91
Commentaires

Victime d'une agression verbale, Aphatie accuse la critique média

Pris à partie avec agressivité par un paparazzi se présentant comme "un journaliste Gilet jaune", l'éditorialiste Jean-Michel Aphatie a répliqué en mettant en cause des médias et des politiques. En mentionnant nommément un contenu d'Arrêt sur images.

Commentaires préférés des abonnés

"des gens racontent aux citoyens que les journaux étant possédés par neuf milliardaires, les journalistes sont au service du capital." Conséquence, selon lui, "les gens finissent par le croire et ça donne une forme d’agressivité". 


Il me semble c(...)

Et voilà ce que les historiens du futur étudieront. A moins que ce ne soit le teaser du prochain Houellebecq.


Dépêches AFP 2019: 


"Face à la critique populiste, les médias déclarent la démocratie attaquée et se sacrifient à sa défense".


"Christophe(...)

Quand on lit VA, on sait à quoi s'attendre, et les acheteurs ont un profil bien déterminé, alors qu'Aphatie sévit sur les grandes ondes.


Après, un type qui croit n'importe quoi et qui réagit à l'emporte-pièce, qui exerce un jugement permanent avec inc(...)

Derniers commentaires

Comme j'adore contextualiser, l'affaire Aphatie s'est déroulée en même temps que ce gros truc visuellement énorme et pourtant passé complètement à côté du radar médiatique.


"Près de 700 identitaires, selon les organisateurs, ont marché aux flambeaux dans les rues de Paris."

Ce doit être génial d'être un mouvement fasciste placé dans le point aveugle de la grande presse et des politiques.

Tout ça pour dire que le traitement des soucis d'Aphatie, la place qu'il prend, l'importance que l'on veut lui donner, l'attaque contre la démocratie, est une triste blague.
   
Évidemment, on pourrait imaginer le journaliste à l'antenne en parler, tiens. De son bel accent chantant, il dirait: "Mon cas, c'est rien à coté de ce que les manifestants se prennent sur la gueule de la part de la police. Et cette manifestation des identitaires, en plein Paris, annoncée dans Sortir à Paris, c'est très grave, c'est très très grave."
   
Il pourrait, le dernier jour avant la retraite.
 

En aparté, un entretien avec Eric Hazan sur le devenir des GJ. Même pour moi, ça a piqué, surtout ses propos sur la police.

Mais je m'autorise à y réfléchir sur le temps long, à laisser diffuser, ou pas, à chercher les contradictions.

https://www.youtube.com/watch?v=cv0s3kG8f0c

Peu importe les opinions de JM Aphatie, il est remarquable de noter sa capacité à garder son calme et répondre correctement à une série de mensonges (une vingtaine?) de la part de son agresseur. 

"Il y a des années que des responsables politiques, des journalistes disent que les milliardaires qui possèdent les médias verrouillent l’information et qu’on n'informe pas les Français et qu’on les désinforme"


"Des responsables politiques, des journalistes ". Mais c'est aussi la crainte de RSF qui explique en partie le classement pas vraiment exemplaire de la France en comparaison des démocraties proches au classement mondial de la liberté de la presse 2018. D'où oui, ces "discours d'abrutis" antisémites, trop peu condamnés dans les commentaires.


 

Je n'avais pas encore lu Lordon, mais il tape juste, sur la "presse libre" se drapant dans la démocratie.

https://blog.mondediplo.net/les-forcenes

C'est renversant que ce type suscite davantage de sympathie q'un enfant de 16 ans défiguré par un flashball. Qui va oser perdre son emploi pour le lui dire en face sur un plateau ?

Apathie est un journaliste classique et un prescripteur d'opinions souvent chantournées. Mais il ne mérite pas d'être pris à partie par des gens qui ont des intentions malsaines.

