53
Commentaires

Yann Eliès, si vous avez raté des épisodes...

On ne pourra plus se plaindre que lémédias ne couvrent pas assez les accidents du travail.

Derniers commentaires

quelle hargne sur ce forum!!

je suis plutot un marin d eau douce mais je trouve que ces coureurs font quelque chose d exceptionnel, seuls, sur un bout de fibre de carbone, dans les quarantièmes rugissants...

Il vont au bout des limites y compris en terme d isolement, de résistance au stress, de gestion du someil, de maitrise des conditions meteo... c est une activité a la frontière de l aventure, de la science, et aussi tres physique et tres dangereux.

Ces marins vivent de leur passion de la mer et effectivement ils ont besoin besoin d argent donc de sponsor donc de retombés media. Mais quand meme, comparé au foot et autre, on est quand meme dans une activité assez confidentielle. S il existe des entreprises pour financer ces projets c est tres bien il n y a rien a redire

Yann elies est simplement un skipper passionné qui cherche à vivre de sa passion comme tout sportif ou artiste... pourquoi en france faut il toujours voir le mal partout et jeter des soupcon sur toutes les reussites

pour info le bateau generali a vraisemblablement coulé tres peu de temps après le sauvetage d elies (comme quoi tout ce ramdam n etait pas disproportionné concernant les risques encourus par yann elies). le cout de ce bateau était de plus de 3 M€, la perte pour generali n'est donc pas mince contrairement a ce que laisse entendre certains commentaires
Le JT nous rejouerait-il un chef d'oeuvre de Géricault à travers ce sauvetage?
http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?rang=0&liste_analyse=136,32,129,288,786&f=analyse&from=rech_detaillee&mot=meduse&auteur_id=&auteur=&liste_themes=&type_oeuvre_id=&annee_debut=&annee_fin=&musee=&musee2=&anim_fla=&mots_cles=&auteur_analyse=&type_page=tout&deb=1&rech=méduse
Je comprends mal l'agressivité qui ressort de nombreux messages ci-dessus. Qu'il y ait une disproportion dans le cas fait de la blessure de ce gars, d'accord ; mais enfin, si les JT avaient le sens des priorités et de la proportion, ça se saurait... Personnellement, le Vendée Globe, et les courses au large en général, me font rêver, sinon fantasmer. Par contre, je n'ai par exemple rien à battre du foot... Quelqu'un s'est-il amusé à compter le nombre de reportages, de sujets, de temps d'antenne, d'articles, etc. qui parlent de foot, toute l'année ?? (le Vendée globe, course de voile la plus médiatisée en France, n'a lieu que tous les 4 ans, elle). Et les footeux, ils n'ont pas des pubs sur leurs maillots (et autour des stades et sur les ballons et sur les chaussures etc. etc. etc.) ? Quant aux revenus... si les voileux sont des bourgeois, les footeux sont des aristocrates, sinon des rois...
En ce moment, faut croire que l'actualité des footeux est maigre ; alors, entre deux reportages sur les achats de noël, les ventes de foie gras, la préparation des soldes et les gesticulations guignolesques de Sarko, pourquoi pas, pour changer, un peu d'histoires d'aventure dans les mers du sud ? Je ne trouve pas que ça fasse particulièrement tâche.
Après, ça serait bien d'avoir des JT qui font de l'info, de la vraie, et pas du sensasionalisme-près-de-chez-vous ou des paillettes tendance bling-bling. Mais enfin, ce n'est pas nouveau... Je suis étonnée de la naïveté de ceux qui en sont encore tous surpris. Mais des sources d'infos, il y en a plein d'intéressantes, hors des JT, vous savez...
euh.. oui et alors ?
c'est vrai qu'avec leurs radar, GPS, satellites et autres moyens de communication, internet, caméra, et j'en passe, ces marins ne sont plus très solitaires..........
ces courses me faisaient rêver il y a encore une quinzaine d'années ; avant les satellites, et surtout avant leurs messages de noël à la télé via leur caméras ??? quand ils partaient pour ne revenir que 4 à 5 mois plus tard... ou pas, d'ailleurs pour certains, c'était le risque !!
bien sûr, l'avantage aujourd'hui, c'est la sécurité, ils rentrent tous au port et tant mieux !
mais d'avoir de leurs nouvelles tous les jours au J.T. a largement cassé le mythe pour moi ; c'est devenu un simple effort sportif, fini la solitude des grands espaces qui faisait l'intérêt de ces courses pour tous ceux qui savaient ne jamais avoir le cran d'en faire autant (comme moi grrrr); dommage !!
mais au moins, eux, ne polluent pas la planète, pas comme leurs petits copains du DAKKAR qui vont bientôt repartir polluer le désert africain sans que personne ne bronche ; on veut interdire les 4x4 dans nos contrées et on en fait partir un paquet finir leur vie en plein Ténérée, pffffffffffff

