180
Commentaires

Vaccin : Bachelot discrète sur le premier cas (supposé) d'effet secondaire

Le "premier cas" (supposé) d'effet secondaire lié au vaccin contre la grippe A est largement commenté par la presse nationale. Il a été révélé par une agence de presse spécialisée, et non par le Ministère de la Santé, contrairement à ses promesses, remarque Le Parisien, tandis qu'étrangement, Libération ne consacre que quelques lignes floues à cette affaire. Les Echos évoquent 36 cas d'effets secondaire.

Derniers commentaires

Grippe A : Bachelot résilie la commande de 50 millions de doses
http://lci.tf1.fr/science/sante/bachelot-sur-tf1-la-commande-de-50-millions-de-doses-resiliee-5623368.html

« Rappelant qu’au total le montant de la ‘facture vaccin’ s’élevait à 712 millions d'euros, ‘‘cela fait une économie de plus de la moitié’’, a souligné la ministre de la Santé.
Ce chiffre diffère du montant de 869 millions d’euros précédemment annoncé par le ministère de la Santé pour les commandes de vaccin, du fait d’un changement de TVA (de 19,6% à 5,5%) lié à l’autorisation de mise sur le marché, explique-t-on au cabinet de Mme Bachelot. »


Primo :
On ne paye pas de TVA pour des importations.

Secundo :
Les médicaments vendus en pharmacie, ont une TVA de 5.5 % et 2.1 % dans certain cas.

Tertio :
Si 869 M€ sont avec une TVA 19.6 %, cela fait : 726,6 millions d’euros HT, ce qui bizarrement est supérieur de 14,6 millions d’euros au chiffre donné pour un achat TTC avec TVA 5.5 %. (soit 674,88 M€ HT).

Quarto
:
Ni TF1, ni LCI n’ont de calculatrice, ou de personne sachant faire une règle de trois.

Cinquo :
Roselyne Bachelot devrait faire un séjour à La Santé.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/85/La-Sante-Prison-MCB.jpg



Alors ! INFO... ou UN FAUX ?


Si le gouvernement a acheté les vaccins avec une TVA, c’est simplement parce qu’elle les achète chez un intermédiaire qui a négocié des prix plus bas et se goinfre au passage…
Madame Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, a reçu vendredi dernier une assignation à comparaître en référé devant le Tribunal de Grande Instance de Paris le lundi 4 janvier prochain à 9 h, aux fins de mettre un terme dans les plus brefs délais à la campagne de vaccination contre la grippe H1N1.
http://mpf75.blogspot.com/2009/12/france-madame-roselyne-bachelot.html
euhh chuis pas trop douée en stat (je préférais l'histoire !!) mais si les chiffres sont exacts je comprends mieux pourquoi on n'entends plus mame BACHELOT nous faire son pataquès sur la grippe A !!!


"Au 11 décembre, l'épidémie de grippe A a causé 139 décès, selon le bulletin de l'Institut de veille sanitaire.

Près de quatre millions de personnes ont été infectées depuis début août et plus de 2,5 millions ont été vaccinée"

http://actualite.portail.free.fr/france/12-12-2009/mort-d-un-enfant-apres-une-vaccination-contre-la-grippe-a/

"4 millions infectées, 139 décès", notre prix nobel d'économie, l'autocrate élyséen, a fait à ce jour plus de morts par suicides dans nos belles entreprises françaises depuis mai 2007 grâce à ses "plans" contre lesquels il n'y a malheureusement pas de vaccination !!!
La décision de passer au niveau 6 pourrait être prise prochainement.
http://www.lefigaro.fr/sante/2009/12/01/01004-20091201ARTFIG00023-grippe-a-passage-au-niveau-6-envisage-.php

