118
Commentaires

Yacht-club de Vincennes : vive les gaffes ?

Commentaires préférés des abonnés

+1

Effectivement que Vincennes, dont le seul plan d'eau est le lac Daumesnil, attribue une subvention à un yacht-club, ça ne choque personne dans le landerneau...

Après le point commun des deux histoires (avec celle de Poitiers), c'est que les elus éco(...)

Oh comme elle se sent forte la maire, sûre d'elle....au fait est ce qu'on lui demande de justifier ses votes  à elle ? Elle ne prend QUE de bonnes positions ? 

Elle pue la satisfaction d'humilier

Elle pue la toute puissance

Mais toute cette dr(...)

Décryptage des médias à l'aide des statistiques :

taux d'invitation des représentants de l'extrême droite dans les interviews/débats

taux des mentions du nom du tout puissant

taux des attaques contre EELV

taux des reportages indiquant que l'avenir de la (...)

Derniers commentaires

Dans la série, les meilleures gaffes de nos élus écologistes, la toute récente de Julien Bayou, porte-parole de EELV, figure en très bonne place.
Commentant au Grand Jury RTL la relaxe de l'assassin de Sarah Halimi, il déclare :

Je comprends l'émoi de la communauté juive, mais on doit conserver ce principe : 'On ne juge pas les fous' (...) La Justice, ce n'est pas la vengeance.  

Outre qu'il cautionne ce déni de justice - mais chacun est libre de son avis sur cette décision - il restreint l'émotion suscitée à "la communauté juive".

Ces politiciens sont hors-sol. Ouvrir leur gueule est chaque fois l'occasion d'un nouveau plantage.


Je pense que Lundi en sujet de talk on aura cette municipalité EELV qui a proposé une méditation en intro de conseil municipal.



Je n'avais pas vu l'argument de la distance à parcourir en voiture. Merci.
Autre avis complémentaire : Ce qui se cache derrière la séquence d'écolo-bashing

Pour ma part je relève 2 points dans ce texte (très bon, comme souvent les éditos de DS, et qui font que je lis toujours ASI, ca peut sembler un petit texte quotidien, mais il représente beaucoup).


Déjà :

"Il faut les voir se précipiter sur l'aubaine : un jeune conseiller municipal de Vincennes (Val de Marne) a refusé de voter une subvention au "yacht club" local, "

Il faudrait préciser qu'il s'est juste abstenu.

Par ailleurs, il n'était pas nécessaire d'attendre le lendemain sur CNews : a l'instant c'est la fin d'une emission qui semblait y être dédié (et le présentateur proposant de remplacer "naufrage" par "dérive", pas avare de jeu de mots pour le coup).

Et tous les arguments bidons de ressortir, allant jusqu'à dire que les yacht club accueillent beaucoup d'enfants défavorisés (arf arf) sans même rougir, et derrière Elysabeth Levi de remonter en disant qu'ils aiment pas les bourgeois (arf arf encore) et le facho de service Messiha (qui a quitté le FN car trop extrémiste pour eux), dire que tout ca c'est la faute à l'immigration (alors lors, c'est CNews en roue-libre).

Je vous conseille de faire un best-of de leur émission de 23h00 à 23h30, je pense qu'il y a de quoi faire un montage vraiment sympa (regardez le replay, vous verrez qu'il y a matière à faire).
Surtout pour un procès en l'absence de l'accusé (ca serait pas marrant si la défense pouvait s'exprimer).

Il faut aussi enlever le marin et la nautique  des reves des jeunes enfants...
Bah, il leur reste le choix : reves de regarder pousser des laitues, reves d'aboutir à se déblanchiser, reves de parvenir à renier son pays....
Il leur reste tant à rever....

Alors que quand il y a une gaffe 'de droite' (cf le Valeurs Actuelles), c'est sur que l'ASI ne va pas se jeter dessus comem la midère sur le pauvre monde. ....

Il manque le chapitre où les Khmers verts deviennent aussi ennemis de la culture car ils décident d'ouvrir des débats sur sa démocratisation, avec la maladresse qui semble leur spécialité dernièrement.


Le truc particulièrement amusant à lire dans la presse de droite, sachant le soin de toujours des municipalités de droite de la soutenir quel qu'en soit le prix. /s

Ralez râlez viles gens!

En attendant au moins on ne parle plus de manger des bourgeois ni de la convention citoyenne gnarf gnarf gnarf...

Pitoyable ! Rira bien qui rira le dernier !

Charlotte Libert-Albanel a été pour la première fois  élue maire de Vincennes en Novembre 2017 en remplacement de Laurent Lafon devenu sénateur . 


Dans l'article que le Parisien lui a  à l'époque consacré, Charlotte Libert-Albanel est présentée comme férue de voile


Dans le conseil municipal il y a 13 élus composant la majorité dont la maire UDI, et 9 élus d'opposition . 


