74
Commentaires

Vu de Barjac. Un emballement Benalla ? Alors, vive l'emballement !

Commentaires préférés des abonnés

Non, contrairement à un de nos premiers titres, Benalla n'a "tabassé" personne place de la Contrescarpe. Seulement arrêté brutalement deux manifestants, leur a porté des coups d'immobilisation sur la nuque, et les a remis à la police.


Je sens que ça v(...)

"Non, contrairement à un de nos premiers titres, Benalla n'a "tabassé" personne place de la Contrescarpe. Seulement arrêté brutalement deux manifestants, leur a porté des coups d'immobilisation sur la nuque, et les a remis à la police. "

Vous êtes sér(...)

On oublie, hélas, que l'une des principales causes de ces dérives c'est l'irresponsabilité pénale du Président (révision constitutionnelle de 2007).

Qu'attendre d'autre d'une telle monstruosité juridique qui semble pourtant convenir à beaucoup de mond(...)

Derniers commentaires

Non, (...) Benalla n'a "tabassé" personne place de la Contrescarpe. Seulement (...) leur a porté des coups d'immobilisation sur la nuque.


Aaaah... Ça va alors...

Article dans Le Canard enchaîné de cette semaine sur Francelet et Mimi Marchand, anciens de la bande à Zemmour       ( proxénétisme, racket...) qui ont entouré Mars-Benalla de leurs conseils et de leur aide lors de "l'interview" sur TF1 et lors de l'entretien accordé au Monde.


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Espérons que la réfrigération se passe mieux dans les centrales nucléaires.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Espérons que toutes les centrales nucléaires elles aussi vont attendre.



que se passera t-il au niveau de l'entretient et du refroidissement des centrales dans un contexte mondial ou apres une crise majeure, il n'y a plus d'etat et de personnel payé pour cet entretient?



Le bon sens voudrait qu'on arrête les centrales avant d'en arriver là.

Bon en même temps le bon sens voudrait qu'on commence à arrêter les centrales dès que possible au lieu de chercher à les prolonger.
On est mal barré.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

DECROISSANCE

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Croissance = réchauffement = mort 

Technologiquement parlant on sait faire de la croissance à moindre consommation énergétique, j'ai un peu de mal avec ce principe dont je ne vois pas bien les contours.


Plus que la croissance, ce qui me parait pêcher actuellement c'est le modèle de consommation qui ne favorise pas le recyclage bien qu'on commence à y venir.

Pour peu qu'un jour on arrive à la fusion nucléaire par exemple, il ne me parait pas saugrenu de penser qu'on puisse produire la matière voulue plutôt que l'extraire des sols (vu qu'on sait déjà faire beaucoup de choses mais c'est un problème de production d'énergie qui empêche de faire des matériaux de synthèse à grande échelle). Et du coup j'imagine qu'on pourrait retraiter les déchets à l'échelle moléculaire.

Je suis d'accord pour une décroissance à fin de préservation faute de mieux, mais il ne faudrait pas que ça devienne une fin en soi.

Le mot décroissance me parait trop négativement connoté. Il me semble plus juste de parler d'équilibre de la biosphère pour lequel la décroissance ne serait qu'un moyen et pas une fin.


équilibre de la biosphere =  moins construire moins consommer moins polluer moins transporter moins chauffer etc = décroissance.



Technologiquement parlant

technologiquement parlant on est capable de plein de truc...pourtant.



Zabou du 29,  une petite question: la centrale de Plogoff, vous étiez pour ou vous étiez contre?

Vous voulez rire. Il en avait fait un modèle réduit dans sa cave qui fonctionne encore pour alimenter sa  maison bretonne. Il a récemment remplacé le dernier Ac125.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

" Que vous portiez chapeau ou bonnet, mine de cocu vous garderez " ( proverbe breton )

Intention louable mais outre le danger dément du nucléaire au regard de ce que ça apporte, c'est un modèle qui n'a plus lieu d'être.