Qu'est-ce que la phase 6 ?
http://www.who.int/csr/disease/swineflu/frequently_asked_questions/levels_pandemic_alert/fr/index.html
encore un mot sur l'organisation de cette vaccination (à croire que Me BACHELOT a déclaré la guerre à la médecine de ville !!!) : invité hier par le magazine de la santé, le Professeur HIRSCH déplore que les "malades prioritaires", c'est-à-dire au déficit immunitaire important comme les cancers et là en l'occurrence la sclérose latérale amyotrophique, ne puissent bénéficier de la vaccination pour la simple et bonne raison qu'ils ne peuvent se déplacer jusqu'aux centres de vaccination !!!!

http://www.france5.fr/magazinesante/video.cfm?file=http://www.france5.fr/images/emissions/010177/66/magsante_20091130.asx

à 14'07
En tout cas, en pratique, une belle pagaille en ce qui me concerne:
Un enfant collégien pour qui j'ai reçu le formulaire "oui ou non" et le bon de la sécu... mais je ne sais pas quand ça se fera (le collège attendait les réponses au "oui ou non" pour s'organiser, assez logique).
Un enfant en primaire pour qui on m'a informée que le centre où je peux l'emmener ouvre le 30/11 (horaires d'ouverture: 1 matinée par semaine)... mais je n'ai pas reçu le bon de la sécu (et ne sais pas s'il est indispensable).
Pas reçu de bon pour moi-même (travail en milieu scolaire).
Ça a peut-être déjà été dit quelque part et je débarque, mais j'en apprends une magnifique : Roselyne Bachelot a été tout simplement lobbyiste ("relation publique") chez Soguipharm de 1984 à 1989, après avoir été déléguée à l'information médicale au sein du laboratoire ICI Pharma de 1969 à 1976.
Et maintenant ministre de la santé, donc.

Fabuleux, non ?
Approfondissement ici, sur les lobby pharmaceutiques. Alors, du coup, après, le H1N1, comment dire...
Tiens au fait , comment ça se passe dans d'autres pays la vaccination? Au Canada , un grand labo (Glaxo) fait retirer 172000 vaccins pour cause de réactions allergiques violentes, réaction allergique portant sur le cœur ou les poumons, et qui peut être fatale dans certains cas...

Article ICI
Vaccination contre la grippe H1N1: Bachelot reconnaît des problèmes de ‘‘réglages’’

« Selon Mme Bachelot, les horaires sont disponibles sur internet, en tapant le nom du département, suivi de ‘‘pref.gouv.fr’’. Elle a cité l'exemple de Paris : paris.pref.gouv.fr.
Lorsqu’on essayait de consulter cette page mardi matin, la réponse obtenue était ‘‘site en construction’’. »

http://paris.pref.gouv.fr/, toujours en construction à 10h45
Avez-vous pensé », au risques de contagion dans les « Centre de vaccination » ?

« …ont dû attendre plus de quatre heures dans une chaleur étouffante avant de recevoir leur injection. Au total, 698 personnes ont finalement pu se faire ‘‘piquer’’. »

« ‘‘C’est honteux !’’, peste Odile, venue faire vacciner sa fille atteinte d’une pathologie pulmonaire. ‘’Mon médecin me conseille d'éviter les lieux publics et nous sommes là, depuis des heures, agglutinés comme du bétail. C'est sûr, elle sortira d’ici malade’’, s’indigne-t-elle. »

À Metz, un centre de vaccination au bord de la crise nerfs
Après les ministres Mitterrand, Kouchner ou Fillon qui mentent (ou racontent des [s]conneries[/s] inepties) comment croire ce que dit un ministre ?
Roselyne Bachelot et le ‘‘syndrome’’ du « mur de Sarkozy ».
Ca y est, il a muté...

On en sait rien pour l'instant de la forme de la mutation... tout ce qu'on sait c'est que le vaccin est toujours efficace. Ca c'est fort, de savoir qu'un vaccin est toujours opérant pour des formes dont on ne sait rien!