C'est bien de dire d'ou interroge qq. Mais et Plenel , et Daniel , d'ou vous interrogez, vous ? et vous Lynda , quel niveau sociale, quel vote, je vous trouve de droite tous et macho, vous ne l'admettez pas. Pourtant je vous donne des preuves , pleins d'exemples, de vos paroles ou ecrit, et rien a cirer...  Comme le mec est antisemite sans aura, horreur, mais vous avec votre site, vous invitez  des males qui baisent des gamines, sans jamais remettre ca en question, ou en parler , pourquoi le font ils ?? Mox l'a dit enfin , parcequ'on est moche.. alors qu' on est mature avec des corps qui ont vecu, moi j'en suis fiere de mes vergetures, de mes seins qui tombent et de mon grand sexe poilue de femme adulte; avec des levres énormes .. Par contre jamais entendu un male dire , qu'une femme mature c'est beau et exitant, et au moins on peut parler de politique, de travail de société .. ca c'est dit des vieux males, vous leurs trouvez toutes les qualités, comme a Islapette. Le racisme et l'antisemnitisme ne sont pas mes problémes par contre le machisme oui, et je trouve que les donneurs de lecon devraient regarder leur facons de parler ou d'agir avec les femmes. Le machisme est un racisme. 

Contextualisation toujours, repéré, sur Twitter, par Vincent Glad

"Emmanuel Macron la bouche ensanglantée, Christophe Castaner et Marlène Schiappa éborgnés, ou encore Edouard Philippe le visage rouge de sang : des affiches choc sont apparues, collées par-dessus des panneaux publicitaires, notamment à Bordeaux. L'objectif ? Sensibiliser l'opinion publique aux blessures, parfois lourdes, subies par des Gilets jaunes lors des manifestations qui se succèdent depuis plusieurs semaines aux quatre coins de la France. " Texte RT (pas trouvé d'autres articles...)

https://twitter.com/vincentglad/status/1084197738533789696

Il y en a un qui doit serrer les fesses puissance mille, c'est Luc Ferry : dimanche 13 janvier 2019, on dénonce la violence des gilets jaunes sans jamais évoquer ses propos à tirer sur la foule.

C'est magique, Ferry dans le bon courant.


Il y en a qui doivent pleurer de rage, c'est la famille de cette femme de 80 ans tuée par une grenade dans la figure, à sa fenêtre à Marseille, en décembre. On ne connait pas son nom ; les milliers d’articles de presse, après nous avoir donné sa date de naissance, son état de santé ("pas très bon, alors prudence quant à savoir si la grenade...") , n'ont pas cru bon nous le donner. Elle n'a pas fait la Une. Aphatie n'en a pas causé. Sfar ne s'en est pas ému, Sifaoui regardait ailleurs.... On n'a pas organisé une marche à sa mémoire comme celle de Madame Knoll, où la foule en colère aurait pu sortir les représentant de le mairie du cortège. Il y a juste une enquête de l'IGPN qui conclura à la faute à pas de chance, hein. Les Arabes peuvent bien crever dans ce pays.

Voilà, c'est juste ma contextualisation personnelle. 

Cette lâche agression de Jean-Michel Voltaire est inacceptable ! 

Je me demandait quand arriverait le moment ou @si serait attaqué...

C'est marrant, moi ce que je retiens de l'interview c'est :

"Je ne vous bloque pas, on n'en est pas encore là". 


M'est avis qu'on en est pas encore là effectivement, mais qu'on y va au pas de course.


Ce que je retiens de la réaction d'Apathie, c'est qu'@si devrait commencer à se préparer un plan d'exil, au cas où dans les 10 années qui viennent, il ne soit plus autorisé de critiquer les médias (bizarre il y a 5 ans je n'aurais jamais cru ça envisageable; aujourd'hui, tout me semble plausible).

Mon dieu, une personne ose s'en prendre frontalement à JMA et ce n'est pas une personne issu du petit entre soi politico médiatique habituel du coup le pauvre JMA en est tout décoiffé .