L'avenir est un modèle à la internet, décentralisé. C'est beaucoup plus résistant aux attaques, aux pannes, etc.
Si un élément du réseau tombe en panne, sur un modèle décentralisé, c'est :
- 1/ facile de le remplacer
- 2/ facile à compenser le temps du remplacement


La défense politique du nucléaire actuellement n'a aucune raison technique, uniquement des raisons financières et politiques : peur de perdre des emplois pour les politiques, peur de perdre de l'argent pour EDF). Un peu comme Total avec l'essence.
Ils mettent le paquet pour de nouvelles technologies mais font tout pour qu'on maintienne leur cœur de métier actuel afin de ne pas se casser la gueule face à d'éventuels petits acteurs innovants qui auraient de l'avance sur eux. Leur laissant le temps de faire leur recherche sans se ruiner ni prendre de risque.

Le nucléaire ne tient aujourd'hui que parce qu'il est massivement subventionné.
Ca reste une technologie datée qui devrait être réservée au domaine de la recherche.

Même la fusion nucléaire (si on y arrive un jour), par son principe centralisé, ne me parait pas viable et devrait être réservé à des domaines particuliers
 (recherche, militaire, spatial, etc.) et pas à la distribution civile d'électricité.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

En fait je pensais plus aux moyens de production d'électricité quand je parlais de décentralisation.
Ca ne veut pas forcément dire la disparition totale des centrales. Mais elles seraient plus réduites, plus nombreuses et secondées par la production d'électricité de chaque construction qui seraient pensées comme plus ou moins autonomes (ou inversement on pourrait voir les centrales comme des sources de secours en cas de panne localisée)

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

La ligne transpyrénéenne de la connexion France-Espagne  est une ligne HT continue avec stations de conversion redresseur-onduleur aux extrémités . Ce qui fait qu'entre Gibraltar et Gdansk  le réseau ne pulse pas (fréquence zéro)  sur les 65kms de cette ligne

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Il y aura un temps de transition incontestablement, le temps de trouver la bonne technologie facile à déployer (peut-être généraliser la géothermie en province), et/ou le temps qu'une technologie existante (ex: panneau solaire) soit suffisamment aboutie pour reléguer au niveau du négligeable la variation de production.

Noter à ce sujet que la liaison des réseaux français et anglais se fait par une ligne sous-marine à courant continu (fréquence zéro) et que la prochaine connexion France-Espange-Portugal décidée il y a 4 jours se fera également par une ligne haute tension continue (aux pertes plus faible)  qui comprendra aux deux extrémités des redresseurs -onduleurs de très haute puissance (2200MW).

plus faibles

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

éProjets complètements débiles sur le plan électrique "



On aimerait entendre des arguments scientifiques en place de ces affirmations péremptoires.

Vous sembliez ailleurs partisan de l'interconnexion plutôt que de la production dispersée.. La connextion France -Espagne-Portugal serait -elle, selon vous, plus économique en THT 50hz. Ou serait-ce que vous n'êtes partisan que d'un réseau global national ?

connection->connexion

qu'on arrête les centrales avant d'en arriver là


comment on arrête ce genre de bestiole?


on met le bouton sur off ?

on arrête périodiquement régulièrement les centrales en fait. En laissant les tubes de combustible dans leurs gaines j'imagine.

Reste le démantèlement mais pour ce que j'en ai compris, à part la cuve qui est l'élément délicat, le reste c'est une banale centrale électrique.


Pour la cuve en elle-même c'est sûrement plus compliqué mais dès q'on a séparé les éléments qui interagissent entre eux pour faire la réaction en chaîne, il n'y a plus de risque d'emballement.

Ce serait le minimum à faire, et ça laisserait ensuite tout le temps de démanteler complètement.

S'il n'y a plus refroidissement c'est la catastrophe comme à Fukushima.


Question: qui sera liquidateur? Rappel: à Tchernobyl la plupart sont morts ou gravement malades. Un personnel payé-peu de temps, très peu de temps-avant de mourir.