Le vaccin, il protège aussi contre l'appendicite??
Bachelot-Vaccin : « J’ai de la chance »
« Invité jeudi matin sur Europe 1, Roselyne Bachelot estime qu'elle a ‘‘de la chance de se faire vacciner’’ contre la grippe A-H1N1. ‘‘C'est une chance de se faire vacciner contre cette grippe, parce qu'elle peut être dangereuse. Il faut donc se faire vacciner’’, a insisté la ministre de la Santé.», a-t-elle rappelé. Et de rassurer : ‘‘Les vaccins sont absolument surs. Ils ont déjà utilisé par 100 000 professionnels à l'hôpital, soit 20% maintenant et ce nombre augmente de 10 000 chaque jour.’’ »

Bachelot : « Faites-vous vacciner ! », sur Europe1
« Le seuil pandémique est franchi, avec 360 000 consultations par semaine »

1- D’où sort ce chiffre de 360 000 consultations par semaine, qui n’est nullement significatis ?

2- Si je comprend bien il suffit de créer une panique afin d’accroître artificiellement le nombre de consultations pour déclarer une pandémie (mot répété plus de trois fois par notre Ministre)

3- Ce chiffre de 360 000 consultations par semaine (de patients inquiets d’être grippés, parce qu’ils paniquent aux premiers symptômes de ‘‘crève’’.)
360 000 n’est ni « terrifiant », ni signe d’une « pandémie ».
La France compte plus de 100 000 médecins et statistiquement chaque généraliste a – au minimum – une consultation hebdomadaire d’anxieux (sur ses 30 consultations par jour)…

Ce qui est dangereux ce n’est pas le virus, de la grippe A H1N1, et soni gène… C’est la virulence, de boniment de Roselyne Bachelot qui est anxiogène.
Roselyne Bachelot sur Europe1 :
‘‘Faites-vous vacciner’’
« Les bénéfices de la vaccination sont immenses »

Chris Viehbacher (Directeur Général de Sanofi-Aventis France) dans une interview à Reuters.
‘‘Le vaccin anti-H1N1 dopera le CA de Sanofi en 2009 et 2010’’
« C’est un joli coup de fouet à court terme pour le chiffre d'affaires et le cash flow. »
Grippe « porcine »
les perles de la campagne
par le Docteur Marc GIRARD

Une parmi tant d’autres :
Citation : Le nombre de décès est "d'au moins 6 071" au 1er novembre dans 199 pays et territoires de la planète, selon l'OMS.
Source : AFP, 07/11/09

Sachant que ce total, malgré ses excès connus, solde entre autres la saison grippale de l’hémisphère sud, cela ne fait quand même pas beaucoup si l’on se souvient que pour la France seulement (moins de 1% de la population mondiale), l’administration française – avec son habituelle précision – dénombrait classiquement entre 1 500 et 5 000 le nombre annuel de décès normalement imputables à la grippe saisonnière.
Bref et pour résumer : à nous tous seuls d’habitude, on fait à peu près autant de morts avec la grippe saisonnière que la grippe porcine cette année dans tout l’hémisphère sud.
Telle est la « situation exceptionnelle » justifiant que l’EMEA, l’Agence européenne du médicament, ait donné un blanc-seing aux fabricants pour mettre sur le marché des vaccins bâclés…
Bonjour à tous,

Je vous lis souvent mais ne suis jamais intervenu jusque là. Mais là je trouve que ça vaut le coup.

Au sujet de la grippe porcine, je vous recommande la lecture de cet article cohérent et précis, ce qui nous change de l'hystérie qui caractérise habituellement le sujet.

http://www.rolandsimion.org/IMG/pdf/Je_vaccine_mes_enfants__.pdf

Je suis impatient de connaître vos avis là-dessus, et espère qu'on à pas finit d'en parler, si ce n'est dans "lémédia", au moins chez "arrêt sur image".

Bien à vous.

Mathieu.

