créatrices s'organisent autour d'un hashtag. Du côté de YouTube, on se retranche derrière consignes des annonceurs.

Commentaires préférés des abonnés

Il y a peut-être des moyens d'émancipation à suivre sur les moyens de diffuser des contenus vidéos autrement que par Youtube. Je pense à Peertube, un logiciel libre permettant d'héberger des vidéos et de se connecter à d'autres serveurs peerube.


https(...)

Approuvé 6 fois

Ok donc....montrer un sexe féminin et parler de la préférence de youtube pour les vidéos autour de fellations c'est putassier.... 


Bravo ! Vous arrivez à concentrer en une seule phrase le mépris pour les femmes, la sexualité, et le métier le plus(...)

Un tel article méritait une accroche moins "putassière".


Ce n'est pas parce que Google/Youtube se retranche derrière une pudeur de vierge effarouché je répète effarouché et non effarouchée, qu'il fallait tomber dans le panneau. 


Entre l'une et l'a(...)

Derniers commentaires

Coquille dans le paragraphe "petites astuces et autocensure" 


" Difficile de le prouve formellement " il faut rajoute un R

Ce serait pas plutôt/aussi parce que Youtube ne veut plus redistribuer les gains aux créateurs ?

C'est la méthode start-up, comme Uber, Deliveroo, etc. : ils rémunèrent "correctement" au début pour appâter un maximum de travailleurs et une fois que la marque est pérenne et que les travailleurs continuent de se battre pour avoir leur place dans la boite, la redistribution des gains s'effondre.
On imagine aisément que le peu de pactole que Youtube souhaite désormais redistribuer ira plutôt aux Youtubeurs maquillage/jeux vidéo qu'aux féministes.

Voilà un sujet qui touche aux maints problèmes de la centralisation d'internet, des géants du oueb, de la publicité et de la visibilité chérie...
Pourquoi tous et toutes ces vidéastes, qui semblent réfléchir à des thématiques particulièrement intéressantes s'obligent-ils à mettre leur contenu en ligne via ioutube ?
Pourquoi croire que cette plateforme est l'unique endroit où tout se voit ?
Pourquoi croire que le public soit neuneu au point de ne pas être capable d'aller voir ailleurs ?
Pourquoi s'obstiner à alimenter des réseaux aux principes purement contraires de ceux que ces vidéastes cherchent à mettre en valeur ?
Pourquoi toujours la facilité ?
Pourquoi ne pas créer un site dédié (sur lequel il suffirait d'inclure des vidéos postées sur des plateforme comme peertube ou même vimeo, moins gourmande en données personnelles et autres algorithmes de monétisation) plutôt qu'une chaîne ioutube ?  
Il est urgent de changer notre manière de consommer internet.

A l'heure où de plus en plus de femmes couvrent leur chevelure afin de ne pas attiser la libido du mâle concupiscent, vous illustrez un article avec un sexe féminin !

Vous tentez de ratisser large en invitant Rokhaya Diallo pour qui voile et féminisme ne sont pas incompatibles, ce qui satisfait la large part islamisto-compatible de votre lectorat, puis vous nous mettez sous le nez cette image "putassière" comme la qualifie fort justement un de vos abonnés les plus avisés.

Mais sachez que vous ne pouvez pas jouer sur les deux tableaux, attirer à la fois le dévot pudibond et le libertin jouisseur. Vous devrez choisir.


c'est un peu court , il faudrait comprendre comment fonctionne l'algorithme et savoir si il démonétise sur certains termes. (allez savoir l'algo a peut être du mal a faire la difference entre une pipe et une fellation).

vos exemples bien qu’intéressants sont malheureusement aussi probant que du micro trottoir.... difficile d'en tirer une conclusion.


En tout cas je salue l’algorithme pub de youporn,  très bien foutu. vendre du dentifrice ou des chewing gums au milieu d'un cuni ca peut avoir son sens.





Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Il y a peut-être des moyens d'émancipation à suivre sur les moyens de diffuser des contenus vidéos autrement que par Youtube. Je pense à Peertube, un logiciel libre permettant d'héberger des vidéos et de se connecter à d'autres serveurs peerube.


https://joinpeertube.org/fr/


C'est encore en version beta, toutes les instances existantes ne sont pas ouvertes aux inscriptions, mais à l'échelle d'un collectif comme les internettes ça peut être intéressant de s'y pencher.

Je suis d'accord : le problème du "grand public" c'est qu'il reproduit sur internet les modèles existants et donc ses défauts.
La bonne pratique sur internet, quand quelque chose ne convient pas, est de développer ou de participer au développement d'une alternative. Pas de râler pour obtenir des miettes d'un géant qui pourra vous écraser quand il veut et de plus en plus facilement à mesure que les gens perdent le réflexe d'aller voir ailleurs.

Ca n'enlève rien à la légitimité du propos, mais c'est une voie sans issue. Il faut que les gens commencent à s'habituer à aller ailleurs que sur YouTube. Les gens se mettent des entraves eux-mêmes, et quand ils s'en rendront compte il sera peut-être trop tard.

C'est bien mais ici les vidéos so't toutes acceptées par la plateforme. C'est la pub qui est refusée.

Mais qui veut monétiser une vidéo sur le viol, l'avortement etc., entrer dans le modèle du financement publicitaire avec ces sujets ? Qu'il y ait blocage de vidéos à cause d'un jugement (politico)moral de Youtube est un problème mais pour ce qui est de profiter du marché publicitaire, rien d'étonnant à ce que soient suivies les conditions fixées par les annonceurs.

Les chaines qui se pensent d'utilité publique devrait opter pour d'autres modes de financement (comme le fait @si...).

"YouTube préfère-t-il la fellation au cunnilingus ?"


Pourquoi choisir ?


Il m'est impossible de me fourrer  dans cette affaire ....

Un tel article méritait une accroche moins "putassière".


Ce n'est pas parce que Google/Youtube se retranche derrière une pudeur de vierge effarouché je répète effarouché et non effarouchée, qu'il fallait tomber dans le panneau. 


Entre l'une et l'autre, vous avez choisi l'une.  

Il eut été mieux de ne choisir ni l'une ni l'autre. Parce que cela n'apporte rien, mais rien, au contenu de votre article. Il est assez riche sans ce genre de falbalas.



C'est bien de faire un tuto "clito", peut-être ne faudrait-il pas le réduire à son  gland.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.