73
Commentaires

Venezuela : derrière les "héros" des manifestations, quelle opposition ?

C’est une image comme les médias en raffolent. Une histoire simple, celle d'un jeune manifestant vénézuélien qui défie le pouvoir chaviste avec pour seule arme son violon. Blessé puis arrêté par les forces de l'ordre, Wuilly Arteaga est devenu l'icône médiatique d'une opposition non-violente. Mais derrière les "héros" citoyens des manifestations, que sait-on exactement des composantes politiques à l’œuvre dans l'opposition?

Derniers commentaires

120 morts au Venezuela, combien parmi les policiers?
une manif blanche , une manif rouge où des provocateurs tirent sur la police et c'est l'engrenage!

On a connu le même scénario en Ukraine, en Syrie. Soros et apparentés sont à l'oeuvre.

bien sûr, on doit retenir une larme devant une député en chaise roulante bravant le froid sur Maïdan, un petit enfant syrien rejeté par la mer, un violoniste vénézuelien dédiant sa musique sublime au soldat robot-cop.

Bien entendu , ce genre de manipulation en France est impossible; nous avons assez à faire avec le scénario répétitif dE Paris, Nice, Londres, Barcelone…!
MUD, "la table de l’unité démocratique". Une coalition fondée en 2010 allant de la droite la plus conservatrice à certains sociaux démocrates et démocrates chrétiens, en passant par les libéraux. "Leur alliance n’est pas naturelle, l’équivalent français serait une opposition fondée sur une alliance entre LR et le PS.

Je dirais : MUD, "la table de l’unité démocratique". Une coalition fondée en 2010 allant de l'extreme droite à certains sociaux démocrates et démocrates chrétiens, en passant par les libéraux. "Leur alliance n’est pas naturelle, l’équivalent français serait une opposition fondée sur une alliance entre le Front National, LR et le PS.
un article intéressant :

http://www.liberation.fr/france/2017/08/11/venezuela-en-crise-embarras-de-la-france-insoumise_1589536?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1502553649
"un journaliste faisant face, nu, aux forces de l’ordre avec pour unique arme une bible".
Y en a qui y vont avec leur b!te et leur couteau, lui y va avec sa b!te et sa bible. Original. :-D

À part ça je suis assez peu passionné par la question, mais je serais président de ce bled, je verrai autant de gens de diverses opinions se révolter contre moi, je me dirais que j'ai du lâcher un gaz ou éternuer sans mettre la main et qu'il y a peut-être quelque chose à corriger dans mon royaume danois.
Je ne sais pas si le site Agoravox a été cité.
Dans la rubrique international, on trouve plusieurs articles anti désinformation proposé par "venezelainfos".
L'auteur se présente ainsi
"Depuis 1994 je participe au Venezuela à l'appropriation populaire des médias. Dans un monde où les médias "font la politique", une révolution implique de démocratiser radicalement leur propriété mais aussi de nous former à de nouveaux paradigmes qui nous libèrent de l'information-marchandise."
Contact : thierryderonne6@gmail.com
Twitter : @venezuelainfos
Je lis régulièrement leurs infos sur la situation économique et sur les péripéties politiques. Les données et les faits sont toujours sourcés ou référencés.
Je recommande l'article qui donne l’identité complète des 125 morts avec les circonstances du décès. On apprend ainsi que plus d'une centaines d'entre eux sont des victimes des milices et autres manifestants d’extrême droite.
La situation est inquiétante et au delà de savoir si l'opposition est gentille ou méchante (tout n'est de toute façon pas noir ou blanc), la réalité est que la constituante a tout pouvoir et est constituée à 100% de partisans de maduro.
Sa premiere action qui est de demettre la procureure générale ne me laisse présager rien de bon pour le futur.
J'ai trouvé des vidéos d'un français à Caracas via Facebook...
Visiblement c'est un gauchiste adepte de la fumette, mais il montre des choses bien différentes que ce que montrent les médias en quête de sensationnel :
https://www.facebook.com/564477800318357/videos/1135144329918365/
Ha ! ces cocktails Molotov et ces bombes artisanales qui fleurent bon la démocratie et les droits de l'homme... Brûler un policier est une agression lâche et barbare, en France, un acte de bravoure et de résistance, au Venezuela...

Le tort des Chavez et Maduro ? Ne pas se plier à la volonté des oligarques.

Dès lors, tout est mis en œuvre pour les faire tomber et les remplacer par de vrais escrocs qui vendront le pays et sa population aux multinationales.

