96
Commentaires

Valls, cet écolo eurocritique qui s'ignorait

Comme ils sont drôles, quand ils veulent. Montebourg a mis sa marinière

Derniers commentaires

Baisse des cotisations employeurs, ce qui a d'ailleurs commencé depuis de nombreuses années (dispositif temporaire Aubry pérennisé par Fillon), mais qui se poursuit.
Baisse des cotisations des salarié(e)s.

Quel prix à payer ?

Combien de fermeture de lits d'hôpital, de pensions de retraites bloquées, de non remboursement de soins, etc.. etc.. ?

Bref le capital de ceux qui n'en ont pas fond comme neige au soleil sous les rayons du libéralisme, qu'il soit de droite ou de gauche, car il ne connaît malheureusement pas de frontières entre UMP et PS.
La preuve était faite depuis les années Mitterrand, et se confirme sous Hollande...
En tous cas c'est pas un rigolo http://www.midilibre.fr/2014/04/01/manu-n-a-aucun-sens-de-l-humour,843046.php
Je me demande si Montebourg ne rêve pas sa vie.

On se remonte le moral comme on peut...

Merci à Gildas Miclet d'avoir éclairé cette notion de nonisme de Valls.
Ce matin, en écoutant distraitement Montebourg, j'ai vraiment cru que Valls avait été noniste. Il est vrai que les socialos nonistes étaient sortis du bois après le non au référendum, mais ne s'étaient pas trop manifestés avant. J'avais pour ma part appris ce soir-là que Montebourg était noniste.

Moi aussi je rêve ma vie et je cauchemarde : Lors des Européennes, grosse abstention qui favorise le FN, et partout l'extrême droite dans les autres pays. Plus des partis de gauche anti-européens. Le Parlement européen se trouve en majorité anti-européen et provoque une énorme crise institutionnelle au niveau de l'Union,
Tous les pays scratchent entre eux.
La Commission et le Conseil sont tellement secoués qu'ils sont forcés d'abandonner l'euro.
Grosse débandade et grosse crise économique.

Mais là, un grand nombre de problèmes seraient résolus. Evidemment, il y en aurait bien d'autres. Et sans doute plus graves.

Toutefois je vois mal comment on pourrait s'en sortir autrement.....

Ce n'est certainement pas Valls qui va nous en sortir. Donc....
Nan mais en vrai, Valls premier ministre, c'est un poisson ou pas ?
Je parie que Placé se placera et que ça ne sera même pas un poisson d'avril.
J'oubliais le principal : il nous faut ici rendre hommage à celui qui a pendant presque deux ans incarné le pouvoir triomphant de la locomotive du prolétariat que rien ne pouvait arrêter. J'ai nommé bien sûr Jean Marc Ayrault, ministre deux fois apôtre sans le savoir. Qu'a-t-il jamais su ?
Alors en guise d'adieu, cet hymne qui lui mettra du baume au coeur.
Ne me dites rien, il va y avoir quelques white, quelques blancos dans ce nouveau gouvernement.
Voyage dans le passé ! On a le meilleur choix de premier ministre de Sarkozy !

Manurice Hortevalls à la rescousse !

Le premier Cowboy de France aux manettes !

Il a les plus belles courbes (de popularité) du catalogue, au moins. C'est vrai, bizarrement, les machos matamores qui n'hésitent pas à mettre un coup de pied dans la fourmilière (c'est-à-dire dans la gueule des roms et des manifestants), ça plaît aux Français ...
Dire que Valls a "fait campagne pour le Non" est quand même un gros raccourci.
Il n'a plaidé pour le Non que pendant la campagne du référendum interne du PS (1er décembre 2004).
Une fois le référendum interne terminé et la position du PS définie (pour le Oui à 59 %), Valls a retourné sa veste et a fait campagne pour le Oui, avec zèle et enthousiasme.
Avant de voter Oui le 21 avril 2005
En écoutant hier au journal de France 2 les experts économico-politologues, l'avis était unanime : Hollande n'a PAS de marge de manœuvre. Il n'a qu'un seul levier : soit il joue la carte de la relance, il creuse les déficits et condamne la France sur les marchés. Soit il continue dans l'austérité, et il sacrifie la croissance.
Dans le cadre de ce paradigme, tout ce que peut faire Hollande est donc de faire croire qu'il agit, mais sans rien faire. Ce n'est donc pas une question de politique, mais de prestidigitation. Or Hollande n'est pas un très bon magicien (contrairement au petit prodige transalpin, qui si j'ai bien compris coupe les déficits en rondelle et sort les points de croissance de son chapeau).

Si on détourne le regard des politologues et qu'on se tourne vers les hommes politiques, on est au pays de l'étrange.
- à ma gauche (enfin, à mon centre droit), on essaye avec sérieux de nous faire croire que "le message des français a été entendu", et que la situation est réglée parce qu'on a mis Pierre à la place de Paul et vice versa. Le roi est nu.
- à ma droite, on m'explique que la situation catastrophique de la France est la conséquence de la politique de Hollande, alors qu'il applique leur programme avec un zèle qui force l'admiration du médef.