Sur le fond JMA n'en a que peu. Ou bien un fond unidimensionnel celui de son monde. Le vrai probleme c'est que les toutologues dont il est un peu la figure de prou avec Christophe barbier ,tellement insignifiant qu'il a besoin de son écharpe pour qu'on l'identifie facielement. Les toutologues donc sont capables de dirent tout ( c'est le job ) et son contraire au gré de la commande.  La vulgate de facebook a pu compilé ses avis , ses outrances, ses contradictions et ses mensonges puis en faire une caisse de résonance ( voire de "raisonnance" ). il n'est alors plus crédible et traité comme un vulgaire citoyen alors qu'il fait parti, à son sens, de l'élite .


Si le mouvement des GJ pouvait nous débarrasser des toutologues capables de parler sur le fond:

Le lundi de la reforme de la SNCF

Le mardi du football leaks

Le mercredi des chances du PSG de se qualifier

Le jeudi de la succession Halliday 

Le vendredi des grèves qui ruinent le petit commerce 


Ce serait déjà un bel acquis. 


Allez JMA, tu fais chier tout le monde, c'était ton dernier verre , tu racontes n’importe quoi. Payes ton ardoise et dégage du bistro de la démocratie beaucoup de gens ne veulent plus t'entendre.



"des gens racontent aux citoyens que les journaux étant possédés par neuf milliardaires, les journalistes sont au service du capital." Conséquence, selon lui, "les gens finissent par le croire et ça donne une forme d’agressivité". 


Il me semble clair qu'un lien de subordination existe entre les "patrons" et leurs "salariés", c'est même là dessus que les tribunaux de prudhomme se basent pour requalifier quand il y a eu tentative de faire passer un "salarié" pour un "indépendant". 


Les journaux sont-ils ou non "possédés par 9 milliardaires"? Je pense que, nonobstant le raccourci, on peut répondre que oui. Un très beau tableau (et très compliqué, avec des flèches partout et dans tous les sens, j'ai pas vraiment étudié le détail) est paru en double page centrale dans la Monde Diplomatique. On peut dauber sur le Diplo concernant son orientation politique, il me semble que personne ne le fait concernant sa déontologie journalistique etla qualité de ses articles.


Les journalistes sont-il, par l'intermédiaire de leurs employeurs réels, "au service du Capital"? On ne peut pas trancher vraiment, tout salarié sait que, dans certaines conditions et à un certain niveau, on a un (petite) marge de liberté dans l'interprétation des consignes apparentes ou souterraines. Une limite drastique étant qu'on ne doit pas dire du mal de l'employeur ou de l'entreprise. 


Du coup, sans être tous et sans nuance "au service du capital", l'attitude des journalistes est variable, du plus servile (en accord profond peut être?) au plus rebelle. Le "rebelle" ne tient pas longtemps, on peut citer des noms, deux "Daniel", Schneiderman et Mermet (hihi), un Denis (Robert) un Hervé (Kempf). Entre les deux, il y a tous ceux qui, de temps à autre, "glissent" une info ou un commentaire divergent, animent une rubrique (im)pertinente, voire carrément une émission phare et finissent par se soumettre ou se démettre. 


J'hésite à ranger les chroniqueurs perpétuels dans la catégorie "journalistes". Tous ces gens dont les prestations ne visent qu'à nous matraquer leurs propres convictions (invariables quelles que soient les infos) et ne font aucune recherche perso d'information, je parle même pas d'investigation, pfff, mdr!, quel nom leur donner? Des curés? Qui nous prêchent sans arrêt leur religion ou celle de leurs maîtres? Qui admonestent les incroyants qu'ils ont convoqués "est-ce que vous abjurez la violence?". Qui nous disent "heureux les pauvres" en nous intimant l'ordre de nous prosterner devant les ors de la république, ciboire, tabernacle, statues et vitraux... "patrimoine sacré" arc de triomphe et martyr inconnu...

C’est le syndrome Bolsonaro : comment faire remonter une popularité en baisse en offrant un statut de martyr. JM Aphatie, il faut surtout le laisser parler !