Il n'y avait donc pas d'enjeu concernant la subvention   : proposée par la majorité , elle était acquise au club de voile .


Si l'élu vert avait été contre la pratique de la voile, il aurait voté contre cette subvention . 


Il s'est abstenu . 


Il ne s'agit donc pas d'une opposition de principe à cette activité nautique, mais aux conditions de sa réalisation . 


De fait les 50 adhérents du club organisent quelques sorties  en mer  par an .


Ils n'ont pas de voilier et se regroupent pour en louer un ou eux le temps le temps d'un week-end . 


Les déplacements se font en co-voiturage d'après leur site . 


Ni le club de voile, ni l'élu vert ne méritent une attention médiatique nationale . 


Sauf à considérer que les élus d'opposition ne peuvent pas s'abstenir sur certaines propositions de la majorité, 

et que les amateurs de voile habitant à plus d'une certaine distance d'un ponton d'amarrage  ne peuvent pratiquer le sport de leur choix .




Les gaffes de prises de parole en public, il y en a toujours eu,

encore plus pour les débutants

On en a tous fait, 

alors un peu de modestie

Oui cela nous emm... parce qu'en attendant, les vrais sujets, la vraie information n'ont plus leur place

et c'est cela que nous voulons : de l'information


ces subventions pour les associations

c'est un peu comme le fait de recycler les pots de yaourt, fermer son robinet : très peu d'effet mais une manière de voir les choses, de prendre sa part


les vrais problèmes sont les grosses pollutions : avion, entreprise qui rejette dans l'air, dans la rivière...


Merci à ASI de nous donner de vrais débats qui laissent le temps de développer et qui renouvelle les interlocuteurs

Pas du tout d'accord avec Champremier-Trigano (un ancien des réseaux sociaux-libéraux du PS) ! Non, ça ne fait pas "tourner le débat autour de l'écologie", mais autour de l'écologie punitive à courte vue, ce qui in fine démonétise totalement le concept d’écologie politique et nous éloigne encore un peu plus de celui d'écosocialisme...

Mais j'imagine que ce n'est pas du tout pour déplaire à EELV, ces écolos-tartuffes !

Pas de haine, chacun dans son rôle.  La politique n'est qu'un combat, un jeu de quille, un ring, et les écolos nouvelle mouture n'ont toujours pas trouvé le moyen d'y échapper. 


Il faut communiquer. 

Qu'on le veuille ou non, il existe dans ce créneau (communication, conviction, pédagogie) il y a des as;  Nicolas Hulot en est. Il a des contradictions sur le financement de son association, mais sur la conviction, la pédagogie, il peut donner des leçons à tous et toutes. 


 Les verts croyaient que leur paradis était arrivé : ils n'ont gagné Bordeaux, Marseille et Lyon que par désertion de nombres d'électeurs du scrutin (covid aidant) et les pistes cyclables, ne suffiront pas.


Et se croyant tel le "saint-esprit" aptes à marcher sur l'eau ou à survoler de leur "haute intelligence" tous les modèles possibles, ils dérapent, et dérapent tellement (la grenouille qui voulait??) qu'aux régionales ils vont se rapprocher du score des macroneux.. c a d une pincée de voix..  Ils révèlent par ailleurs leur sectarisme : il leur faut travailler, rien ne fonctionne dans leur approche, trop de fautes, trop d'erreurs on pourrait faire une liste de leurs positions passées ou des solutions préconisées alors  qui sont autant de naufrages.. Il y faut plus d'expertises, et on a compris que les écologistes ne sont nullement nécessaires, mais les écologues, oui, et c'est autre chose.


C'est  parmi les écologistes/ado  que l'on rencontre le plus  d'islamo-gauchistes, de féministes en pleine absurdité, et de très bons délateurs (les révélations à la mairie de Paris)


Ils courent le risque de se retrouver rayer de la carte, les français, en ce moment voient rouge avec le virus et certainement pas vert avec leurs sottises d'ado.. 


le vent et l'espace ne sont pas dans les rêves des écolos français. 


Aucune importance on fera sans eux.. 

les nuages, certain et lourd à la base noire, c'est pour eux..

 

On fera sans Grand Duduche, Jadot..petit calife à la grande taille.


Ce qui ni vaut pas soutien à la chaîne fachointégristebollorienne.



On peut voir le nouveau modèle médiatique se dessiner accessoirement : 


Un chargé de veille cherche les sujets de buzz (orienté en fonction de l'idéologie du média), on relaie le sujet à quelques influenceurs/chroniqueurs du média en question. Leur fanbase crée le buzz. Sujet du prochain talk : "la dernière polémique sur twitter à propos de ..."


Je pense que la boucle est bouclée.