je pense que les médias tentent de retrouver l'intérêt des courses d'antan, mais la magie ne fonctionne plus....
et un naufrage en mer ça reste toujours plus spectaculaire pour nos JT qu'un naufrage sur les bords du périphérique !! il suffit de se souvenir du haussement de sourcils d'une BACHELOT à ce genre de question pour savoir que nos petits journalistes ne vont plus traiter de ces sujets qui fâchent leurs supérieurs !!!!!!!
Il y a quelque chose d'obscène dans le fait que les médias appellent ces navigateurs des "solitaires".
Ces gens-là naviguent à bord de bateaux sur-équipés en systèmes de communication les plus sophistiqués de notre époque.

Entourés par toutes les formes de radio, de GPS, de suivi satellite, de balises et de tous les autres systèmes de communication de pointe, il n'y a pas une seconde pendant laquelle ces gens-là ne soient pas suivis à la trace, ni en contact avec leur famille, leurs amis, leurs sponsors...

De plus, une partie des marines de la planète est régulièrement mobilisée pour "voler" à la rescousse de ces Messieurs les Solitaires dès qu'il y a un bobo à bord.
Les centaines de milliers d'euros dépensés par la marine australienne récemment pour "sauver" Yann Eliès en sont un exemple parmi d'autres. ( puis, de retour en France, il est rentré en avion bimoteur privé, par Lannion, pour passer les fêtes en famille ...)

Si les médias ont besoin de faire fantasmer le téléspectateur moderne moyen, avide d'aventure, de solitude, de risques et de danger, les médias peuvent trouver des solitaires par centaines à quelques mètres de leur studio : dans les parcs de Paris, sous les ponts de Paris, dans le métro de Paris..., des centaines de personnes sans nom, son visage, sans papiers, sans avenir, sont en train d'errer là sans GPS ni suivi satellitaire...
mais, il s'agit de la réalité et non pas d'une image fantasmatique ou iconique, et donc ce n'est pas intéressant pour les médias.
Jacques, Brest.
Les américains ont inventé le concept (et le mot) infomercial.
Ca ressemble à de l’info, mais ce n’est pas de l’info… c’est de la pub (cf. mon post ci-dessus).
Cf. les temps d’antenne acheté par Barak Obama pour de pseudo reportage (1 millions de $ la 1/2 heure), 160 millions de dollars d’achat d’espace publicitaire à la télévision.

En France, pas besoin d’acheter d’espace pour l’infomercial…
Je pose la question sans lâcheté [qui me la fournira gratuitement] : « Qui est donc acheté ».

Justine répondra peut-être, que la réponse en leitmotiv récurrente est : « encore eut-il fallu que j’eusse su ». (j’évite le pire [une clintonade] en employant à bon escient la concordance des temps).

Stan 1000g
Bravo Justine.

C'est exactement pour lire des choses comme ça que je paye un abonnement à a@i.
Il ferait mieux de faire marin d'eau douce : il y a moins de vagues...

A part ça les JT ne savent plus vers quelles non-informations se tourner pour nous distraire de ce qui nous pend au bout du nez...

C'est dur d'amuser le terrain quand tout le monde se doute qu'il s'agit de cacher la merde au chat...

***
Il ne s’agit pas « d’accident du travail »…
1. Qui dit travail dit salaire
2. Travail vient du latin TRIPALIUM (le travail réservé au esclaves est comme le supplice du pal)
3. Il s’agit d’un concurrent du Vendée Globe. Est-il un sportif, un aventurier des Temps Modernes [peut-être un charlot], une icône ? nul ne peut le dire…
4. Il est sponsorisé et représente son sponsport (pardon je voulais écrire sponsor)
5.Si il est solitaire sur les flots (égaré sur les ondes marines), il est solidaire, de toute une équipe, sur les flux [exploité sur les ondes de l’information]

Conclusion, si on ne parlera pas de lui à l’arrivé, son attaché de presse a réussi à rattraper le coup et éviter le manque à gagner pour son sponsor…
Il ne s’agit donc pas d’accident du travail, mais d’un incident de parcours savamment exploité par ceux qui savent se servir des médias, les médiacrates qui utilisent la médiacrité.