Quand vous êtes dans votre domaine de compétence, vous devenez lisible, voire intéressant.

c'est sympa Barjac ? bonnes vacances dans un bled plutot très politique ?


Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Toutes les informations semble t il n'arrivent pas jusqu'à Benalac.

Sur l'appartement il y a effectivement un appartement de 80 m2 dans lequel il y avait eu des travaux en novembre 2017 MAIS on parle aussi d'une transformation de 2 appartements en duplex et d'une enveloppe de travaux de 180.000 euros. prévue ce qui correspondrait bien à cette transformation.

Aujourd'hui l'appartement de Mr Benalla fait 80 m2 mais après son mariage son enfant des extensions étaient peut être prévues.

Les 2 informations sont exactes mais elles ne le sont peut être pas dans le même laps de temps.


Sur le salaire les 7.000 euros indiqués sont le salaire de base.

Comme il est contractuel ce salaire peut être complété d'heures supplémentaires de primes, d'avantages divers d'une façon beaucoup plus souple que pour un fonctionnaire... C'est l'avantage de ce statut...

Pour avoir une idée de son salaire réel il faudrait avoir la copie des fiches de paye sur l'année.


La réorganisation des service si bien sur... 

C'est LE problème bien réel et c'est d'ailleurs pourquoi cette histoire qui n'était pour les observateurs civils qu'une nouvelle brutalité policière est sortie provenant de fuites internes déjà informées du dérapage de Mr Benalla. 

Non ce n'est pas qu'un histoire de rivalités de services mais bien le problème d'une réorganisation fondamentale changeant profondément les choses pour copier ce qui existe à la Maison Blanche mais en France le danger est beaucoup plus grand de dérapages de cette unité faute des contre pouvoirs existants aux USA.

La faute de Mr Benalla et de ses collègues est d'avoir cru que cette réforme  encore dans les cartons était déjà en place. leur donnant les plus grands pouvoirs 


Sur les coups non il ne s'agit pas d'une "interpellation virile"

Il faut écouter la déposition du commandant de la CRS 15 devant la commission d'enquête de l'AN.

Il y a eu quelques petits incidents LES CRS ont dégagé la place et à cette occasion ont interpellé un couple ils ont laissé partir la jeune femme le jeune homme a été transmis par les CRS à ce qu'ils pensaient être des officiers de police en civil les accompagnant. 

C'est à ce moment sur cet homme déjà interpellé ne présentant aucun danger pour les forces de l'ordre que Mr Benalla a déclenché sa hargne le frappant violemment y compris des coups de pieds alors qu'il était à terre. 

Le jeune homme aurait eu 6 jours  d'ITT avec certificat médical décrivant les coups reçus...

La jeune femme intervenant pour le protéger a été frappée par Mr Crase le salarié LREM qui accompagnait Mr Benalla...

Tout cela sous l’œil du commissaire de police qui leur servait de chaperon...


La version de Mr Benalla est indéfendable...


Sur les interviews de Mr Benalla.

Celle de TF1 ce n'est pas une interview en direct mais une vidéo vraisemblablement retravaillée. par les communicants.


Celle du Monde pendant l'interview "Mimi" est passée "par pur hasard" voir si tout allait bien et a discuté droits photos ce qui signifie que la communication de l'Elysée est pleinement à la manœuvre on peut penser que le Relooking spectaculaire de Mr Benalla est son oeuvre. On ne peut qu'admirer l'artiste...


Stupéfiant par contre est qu'elle se soit déroulé au domicile de Marc Francelet.

Il s'agit d'un personnage extraordinaire. 

On pourrait faire de sa vie un livre voir plusieurs il a côtoyé pendant 50 ans des journalistes, des politiques, des hommes d'affaires des gangsters...et toute une série de personnages célèbres. 

Il a eu jusqu'à 10 affaires pénales contre lui en même temps et il a été condamné entre autre pour avoir détourné 160.000 euros des assedic...