Faut-il donner aux avis de Bébert, la grande gueule du zinc Au Rendez-Vous des Chasseurs, de l'importance


Je me le suis toujours demandé. 

La question est de savoir s'il faut lui dire de se la fermer directement et à voix forte, bien fort au-dessus des bruits de choppes et de verres, faut-il l'ignorer et continuer de boire son café en demandant au patron de l'arroser d'un petit cognac pour résister à l'envie de foutre son poing dans la g... de Bébert qui, malgré toutes ses déclarations péremptoires, continue d'animer ce bistro de campagne

chaque matin la question taraude l'esprit

chaque matin ce petit cognac qui vous transforme en alcoolique


Oui That is the question


Le problème est que Bébert finit par convaincre les alcooliques

Vu la séquence au zapping et cet abruti a réussi a faire passer Apathie pour un mec a peu près raisonnable (ce qui était pas gagné). "nous sommes du coté de la verité" fallait quand même oser la sortir (sans parler de la quenelle, tout s'explique).

"vous êtes un gros con; qu'est ce que vous avez à répondre à ça?" 

Apathie qui est pas complétement idiot a l'habitude de ce genre de choses; mais quand c'est arrivé dans "Hollande, DSK, etc" c'était fait avec "un peu" plus de finesse. Sa réaction finale est d'ailleurs pourtant assez proche.

n'est pas Pierre Carles qui veut.

Personnellement je n’ecoute quasiment jamais J.M. Apathie. mais je suis herberlué des torrents de haine qu’il suscite.


Vu que je ne l’ecoute vraiment, je ne sais pas si les motifs d’indignation sont si justifié, mais je ne l’ai jamais entendu sortir des propos justifiant une cabale et une haine incroyable (sauf peut être sa défense au delà de la présomption d’innoncence de Cahuzac qui avait fait grand bruit).


En tout cas les gens qui le détestent a ce point devraient logiquement détester 10X plus des centaines de «journalistes » de certains médias comme VA, RT, Cnews, ... ou autres organes diffusant régulièrement et à dessein des propos bien plus outranciers. Pourtant non, rarement les journalistes d’un journal comme VA sont pris nommément à partie et font l’objet de cabales personnelles.


Bref en ce moment je lis beaucoup de critiques sur son traitement des violences, axées uniquement sur les débordements des manifestants plutôt que sur ceux de la police. C’est peu être le cas, mais biais d’angle ne vaut pas biais d’opinion et rien ne dit (s’il n’en a pas parlé) qu’il ne les condamne pas non plus.


Une vidéo tourne en ce moment montrant le très jeune JMA se plaindre des violences policières sur des manifestants pacifiques et beaucoup de gens (dont le rédacteur en chef d’ASI) ironiser sur un retournement de veste.


Je pose une question : à t’il vraiment déjà justifié et minimisé des violences policières injustifiées ? 

Si oui c’est effet dommageable et gênant, mais si non, peut être les condamne-t-il également.





Quand on lit VA, on sait à quoi s'attendre, et les acheteurs ont un profil bien déterminé, alors qu'Aphatie sévit sur les grandes ondes.


Après, un type qui croit n'importe quoi et qui réagit à l'emporte-pièce, qui exerce un jugement permanent avec incompétence, je ne lui fais aucunement confiance.


Son édito sur les violences policières ? Je ne l'ai pas écouté, mais quelques questions:

- A-t-il questionné l'utilisation politique de la police ou s'est-il contenté dire que certains tabassaient inutilement.

- Rappelle-t-il les conditions difficile d'exercice de leur métier ? Le fait-il à propos des manifestants pacifiques qui sont gazés et nassés ?

- Fait-il mention des degâts causés par les grenades de désencerclement, dont nous sommes les seuls en Europe à les utiliser ? Et si oui, relativise-t-il en rappelant que les gens n'ont qu'à ne pas les ramasser, comme Castaner ?