PS : ne connaissant pas bien le fonctionnement de ce forum, je me permet de poster ce message dans les différents fils de discussions qui portent sur le sujet.
Merci Gilles :
"Il m’est arrivé de voir 2 personnes seulement se faire vacciner dans la journée, et donc 8 doses sur les 10 finir dans la corbeille. Une fois que le produit est sorti du frigo, il ne tient même pas vingt-quatre heures. Vendre des vaccins par lot de 10 arrangeait évidemment les labos puisque ça leur coûtait moins cher, mais la stratégie de la France a vraiment été mauvaise… » Au ministère, on explique avoir fait ce choix pour « tenir les temps », puisque les doses multiples sont produites plus vite."
Les couacs de la vaccination
« On est obligé de jeter les doses »
le vaccin à virus fragmenté, et sans adjuvant, vient de recevoir l'AMM (hier). Mais il est réservé aux femmes enceintes et aux nourrissons.
Ce qui est bien sur internet, c’est quand on [s]fait une erreur[/s] écrit des conneries : ça se voit tout de suite…

Bien que je sois plus à l’aise avec les chiffres qu’avec les lettres je vais reformuler mon post, because :
« Errare humanum est… perseverare diabolicum ! » comme il est dit ici... Et je ne suis pas Sarkozy !

1- Le taux de mortalité en France en 2006, était de 900 pour 100 000 habitants, dont 270 décès par le cancer (toujours pour 100 000 habitants).
2- La grippe saisonnière est la première cause de mortalité par maladie infectieuse en France et dans le monde.
3- La grippe provoque en France environ entre 1 500 et 5 000 décès chaque année
4- Le taux de létalité de la grippe saisonnière est inférieur à 0,1 % pour les personnes infectés, soit 95 pour 100 000.
5- Le taux d’infection de la grippe saisonnière est d’environ 3 à 5 % de la population :
6- Le taux de mortalité de la grippe saisonnière en France est de !
0,1 % de 5 % = 0,005 % = 5 pour 100 000 habitants


Ce que l’on sait et/ou que l’on croyait savoir :

« Fin août, la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, avait souligné le fait qu’il y avait encore beaucoup d’inconnues sur ce taux de létalité suite à la publication d’estimations de l’épidémiologiste français, Antoine Flahault, selon lesquelles la létalité directement liée à la grippe A (H1N1) serait 100 fois supérieure à celle de la grippe saisonnière. »

« Selon l’indice de sévérité pandémique mis en place par le gouvernement américain, la grippe A(H1N1) peut être classée au niveau 1, sachant que la pandémie de 1918, avec un taux de létalité d’environ 2%, atteint le niveau 5 maximal. »
Grippe A(H1N1): le taux de mortalité comparable à celui d'une épidémie modérée de grippe saisonnière

La létalité directement liée à la grippe A(H1N1) serait 100 fois supérieure à celle de la grippe saisonnière…?
soit 10 % = 500 pour 100 000 habitants
Soit équivalente à la pandémie de 1918, avec un taux de létalité d’environ 2 %, et dans les régions atteinte un taux d’infection de 25 %
2% de 25% = 0,5 % = 500 pour 100 000


Rappelons quelques chiffres :

La pandémie de 1918, a fait,
Dans le monde : 30 millions de morts, environ 1 % de la population mondiale
En France : entre 200 000 et 400 000 morts = 1 % = 1 000 pour 100 000
À comparer avec la pandémie de 1958, qui a fait entre 10 000 et 30 000 morts = 0,5 % = 50 pour 100 000
…et aux 15 000 morts de la canicule de 2003 = 0,25 % = 25 pour 100 000


Ce que l’on constate :

Aujourd’hui, hygiène et suivis médicales ne sont plus les mêmes, et si le virus se propage à la vitesse d’un jet (phénomène de simultanéité) les conséquences du même virus que celui dit de « la grippe espagnol 1918 », serait semblable à celui de la « grippe A H1N12009 », et sans conséquences notables

Avec un taux « d’effets secondaire grave » de 0,005 % (5 pour 100 000 [500 sur 10 millions d’inoculations]) la vaccination était acceptable dans le cas d’un taux de létalité des malades infecté > 0.1 %, et un taux d’infection > de 5 % : ce qui ne semble pas le cas actuellement.
À la date d’hier, il y avait 43 décès en France depuis le début de l’épidémie en mars.
Même si ce chiffre sans vaccination est multiplié par 10, il reste largement inférieur au nombre de décès avec vaccination.

