Venezuela : derrière les "héros" des manifestations, quelle opposition ?
article

Venezuela : derrière les "héros" des manifestations, quelle opposition ?

Au-delà du violoniste pacifiste et de "Wonder Woman"

Réservé à nos abonné.e.s
C’est une image comme les médias en raffolent. Une histoire simple, celle d'un jeune manifestant vénézuélien qui défie le pouvoir chaviste avec pour seule arme son violon. Blessé puis arrêté par les forces de l'ordre, Wuilly Arteaga est devenu l'icône médiatique d'une opposition non-violente. Mais derrière les "héros" citoyens des manifestations, que sait-on exactement des composantes politiques à l’œuvre dans l'opposition?

CNN, The Guardian et FranceTVinfo lui ont rendu hommage, soulignant son courage et sa détermination. Les congressistes américains l’ont invité à New York, la chanteuse Shakira lui a apporté son soutien. Wuilly Arteaga est devenu une icône à travers le monde. L’emblème d’une opposition vénézuélienne martyr, victime de la répression militaire du pouvoir chaviste. Alors que depuis avril la crise politique tourne à la guerre civile au Vénézuela, pas un jour ou presque sans que la presse et la télévision ne relatent l’histoire de ce musicien vénézuélien de 23 ans qui défie la répression avec son violon pour seule arme.

nouveau media

De LCI au Parisien en passant par Le Monde et Le Figaro, tous ont repris les images et l’histoire d’Arteaga, ce manifestant pac...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.