Voilà ou on en est sur France télévision...
Avec ces élections, je me suis tartiné un paquet de shows télé nommés "infos". Ca faisait bien longtemps.
Ca fait un choc ! C'est droite décomplexée à tous les étages !

Il faut que je me rende à l'évidence : il y a eu une rupture spacio-temporelle, et maintenant deux mondes coexistent :

La population d'un côté; le pouvoir, les médias et les instituts de sondage de l'autre.

Et là je me dis, si ça se trouve Hollande est pas au courant que c'est la population de gauche qui lui a mis une grande claque dans sa gueule. Tous ses indicateurs lui renvoient de la population un besoin de plus de libéralisme ! Hé oui ses indicateurs vivent dans le même monde parallèle. D'ailleurs si ça se trouve dans son monde Mélenchon est mort d'une crise cardiaque en 83 !

Mission pour la population de notre monde : Comme visiblement il est impossible de transmettre quoi que ce soit de notre monde au leur, la seule solution est de trouver le moyen de mettre fin à leur monde. Une bombe thermonucléaire à frappe chirurgicale ?

Bon, je retourne voir Star Trek.
Manuel Valls a eu de multiples dérapages racistes notamment dans sa ville d'Evry où il affirmait devant caméra qu'il n'y avait pas assez de blancs et trop de noirs...
Il me faut plus de blancos affirmait-il..

EL BLANCO qui s'attaque à la liberté d'expression.
EL BLANCO qui a soutenu DSK (ça en dit long).
EL BLANCO qui a eu des mots plus que stigmatisant vis-à-vis des Roms.

Je vois déjà sa 1ère sortie en banlieue ou dans les quartiers comme on dit.. Son but étant (comme le petit Sarko) de montrer qu'il peut se déplacer où il veut et qu'il est courageux tout en faisant croire à tout un pan de la population qu'il les comprend et qu'il se déplace pour eux !!!!
ah ah (je ris d'avance à cette forfaiture).

[large]CAR MEME BOBIGNY A VOMI LE SOCIALISME !!!
MEME BOBIGNY.
C'est dire combien ils sont carbonisés ces socialeux.[/large]

Je souhaite de tout mon coeur que les quartiers s'abstiennent car voter pour ce parti PS ou UMP (car c'est pareil) :
- c'est voter pour les racistes de Charlie Hebdo
- c'est voter pour les racistes islamophobes de Femen
- c'est voter pour ceux qui veulent faire la guerre aux pays arabes
- c'est voter pour ceux qui ont parqué des millions de personnes dans les endroits reculés et qu'ils ont abandonné.

Regardez cette Nicole Bricq, ministre (en minuscule) "socialiste" qui trouve que la cuisine de l'Elysée est "dégueulasse", "il faut le dire" ajouta-t-elle !
Elle mange des mets tellement fins cette ministre de la gauche caviar que même la cuisine de l'Elysée c'est "dégueulasse".

Et après, ces ministres vont visiter leurs électeurs dont certains mangent aux restaurants du coeur..

Pour info, le budget des cuisines de l'Elysée = 4.4 millions d'euros !!!

La bouteille de Chateau Yquem = 700€€€€€€€€€ alors ???

Continuez à voter pour les socialeux c'est vraiment être plus que....

SEMIR
Est-ce que ca veut dire qu'Hollande renonce à 2017? et qu'on se prépare à choisir entre Valls et Le Pen au second tour?
Quelle vaste tartufferie !!
Hollande se deconnecte totalement de sa base electorale qui vient de lui montrer qu'elle pouvait se tourner vers les extremes par depit.
Faire un virage a droite en proposant des baisses de charges contre des baisses de depenses publiques ne fera jamais venir les electeurs de la droite dans son giron.
Resultat: dans 3 ans l'UMP repassera sans soucis.
En attendant, la commission europeenne/banque centrale/FMI bradent notre systeme redistributif aux lobbies de la finance et de l'agro-alimentaire...
Tout va bien madame la marquise
Bonjour
J'ai appris hier par la bouche d'un dénommé Hollande que j'avais voté pour voir arriver aux commandes Valls. Ainsi, à l'insu de mon plein gré (je n'ai voté ni pour la drauche, ni pour la droite, ni pour l'extrême droite) j'aurais donc voté pour souhaiter sa "promotion".
Je me pose quand même des questions sur son haut niveau présumé dans les sondages, peut être que des gens ont été désignés adorateurs du quidam sans le savoir.
bonimenteurs, carriéristes- opportunistes, j'en passe et des meilleures... (Montebour Hamon : à gerber !)

Si les verts s'en tiennent à ce qui a été dit ce matin, à savoir que pas un seul ne fera partie du gouvernement, ce sera la seule bonne nouvelle de la journée !