Mais quelle idée tellement son passé est lourd de le prendre comme communicant surtout dans une affaire aussi sensible!!!!!

On n'est pas dans la transparence invoquée par l'Elysée.  

Il est doué mais quel passif.... Il a eu des succès mais aussi que de revers.....


Viendra très rapidement la question qui paye? Comment? et pourquoi?.


Une de ses interventions se chiffre à plusieurs centaines de milliers d'euros... 


Mr Benalla a t il une fortune personnelle, qui vient d'où?  parce que même 10.000 euros par mois sont totalement insuffisants pour payer ce type d'intervenant et il aurait perdu son travail...


Si ce n'est pas Mr Benalla qui? et pourquoi? Sous quelle forme ? (cela peut prendre une forme non pécuniaire service...amnistie..)


Le feuilleton semble pouvoir durer avec de nouvelles perspectives. s'ouvrant progressivement...


Une histoire à tiroirs un peu comme le Watergate...qui a duré plus de deux ans...

"Barjac (gard). Lieu d'habitat de vraigens" où  on  peut se  rendre pour prendre la  température  de ce concept de journaliste parisien.


L'interview de Benalla sur TF1  n'était pas en direct; il s'agit d'un petit film de propagande; l'acteur a le même phrasé que Macron. Même professeur de théâtre? Répétitions en commun?


J'imagine que des coupures ont pu être effectuées, des grossièretés retirées, des séquences ratées tournées à nouveau afin de fournir un produit impeccable.



Résumé du régime "des mots rassis" (et non pas de "démocratie") qu'on veut nous imposer aujourd'hui:


:1) Au nom de la concurrence et du bien être des "premiers de cordée" ,qui comme chacun le sait sont les vrais producteurs de la richesse, on doit appauvrir les pauvres et les faire travailler plus.


 2) les pauvres qui ne sont pas d'accord sont autorisés à défiler touristiquement dans les villes sous le nom de grève, mais une fois le défilé fait, ils doivent rentrer à la maison et accepter leur nouvelle  condition (dans la novlangue du régime des mots rassis, on appelle ça un "comportement civique")


 3) certains pauvres (étudiants jeunes...)ne sont pas consentant à leur perte et tentent de déborder cette contestation folklorique par des actions plus virulentes d'auto-défense. 

 

4) Les force de l'ordre (ou du désordre?) sont autorisées et même encouragées à répondre par la force à ces "débordements" des pauvres non consentant à leur perte. Avec l'aide de médias ne remontant jamais (à la manière du film "en guerre" par exemple) à l'origine de la violence sociale désormais "normalisée" et "banalisée" dans le nouveau régime des mots rassis, ils incrimineront ces comportement de légitime défense obligée comme "vandalisme" et "incivisme" et se dénommerons  eux même "citoyens civiques".....Un coup de matraque sur un ouvrier occupant son usine est un geste civique. Un ouvrier viré pour profit insuffisant cassant la voiture de son patron est un vandale....Compris? Les humains de basse condition sociale valent moins qu'une vitrine de banque, tel doit être la nouvelle comptabilité nationale. 

Heil capitalisme. 

Et Benalla, mis en examen, qui vient justifier ses actes sur TF1 après l'avoir fait sur le Monde.

Cet intérêt des médias pour les crapules, au travers d'interviews complaisantes alimentant l'emballement, est affligeant. Et choquant.

Comme le fait remarquer le syndicat de police  SCSI : Qui a le souvenir de l'invitation d'un policier ou d'un gendarme mis en cause dans une affaire de violences au journal de 20 h ?

Mais au faux policier et vrai barbouze du président, tout est consenti.


Debut de l'Interview  de Benalla par le monde "barbe rasée pour ne pas être importuné ?????