L'argument - cette activité de plaisance a une mauvaise empreinte carbone pour une ville trop éloignée de tout plan d'eau - peut dans l'absolu s'entendre.


Mais si on en est là - restreindre les subventions pour limiter les activités les plus énergivores - pourquoi est çà devrait se décider ainsi, au cas par cas, à la volée, sur des votes de subvention ?


Si on en est là, il va plutôt falloir faire la liste des activités les moins éco-friendly et aller vers une limitation de celles les plus énergivores (et il y aura p-e des surprises, et sans doute bcp de levers de bouclier).

Décryptage des médias à l'aide des statistiques :

taux d'invitation des représentants de l'extrême droite dans les interviews/débats

taux des mentions du nom du tout puissant

taux des attaques contre EELV

taux des reportages indiquant que l'avenir de la gauche est inexistant

taux d'absence de mention de la France Insoumise

taux de mention du voyage de Mélenchon en Ecuador sans rien dire de la véritable raison


"Car en Équateur aussi les persécutions judiciaires ont été à bon train contre les nôtres. Comme d’habitude, tous les pouvoirs trouvent toujours des magistrats pour habiller de verbeux motifs juridiques les plus absurdes accusations. On a vu comment au Brésil le juge Moro avait fait écrouer l’ex-président Lula pour l’empêcher d’être candidat à la présidentielle."

La municipalité EELV de Strasbourg ne participera pas au financement de la mosquée.
Les porteurs du projet ont retiré leur demande de subvention.

L'article de Marianne.

J'imagine qu'après la nuit du 4 août 1789, votant la fin des privilèges et des droits féodaux, les dents des nobles ont du être aussi passablement agacées ?!! Ce n'est qu'un début, il faut bien les mettre dans le bain progressivement tous ces gens qui pensent être  nés de la cuisse de Jupiter ayant passe droit partout malgré l'orage qui s'annonce.. !!  Va nous en falloir des courageux en  poste avancé !!!

Bonjour, merci de rappeler l'essentiel. Néanmoins je m'interroge : il y a quelques jours, votre évocation de la séquence "avion" tenait pour acquis qu'elle avait pris notamment à cause d'une phrase maladroite de la maire écologiste (celle sur les rêves). Je pense qu'il est clair que sans cette phrase, la fin de la subvention anecdotique à un aéro-club serait passée comme une lettre à la poste, et que donc les écolos auraient pu avancer sereinement sur ce projet. Les obstacles sur leur route sont donc aussi leurs propres 'démons'. Là, quelques jours plus tard, ils ne reste rien de cette complexité, seulement "la haine" contre eux. Je veux être clair : cette haine existe, et elle est probablement le problème principal. Mais quelle est la fonction d'@si si on y pense la complexité un jour mais qu'on l'oublie quelques jours plus tard?  Pardon si le mot est fort, mais je ressens presque une entourloupe, un blanchiment : une chronique pour vaguement concéder un problème chez les écolos (impossible de vous reprocher de l'avoir passé sous silence), mais qui au final est recyclée à sens unique, comme une référence pour les absoudre face aux méchants qui les entourent. Je trouve que ça ne va pas. Même si vous aimez les écolos, vous leur rendriez probablement plus service en étant exigeants avec eux, plutôt que de construire des couloirs tortueux pour leur indiquer la lumière. 

Ne nous y trompons pas : les bourgeois-es utiliseront d'absolument tous les moyens possibles pour que leurs privilèges (y compris les polluants) ne soient jamais remis en question.

Ils/elles monteront en mayonnaise le moindre non-sujet et pour la faire tenir ne lésineront sur aucune quantité de mauvaise foi.


La question de savoir si cet élu a fait une "gaffe" (et qu'il a tendu ou non le bâton pour se faire battre) ou pas est sans intérêt.

De toutes façons, ils/elles trouveront quelque chose pour tenter de discréditer leurs opposant-e-s.


Donc ils/elles feront usage de toutes les ressources, notamment médiatiques, mises à leur disposition par leur fortune ou leur influence pour discréditer leurs opposant-e-s sans jamais bien entendu débattre sur le fond.

Et si ça ne suffit pas, ils/elles s’assiéront sur toute forme de démocratie et d'état de droit.

Et si ça ne suffit toujours pas,  ils/elles en viendront aux armes (vous remarquerez d'ailleurs que ce stade a déjà été au moins partiellement atteint depuis quelques années mais pour l'instant il ne s'agit "que" d'armes dites "non létales" (LBD, grenades de désencerclement, ...) qui mutilent et parfois quand même tuent).

Ne venez pas dire que vous n'étiez pas prévenu-e-s.

Priver de subventions les clubs d'aviation de loisirs ou de voile en regard des immenses efforts à accomplir, ça reste du saupoudrage. D'autant que ceux qui pratiquent ces sports continueront à le faire.