Stan 1000g
L'homme n'est pas en cause. Ses sponsors oui. Comme toutes les activités sportives, les hommes (et les femmes) sur le terrain ne sont que les gladiateurs de notre temps. Celui qui a intérêt à ce qu'on en parle est celui qui a son nom -au choix- sur la voile, sur le maillot, sur la voiture, la moto, etc.... Les annonceurs ont faim, c'est tout. Et TF1 les aime.
Ca me rappelle l'affaire bétancourt toussa. c'etait encore du sensationnel aussi. Je persiste, sur Le prochain épisode médiatique, à penser que cela serra un Concurent du Paris-Dakar (qui ne part pas de paris et qui n'arrive pas a dakar ) qui ferra la une de vos prochain journaux !

je le voit déja en grand titre : [large]X sauvé ![/large]


10 Min de reportage dans le genre :

Aprés un exploit de l'armée argentine, X a été sauvé alors qu'il avait souffert pendant 2 jours, son ongle cassé, n'ayant pas assez de force pour attraper son gel coiffant il a néamoins par un effort surhumain réussit a attraper un chewing-gum afin de se nourrir en attendant désespérément les secours

et à la fin du journal :

Passons à la france, aujourd'hui 1 Sdf a été retrouvé mort a Trifouilli les oies, 500 Personnes licenciés suite aux retombés de l'ancienne crise économique mondiale de 2008, qui je vous le rappelle a été enrayé Grâce à l'intervention de notre bon président. fin du journal a demain.... ( je déconne hein )

... en gros tout cela pour dire qu'on peut parler de ce pauvre homme ca ne me gène pas, mais bon dans les fait divers à la fin du journal pas dans les titres ............. ca fait plus closer et gala le JT en ce moment ....
Et aujourd'hui dans les titres d'un journal de France Inter de la matinée : le retour du navigateur en France! Décidément on nous dit vraiment tout et le plus important surtout!
Très juste Cassandre et Delphes .
Qu'est ce qu'on a à foutre de ses gros bourgeois faisant la course sur
leur F1 marine , franchement ???
Qu'il se brise la jambe lui il avait sa carte Vitale et sa Mutuelle donc no problem !!
Et puis après tout c'est une course de privilégiés , tiens il était pas sur un bateau
"Bling Bling" ?? Si il pouvait se faire dévorer par des requins tigres ca ferait nos
affaires !! Les pauvres requins quand je pense à ce qu'ils auraient à digérer !
Ou est la vrai actualité , les guerres oubliées , les famines , les conflits sociaux ??
Rien de tout ca vraiment !! On se fout de notre gueule messieurs dames !
"Que Yan (M)Eliès arrête son cinéma pour bobos en mal de croisière!"
Du rêve ??? Un somnifère pour faire passer toutes les augmentations 2009 du
gouvernement cauchemardesque !!
Bon réveillon à tous !!
Quelle sale manie d'aller toujours voir ce qu'il y a derrière le rideau !
Prenons par exemple Générali (le sponsor de ce courageux Yann Eliès): Cette société d'assurance, qui devrait en toute logique assurer son champion, va se soustraire au remboursement des 490000 euros engagés pour son sauvetage. Pour plus de détails, lire cet article:
http://www.myfreesport.fr/sports/voile/0/490-000-euros-pour-sauver-elies-generali-ne-va-rien-debourse-57584.html

On peut également prendre connaissance des méthodes de gestion de son personnel par cette même société:
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-L-assureur-Generali-licencie-200-commerciaux_3634-409936_actu.Htm