- Parle-t-il des propos de Castaner associant tout manifestant aux casseurs par un lien de complicité ?

- Parle-t-il de la cagnotte à un million des flics qui ont quelques bleus, quand les énucléés et les manchots se traîneront un handicap à vie ?

- Parle-t-il des très nombreux fachos que l'on trouve chez les CRS (je parle d'expérience) comme il le fait de ceux que l'on trouve chez les manifestants ?

Il parle souvent fort, mais ses propos ne le sont que lorsqu'ils "conviennent".

Mais je suis d'accord, il y a pire que lui.

Sans aller jusqu'à l'écouter (ce que je ne fais pas non plus), regardez sa réaction qui se résume à accuser les journalistes qui critiquent le système médiatique pour expliquer que les gens croient que les journalistes mentent.

Cela me semble révéler les œillères dont il est affublé.

"Personnellement je n’écoute quasiment jamais J.M. Apathie. mais je suis éberluée des torrents de haine qu’il suscite. "

Sans l'avoir jamais écouté, vous nous avez quand-même pondu 3/4 de feuillet sur le bonhomme, chapeau :)


"Une vidéo tourne en ce moment montrant le très jeune JMA se plaindre des violences policières sur des manifestants pacifiques et beaucoup de gens (dont le rédacteur en chef d’ASI) ironiser sur un retournement de veste. 


Ah, du coup, vous l'avez écouté ! La seule fois où il ose prudemment une parole honnête. 

De vous à moi, ça ne donne pas une idée précise de l'idéologie du bonhomme.


C'est un peu comme penser que les Beatles se résument par "When I'm 64".

Et voilà ce que les historiens du futur étudieront. A moins que ce ne soit le teaser du prochain Houellebecq.


Dépêches AFP 2019: 


"Face à la critique populiste, les médias déclarent la démocratie attaquée et se sacrifient à sa défense".


"Christophe Castaner décrète unilatéralement que tout manifestant sera considéré comme complice des casseurs et incarcéré à cet effet".


"Eric Drouet retrouvé mort au volant de sa Renault Fuego tunée avec mauvais goût".


"Bilan de la mobilisation gilets jaunes du 14 juillet: un mirage abattu par un gilet jaune crause l'effondrement de la tour eiffel, trois chars Leclerc incendiés sur les Champs-Elysées, 1789 gilets jaunes décédés accidentellement, un militaire au pronostic vital engagé (tendinite à l'index)".


Dépêche AFP 2020: 

"La Première Ministre Marlène Schiappa déclare ASI ennemi de la démocratie et annonce que ses journalistes et adhérents seront identifiés et incarcérés pour complot contre la République. Les cagnottes pour soutenir leurs familles seront interdites".


Dépêche AFP 2021: "La peine de mort, rétablie par RIC à l'initiative du gouvernement pour punir les ennemis de la Démocratie, prononcée pour les journalistes et adhérents d'ASI incarcérés. Daniel Schneiderman demeure introuvable".


"Bilan de la mobilisation du 14 juillet: Emmanuel Macron abdique en faveur de l'Emperesse Marion Maréchal. Daniel Scneiderman, retranché jusqu'alors au Kremlin, nommé ministre de l'infofmation".


Dépêche ASI 2022: "Le ministre de l'information décrète Arrêt Sur Image seul organe médiatique autorisé. Le traître Jean-Michel Apathie recherché activement. Les corps des journalistes et adhérents d'ASI exécutés en 2021 exhumés pour des funérailles nationales".


Edito de Laurent Joffrin dans le journal clandestin Libération du 18 juin 2022: "Le héros Jean-Michel Aphatie appelle à la résistance depuis la planète Mars".


Je vais arrêter mon abonnement, ce média devient trop radical et je crains pour la sécurité de mon esprit. J'ai programmé Europe 1 par défaut sur mon poste radio pour me rééduquer.

Ça pue le coup monté !


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.