"Non, contrairement à un de nos premiers titres, Benalla n'a "tabassé" personne place de la Contrescarpe. Seulement arrêté brutalement deux manifestants, leur a porté des coups d'immobilisation sur la nuque, et les a remis à la police. "

Vous êtes sérieux ? Les videos montrent à l'envie un magistral coup de talon sur l'homme déjà allongé. Il ne se relève pas immédiatement au point que Benalla lui-même semble s'inquiéter.. Il se tient encore le ventre sur la video qui le montre amené sur le trottoir auprès des vrais CRS. Oui Benalla à "tabassé= quelqu'un place de la Contrescarpe !!!!

m'enfin vous n'avez pas encore bien assimilé que nous sommes dans un système Présidentiel succédant, selon la volonté des Français, à la Royauté de pouvoir divin jamais vraiment morte en France.


en fait je serais tenté de dire merci Benalla car il a fait stopper le projet pour renforcer encore plus le pouvoir du Président français : la diminution des représentants élus du Peuple.


Pour mémoire : le SAC, Pasqua, la manif pacifique des Algériens du 17 octobre 1961 réprimée dans le sang et jamais publié en temps, l'interdiction récente de secourir les immigrés (revue par le pouvoir constitutionnel, ouf), le racisme d'État d'un tas de dirigeants (Vals se ventant d'être de gauche, Colon et tant d'autres), mais j'arrête une liste qui risque d'être trop longue.


Le nouvel article de libération pourrait être bien plus compromettant que ce qui est sorti jusque là, on a du 100% barbouze (l'article en dessous de la vidéo, si tout est vrai, est accablant) :

"Tempête dans un océan de petits verres d'eau !" Le verre , l'eau , les cruches , la casse , tout çà quoi ...et pourtant quelle chaleur !


c'est joli Barjac.. je vous souhaite de très bonnes vacances

Non, contrairement à un de nos premiers titres, Benalla n'a "tabassé" personne place de la Contrescarpe. Seulement arrêté brutalement deux manifestants, leur a porté des coups d'immobilisation sur la nuque, et les a remis à la police.


Je sens que ça va finir en :

il a aidé une vieille mamie à traverser la route et lui a porté son panier.


Si un jour quelqu’un vous met un coup de pied dans le ventre, vous ne viendrez pas nous raconter.

Ce n’est qu’une immobilisation.

Il faut lire les SMS reçus par Mr Benalla et publiés par le Monde, c'est tout un poème avec la promesse lyrique de "moments chauds entre l’extrême gauche et les forces de l’ordre" et l'épique « Fac de Censier évacuée en 35 mn ce matin à 04 h 30 ». « Record de Tolbiac battu et bon échauffement pour demain. On a pris une banderole de black bloc »

On oublie, hélas, que l'une des principales causes de ces dérives c'est l'irresponsabilité pénale du Président (révision constitutionnelle de 2007).

Qu'attendre d'autre d'une telle monstruosité juridique qui semble pourtant convenir à beaucoup de monde... ?

Il y a trop de flous, et trop de trucs louches, trop de contradictions. Et l'audition de ce matin sans l'opposition renforce mon opinion que la majorité veut cacher quelque chose au lieu de faire la lumière sur ce qu'il s'est passé et sur le rôle exact de Benalla.

Ce matin une nouvelle vidéo est parue sur BFMTV où Benalla semble donner des instructions dans le cadre de la victoire des bleus. 



Je me rappelle également d'une audition (je ne sais plus qui) où il parlait du fait que la FIFA avait dit un truc genre "le bus doit etre à l''élysée à telle heure".
On pourrait voir ça comme une confirmation que la vitesse du bus était pour des raisons horaires et pas pour des raisons de sécurité.

Si vous passez par Potelieres, à une lieu de Bargac, dites à mes amis que j’arrive dans une semaine.... Sinon, oui, elle n’est pas triste cette histoire Benalla. Elle nous apprend que Macron joue à je suis partout et je vous em...de.

il s'agit bien d'un emballement médiatique, car rien de constructif ne sortira de cette affaire.

ni d'un point de vue institutionnel, ni d'un point de vue politique, car pendant ce temps... la vision macronienne du monde se développe, est votée par les parlementaires - députés et sénateurs pris dans le même sac.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.