Pour le reste, va falloir se retrousser les manches !
J'sais pas vous, mais moi j'y perds mon latin. Du temps du quinquennat du sauveur du monde je me demandais souvent pourquoi Valls n'était pas chez lui. Zut alors (c'est plus poli ) je croyais que j'avais voté socialiste....
NB: Puissant , le poisson d'avril Daniel!
Au train où ça va, nous apprendrons un de ces matins que c'est la population qui sera vendue au Qatar. Pour faire baisser les CHARGES, avouez que ce serait radical ! Avec passeport et carte d'identité confisquée. L'orgasme assuré au medef. Pas certain que cela leur suffise.
Manuel Valls n'avait que cinq ans lorsque Che Guevara a été exécuté, mais cet évènement dramatique fut à l'origine de son engagement politique.
Pressenti dans les années 80 pour rejoindre le gouvernement castriste à Cuba, il opte finalement pour le PS français.
Cette nomination au poste de Premier Ministre est la récompense ultime de son combat révolutionnaire.
Je dois l'avouer, quand j'ai su que Valls était nommé à Matignon, je me suis réjoui. C'est une excellente nouvelle. Avec lui aux affaires, j'espère que la prise de conscience sera plus rapide, pour qu'en 2017, les français aient enfin réalisé que le PS est un parti de centre-droit, et non de gauche comme ils tentent de le faire croire. Evidemment, ils ont compris le message des urnes complètement de travers, mais on ne voit que ce qu'on a envie de voir.

La sortie des écolos du gouvernement est un plus non négligeable. Ils vont pouvoir entrer de plein pied dans l'opposition de gauche, et il y a du boulot pour occuper cet espace qui se dégage.
Mélenchon est fatigué. Il l'avoue lui-même et on le comprend, son rôle et fatiguant. Il passe maintenant son temps à se battre contre les attaques, contre les médias, à débattre des actualités, là où sa force, celle du parti de gauche, tenait dans des propositions intéressantes et des idées innovantes. Je pense qu'il laissera prochainement sa place sur le devant de la scène, reste à trouver un orateur de sa qualité pour le remplacer. Le PG ne doit pas être un parti d'opposition, ce qu'il est devenu par la force des choses, mais un parti de propositions, qui montre qu'une alternative viable existe.
J'aimerais enfin revenir sur le PCF. Pierre Laurent a fait un choix pour les municipales, celui de s'allier au PS. Je pense que beaucoup de communistes ont été déçu par ce choix. Il s'explique par le fait que c'est un vieux parti, bien implanté localement et qui tient à son quota d'élus. Cette décision signifie aussi pour moi que ce parti est en mort cérébrale. Quand un parti ne risque plus de se battre pour ses idées, de les confronter aux urnes, tout ça pour garder quelques élus, c'est qu'il a cessé le combat. Pierre Laurent a cessé le combat des idées pour s'accrocher à une logique politicienne du nombre d'élus locaux.

Le principal enseignement de ces élections, c'est que les gens ne vont pas voter s'ils ne sont pas inspirés. Inspirés par des idées, inspirés par des personnes, inspirés par une vision. Et cette vision, il est grand temps qu'elle se construise et qu'elle nous rassemble.
Pour la tour Eiffel et le Qatar, il semble que ce soit bien un poisson d'avril (réchauffé en plus).
Pour le reste...
Hollande tu fais ch....!
Bonjour
Après avoir expulsé les Roms et les sans papier, Valls va expulser les militants de gauche du Ps et du gouvernement sous les applaudissements de la secte aveugle des médiacrates
Dans la droite ligne du business is business, ils auraient proposé à Duflot le poste de N°2 du gouvernement… et pendant ce temps là le pays s'écroule !!!!
Crevons gaiement.
Le méchant petit homme sévit encore et dire qu'on en a pour encore trois ans ! Curieux phénomène, depuis que je vote, je vote à "gauche" et quand la "gauche" est élue je me sens dans l'opposition, il doit y avoir une erreur quelque part, j'y retourne immédiatement ............
J'ai pensé au premier avril hier soir, mais non ça paraît vrai. On est peut-être pris dans une hallucination collective ? ça rappelle bien la fin de règne chiraquienne, quand pour répondre aux défaites le président accélérait les "réformes"... et se plantait (lire l'édito du Monde aussi, hier, sur le mode "Hollande doit écouter les Français qui n'en peuvent plus, il doit accentuer le tournant libéral". Le Monde ne fait pas seulement l'opinion, les gouvernements aussi ?)
Comme d'habitude, guidé par des impératifs économiques sur lesquels il n' aucune prise le gouvernement français se dote d'un homme fort à la volonté d'acier. C'est juste dommage que du coup, les trucs sur lesquels on a des prises, comme notre dérive répressive, notre politique migratoire désastreuse ou l'évolution des moeurs sont condamnés à rester dans les tiroirs avec un type qui renvoie sans sourciller des syriens à la frontière.

Hourra.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.