S’ajoute à cela, des protocoles de vaccination non respecté, dont l'incidence n'a pas été pris en compte…
Grippe A : dans un centre de vaccination, des seringues non-conformes ?


À suivre…
Petite précision: tous les vaccins ne se valent effectivement pas, selon leur composition: adjuvant/pas d'adjuvant/quel adjuvant, virus entier/fragmenté, présentation unidose/multidose(avec conservateur),...il y a 4 vaccins étudiés, seulement 3 avec AMM actuellement (le dernier, annoncé pour fin novembre je crois, est justement le plus intéressant normalement...).
Ce qui est compliqué, c'est qu'un vaccin sans adjuvant, avec virus entier inactivé, n'est pas forcément mieux qu'un vaccin avec virus fragmenté, et un adjuvant bien connu. Oui, tout ça est bien compliqué, c'est sans doute pour ça que le gouvernement maintient le flou en parlant DU vaccin (pour préférer la propagande à l'explication, ils doivent avoir une bien belle opinion du "peuple"!). Mais où est le devoir d'information du patient?? vous savez, celui qui a été mis noir sur blanc par la loi Kouchner de mars 2002....

Le gouvernement a commencé à REQUISITIONNER des médecins généralistes pour les centres de vaccination: la situation devient ubuesque.
Je ne sais pas si ça fait avancer quoi que ce soit, mais le 15 septembre dernier,en me balladant sur le net j'ai lu un message expliquant que le syndrôme de Guillain Barré était un effet secondaire possible du vaccin de la grippe H1n1, et que les laboratoires étaient au courant. La personne disait le tenir de proches dans le milieu médical. Sur le moment je n'ai pas trop relevé, mais en découvrant le premier cas....j'avoue être un peu perplexe.
Toujours discrète, madame Bachelot (sauf dans ses tenues vestimentaires, mais bast !) Elle se fait photographier en position de se faire vacciner, mais avec quel vaccin ? avec additifs ou sans additif ?
N.B. :
« L’incidence de la grippe clinique », est un euphémisme pour dire décès
Le seuil épidémique est de 143 cas pour 100 000 habitants.

Statistique publié le 23 février 2009,
sur la grippe en France du 15 décembre 2008 au 22 février 2009.

« L’incidence de la grippe clinique » a été de 130 cas pour 100 000 habitants
soit 0,13 % ; sur 60 millions de français = 78 000 décès

Efficacité vaccin : 76% chez les moins de 65 ans, 57% chez les plus de 65 ans

http://sante-medecine.commentcamarche.net/news/108810-semaine-200909-grippe-clinique-fin-de-l-epidemie-saisonniere