Ainsi va le monde à l'époque de l’hyper-capitalisme pourrissant.
Un gros bisou à Maduro!

VIVE HUGO CHAVEZ
Bonjour
Attention voir la police tirer avec des fusils à plomb sur des manifestants pourrait donner des idées à nos forces de l'ordre.
La seule certitude, c'est que le Vénézuela représente des enjeux stratégiques et de ressources, et idéologiques, majeurs, et que la disparition du chavisme, qui a été très actif dans les années 2000, est un objectif du camp libéral et de ses alliés.

Et de cette disparition dépendra une bonne partie des coudées franches démocratiques de la gauche (et je ne parle pas des socialistes, évidemment) en Europe, entre autres...

Mais la façon dont on traite les insoumis dans les médias est un indice que ce sera dur....
Les les jusqu'au-boutistes vont defendre Maduro a la vie a la mort dans un aveuglement qui rappelle la grande epoque de l'URSS.
L'article qui se veut un petit peu moins caricatural que la production du "Monde" est quand même très largement orienté.

Il relate et détaille en réalité toute la propagande du coté opposition, tout en taisant les réponses de la contre-propagande gouvernementale, et qui pourtant valent la peine d'être entendu.

Ainsi la court suprême (TSJ) s'arroge les pleins pouvoirs, mais on ne sait absolument pas pourquoi. La réponse est pourtant simple, et légale. L'opposition à l'assemblée possède tout juste 2/3 des députés, un seuil important pour des pouvoirs accrus. Mais, l'élection de 3 députés a été invalidée pour fraudes. Sans ces 3 députés, pas de majorité des 2/3, donc par exemple pas de possibilité de lancer la destitution de Maduro. Car il faut bien le dire, en arrivant au pouvoir, l'opposition déclara publiquement qu'elle se donnait 6 mois pour virer le président.

Le conseil constitutionnel a demandé que l'élection de ces 3 députés soit refaite, ce que l'opposition a refusé, et a laissé siéger les députés invalidés, pour obtenir cette majorité des 2/3.

Ce faisant, l'assemblée c'est mis en état de désobéissance constitutionnelle - et c'est donc en parfait accord avec la constitution de 1999 que l'assemblée c'est en réalité auto-dissoute.

Ainsi donc le TSJ ne s'est pas "arrogé" les pouvoirs de l'Assemblée, mais c'est l'arrogance de cette dernière - et son absence totale de volonté de dialogue - qui les lui as fait perdre.

Il y a pas mal d'autres exemples dans ce papier, comme qui font qu'il est "subtilement" orienté, mais bel et bien orienté quand même. Comme par exemple présenter l'opposition comme ayant basculé que récemment dans la violence, en réaction à la répression gouvernementale, ce qui est complètement faux. L'opposition de la droite vénézuélienne a toujours été non démocratique et violente dès les 1er jour. On pleure sur l'assignation à résidence du gentil Léopoldo Lopez, tout en oubliant de donner son pedigree et les raisons de son assignation: En 2014 il organise les premières Guarimbas (barrages émeutiers), qui ont fait 43 morts (dont un bon nombre de gens brulés vifs) et plus de 800 blessés. Vous imaginez en France si on laissait se balader n'importe où quelqu'un qui organisa de telles insurrections.

Car c'est bien cela le traitement médiatique du Vénezuela : Soutient international à des meurtriers et à une extrême droite qui cherche le coup d'état. Toute ressemblance avec Maidan en Ukraine en 2014 étant parfaitement appropriée.

Dommage de voir ASI s'y coller aussi.
GLOIRE A CHAVEZ!
Faut reconnaître que voir "nos" médias traiter en héros de la liberté des gens qui lancent des pierres, voire des engins incendiaires sur des policiers... c'est assez inattendu. Heureusement qu'il y en a qui jouent du violon...
Merci pour cet article qui essaie de faire une analyse de ce qui se passe au Venezuela un peu moins simpliste que celle à laquelle on a droit de façon quasi systématique, je me coucherai moins bête ce soir. Le mec (un journaliste???) qui interrogeait Coquerel sur France Info était hallucinant: il l'interroge, et ne le laisse pas parler. À se demander si c'était pas lui l'invité....
Qua la providence fasse que Maduro les finisse a coup de sulfateuse...chaue nouveau mort du cote de la vermine blanche est pour moi une grande source de joie...j espere que ce millitant finira donne en morceau au chien.
Je trouve les images et la propagande qui était a l'oeuvre en Ukraine. Maidan 2, basta !!!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.