Rien de tout cela n'a fait la une des journaux. Pourtant, ça a du aussi en faire de la casse !
Faut bien que la Une ait son feuilleton pour concurrencer "PBLV" sur la 3.
Ce sont des gladiateurs, Ulysse parti faire le tour du monde, c'est du rêve pour tous ceux qui sont montés sur un bateau à voile,
et là, accident, le héros à un genoux à terre, va t'il être sauvé ? oui , la cavalerie australienne arrivent sur la vedette avec le blason à croix rouge...
ta ta ta ta!!! le héros magnifique a souffert, pour nous sauver de nos vies dérisoires qui n'ont pas de sens...allez j'arrête, bisous à tous.
Eh bien moi je suis "marin", enfin dans le monde de la voile depuis plus de dix ans et je trouve que les filles et les gars qui ont le courage de se faire le Vendée Globe méritent qu'on parle d'eux, même si c'est à l'eau de rose. Ils sont seuls, dans des conditions extrêmes, je pense qu'ils doivent apprécier qu'on les suit. Et puis cette histoire résume très bien la solidarité entre les marins... La qualification "accident de travail" me choque. A quelques heures près, Héliès claquait sa pile alors un peu de reconnaissance tout de même.
Bien vu. Je m'étais fait la même remarque en me demandant combien de temps durait ce Vendée globe dont en effet toutes les chaines nous bassinent en boucle. J'avais même laissé un post sur le site de Libération et me suis faite taclée grave : zappez donc si cet exploit vous agace ! Mais franchement, impossible d'échapper à ces héros (sic) du XXIème siècle. Comme le dit si justement Mehabel tous les éclopés des sports de loisirs fabriqués de toutes pièces ont droit à une couverture insensée. Pour mémoire, il y a un an ou deux, des disparus dans une avalanche ont fait l'ouverture de tous les journaux pendant au moins une semaine. Le mérite maintenant passe par de soi disants exploits qui tournent plutôt mal et dont l'intérêt réel est absolument nul. Mais ca nourrit la copie et le sensationnel. Et en effet, on enchaine, c'est le cas de le dire, avec le Paris-Dakar (en Amérique du sud !). Top chrono pour la première crevaison.
ce qui me rassure moi, c'est que je n'étais pas au courant : la preuve que je m'informe grâce à de bons médias ?
La disproportion de traitement est affaire courante dans les journaux, écrits ou télévisés. J'en reviens à mon refrain habituel : les faits divers, quand ils ne sont pas le témoin d'un phénomène plus large, n'ont aucun intérêt, si ce n'est d'apitoyer ou de semer la panique dans les foyers.
Les jités sont nos tragédies modernes, capables de provoquer crainte et pitié, la célèbre catharsis aristotélicienne.
Perso, je préfère un bon film ou une bonne pièce de théâtre ; je me délecte moins de la réalité...
Merci Justine, je vais pouvoir râler (ça me réveille mieux que le thé):
Ha, ça me rassure: pas que moi qui me suis dit: mékesskon en a à fiche de son accident?C'est malheureux pour lui, navrée qu'il n'ait pas de morphine à portée de main, humainement je ne souhaite cet accident à personne, bien sûr.
C'est pas de bol, mais il a choisi de faire cette course en solitaire, hein, c'est pas exactement un métier, une course.
Le métier de marin, skipper, navigateur, quoi, etc, ne se résume pas à vouloir aller plus vite que le copain sur tel rafiot, tel trajet et tout seul.
L'auréole donnée par l'exploit (enfin, par ceux qui ne l'ont pas effectué, surtout), ça m'a toujours paru suspect.
Mais bon, on peut gloser là dessus, passons donc.

Nombre de gens qui se cassent non pas le fémur, mais le col dudit, restent dans leur appart des heures avant de recevoir secours, ne reçoivent pas cette attention là.
Faudra t-il que je pète le mien dans un voilier pour que la compassion me soit accordée comme la manne qui ne viendrait qu'aux élu-e-s?
Les actes ne donnent pas la grâce.
La voile, si.
Et les milliers ou millions d'euros pour être rapatrié/soigné, aussi.
Curieux.

Les 15 sujets media remplaçaient ou cachaient quoi, finalement?
Les sponsors du gars et/ou de la course avaient un lien avec lémédias?

Et en plus, le paris dakar revient? En amérique du sud, notez... je trouverais ça tordant si les conséquences en étaient nulles, mais ce n'est bien sûr pas le cas.
La prochaine série "accident du travail" ça sera :" Un ouvrier en bâtiment sans papier s' est grièvement blessé en tombant d'un échafaudage , il avait 58 ans, était épuisé par 40 ans de travail dans la maçonnerie ; son patron lui a proposé de l'argent pour dissimuler cet accident du travail".

Quoi ? ça vous étonnerait ? Ces accidents du travail ne sont jamais évoqués aux JT, travailleurs avec ou sans papier d'ailleurs, aussi je pense que c'est de l'humour Justine quand vous écrivez "on ne pourra plus se plaindre que lémédias ne couvrent pas assez les accidents du travail"

Les accidents de la route, les victimes d'avalanches, ou autres faits divers pour faire diversion,oui on nous en sert régulièrement. Mais les accidents de nos vrais héros (ceux qui construisent nos habitations), ils ne trouvent pas cela intéressant. 'ce sont les risques du métiers" vous diront-ils !

Le nombre d'accidents de la route, on le connaît. Tous les ans, on en parle aux JT. Mais le nombre d'accidents du métier par an, non, silence complet. Le nombre d'accidents dissimulés par les patrons qui emploient des maçons au noir, les journalistes n'ont aucun intérêt à nous les montrer !
La prochaine série télé aux Jt ca serra quoi ? des idées déjà ? Allez je me lance je parie sur un blessé au Paris-Dakar évacué par un [s]navire[/s] hélicoptère de la marine argentine
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.