 

Mais comme c'est symbolique, au niveau de la stratégie électorale ça peut avoir du sens ; s'attaquer aux nantis peut rapporter des voix.


En ce qui concerne les déplacements du week-end pour aller faire de la voile, oui c'est polluant bien sûr, comme tous les déplacements du week-end. 


C'est pourquoi au nom de l'écologie je suggère d'imposer définitivement les attestations de déplacements liés aux loisirs.

Sinon il y a reporterre qui a fait une belle synthèse sur la reprise "cent filtres" des propositions de la convention citoyenne dans la loi climat.

https://reporterre.net/Convention-pour-le-climat-seules-10-des-propositions-ont-ete-reprises-par-le-gouvernement


Désolé de remettre cela sur le tapis mais c'est une terrible occasion manquée!

A part sur le logement tout a été retiré de sa substantifique moelle.


D'ailleurs quand on voit comment les députés sont ignares sur les questions environnementales, on peut se dire qu'ils votent les yeux fermés.

Sérieusement : "le Yacht Club de Vincennes" (avec son fanion), qui sont les adhérents ?


Beinh tous des smicards bien sûr ! Salauds de pauvre !

Si on cherche a enlever aux bourgeois tout ce qui leur permet de nous pourrir la vie on va mettre un temps de dingue , c'est des bourgeois qu'il faut se débarrasser , c'est plus simple , ils sont combien 1% , allez hop une petite guillotine électrique et en un mois c'est réglé !

+1

Effectivement que Vincennes, dont le seul plan d'eau est le lac Daumesnil, attribue une subvention à un yacht-club, ça ne choque personne dans le landerneau...

Après le point commun des deux histoires (avec celle de Poitiers), c'est que les elus écolos s'attaquent à des loisirs de bourgeois, des passe-temps réservés à 2 % de la population. Et ça s'est très très grave.

Et sinon, la navigation à voile contemporaine, c'est une activité polluante : matériaux composites pour les coques et l'accastillage, moteurs thermiques pour sortir du port, destruction de zone naturelle pour créer des ports et des anneaux, tout ça, ça a un impact.

Le Bon Coing :


"Porte-Navions à voiles "Le Bétonnier" (avec restaurants + courts de tennis en bolduc + un centre de thalasso) à vendre.


Prix de l'enlèvent et prix du "Porte-Navions à voiles "Le Bétonnier" à débattre devant lémédia McCromique.

L'écologie profite donc de la polarisation des débats, comme Trump en son temps (there's no bad buzz, only buzz).

Sur la forme, c'est déprimant. Dans le fond c'est effectivement réjouissant, en espérant que l'espace médiatique soit saturé de ces polémiques d'ici 2022 alors.

Oh comme elle se sent forte la maire, sûre d'elle....au fait est ce qu'on lui demande de justifier ses votes  à elle ? Elle ne prend QUE de bonnes positions ? 

Elle pue la satisfaction d'humilier

Elle pue la toute puissance

Mais toute cette droite sent le vent du boulet qui arrive.... Réjouissons nous.

Et tout mon soutien à ce jeune élu.

Et après que les élus EELV, comme l'ont tambouriné les mêmes médias, ont proposé d'arracher tous les sapins des forêts d'Europe dans d'atroces souffrances... 

C'est l'inverse, non ?

J'avoue que moi non plus je n'ai pas bien compris ce passage...

Peut-être était-ce de l'humour ?

Un peu cryptique comme humour alors...  ^^

C'est juste de l'antiphrase, un procédé rhétorique vieux comme le langage. On exprime le contraire de l'idée avec ironie. En cherchant un peu vous devriez trouver de nombreux exemples.

Vous sortez les rames Daniel ! Sans rire, il ne pouvait pas répondre correctement au moment du conseil municipal ?  "Le long trajet automobile vers l'océan" est un peu suspect. Il n'y a aucune haine mais simplement de la moquerie et ce n'est pas si grave !

De quoi dire un bon "OK boomer" à CNEWS et autres.

Attendez, que je comprenne bien, Daniel  : En 2021, retirer des subventions à un yacht club ou un club d’aéronautisme, c’est faire de l’écologie ?

" Madame, la Maire de Vincennes, il se peut que vous aimiez la marine à voile ; mais la marine à voile vous dit : merde ! "


D'ailleurs, dans un esprit de progrès ( et de " gaffe " ),  " il faut mettre un frein à l'immobilisme !"

à vous lire, on ne cesse de se dire qu'une véritable réappropriation du pouvoir démocratique ne pourra pas se faire sans mettre la question (le lourd dossier) des médias sur la table...

immense, vaste question à laquelle on ne peut qu'opposer les médias alternatifs et leur montée en puissance..

Club de fusées, prochaine empoignade ?

§2 " après les bateaux" ? ou " après les avions" ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.