Relire avec ces chiffres Statistiques et paradoxe de Simpson
Un buzz 'sympa' (:-/) de la part du figaro.fr ce matin :
Je me connecte sur la page yahoo.fr pour regarder mes mail. Sur Yahoo, il y a des news mises en avant, qui renvoient vers des sites. Donc ce matin, j'ai le choix entre les émeutes en plein Paris à cause du lacher de billets annulés, Roger Hanin à l'hopital, ou encore Les bleus battent l'Eire, et finalement, avec la photo de Bachelot, "L'exception française : La polémique sur la vaccination contre la grippe A est un débat qui ne divise que la France. [lien]La grippe A à l'étranger".
Curieux, puisque cet accès d'enthousiasme à l'étranger ne correspond pas à ce que je peux voir, je suis le lien jusqu'au figaro.fr. Le titre de l'article correspond à peu près ("H1N1 : moins de polémique à l'étranger sur la vaccination"). Par contre pour le contenu...
[quote=États-Unis : une grande frustration] [...] Dans certains États, on voit de longues files d'attente pour se faire vacciner, pas dans d'autres. Mais le sentiment de frustration ne signifie pas forcément qu'une majorité d'Américains veut se faire vacciner. [...] D'après un sondage de la Purdue University du 26 octobre, 62 % des Américains n'ont pas l'intention de se faire vacciner en partie parce que le vaccin arrivera trop tard, mais aussi parce qu'ils ne sont pas sûrs de son innocuité.
[quote=Chine : une campagne précoce] [...] Face à la campagne de vaccination, les rumeurs ne manquent pas sur Internet. Au point que le ministère de la Santé a dû se fendre d'un démenti, déclarant que certains cas déclarés chez des étudiants début octobre n'avaient rien à voir avec l'inoculation du vaccin. [...]
[quote=Royaume-Uni : les généralistes à la manœuvre] [...] Pour l'instant, la vaccination contre la grippe A et ses éventuels effets secondaires ne donnent pas matière à polémique.
Alors effectivement, si on fait le bilan, il y a "moins de polémiques à l'étranger", au moins au Royaume Uni (enfin, le contenu de l'article est assez succinct, si on passe les 5-10 lignes qui expliquent que ce sont les médecins qui vaccinent et que les personnes prioritaires sont les asthmatiques, diabétiques, etc... (scoop inside), il reste cette déclaration péremptoire qu'il n'y a pas de polémique au RU). Il n'empêche qu'entre le titre de Yahoo (le débat ne divise que la France), et le décalage que j'observe entre le titre de l'article du Figaro.fr et son contenu, j'ai la méchante impression de me faire avoir...
Content quand même d'avoir appris ce matin que le monde se limite à USA, Royaume Uni et République Populaire...
Après avoir vue le médecin hier qui m'a confirmé que j'avais bien la grippe, mais qu'il était dans l'impossibilité de me dire si c'était la A ou la saisonnière, je me demande comment ils font pour avoir leurs chiffres sur l'évolution du h1n1.
Sur le RAPPORT de AFSSAPS du 13/11/2009, sur le bilan des notifications d’effets indésirables, du 21 octobre au 10 novembre 2009 ; on trouve.

Définition de « effets graves » :
« Effet indésirable létal, ou susceptible de mettre la vie en danger, ou entraînant une invalidité ou une incapacité
importantes ou durables, ou provoquant ou prolongeant une hospitalisation, ou se manifestant par une anomalie ou une malformation congénitale. »


et leur conclusion :
« La plupart des cas déclarés au système de pharmacovigilance correspondent à des effets attendus de ce vaccin.
Deux des quatre cas graves, concernant des affections neurologiques, font partie des catégories d’effets indésirables
identifiés dans le plan de gestion des risques européen et national des vaccins H1N1. »


Pour plus d'infos : http://www.afssaps.fr/
Vous voulez avoir quelques chiffres (beaucoup de chiffres et d'études un peu partout dans le monde en fait) sur la vaccination contre la grippe (et autres) depuis quelques dizaines d'années ? Même si cela peut remettre en cause votre vision de la vaccination ?
--> Marc Vercoutère, conférence à Marseille en octobre 2009

On ne voit pas les transparents du rétro projecteur mais le médecin s'exprime suffisamment bien pour comprendre son propos. 2h de conférence qui balaye largement le sujet de la vaccination. Marc Vercoutère sait rester accessible même si le sujet est parfois technique.

Je me prépare aux remarques sur la source de cette vidéo... Inutile de polémiquer là dessus. Les polémiqueurs feraient mieux d'opposer de sérieux arguments à Marc Vercoutère pour déconstruire son discours. Autant utiliser constructivement son temps !
Dans l emission des grandes gueules d aujourd hui, un apel telephonique d un pharmacien expliquait que le vaccin de la grippe saisonniere avait egalement dans sa composition une dose du vaccin h1n1 !!
La composition du vaccin serait clairement affiche. Sauf que ca personne ne nous a prevenu ??!!

Vous pouvez ecouter le passage ici en telechargant le podcast de l emission :

http://nr.proxycast.org/m/media/273073201586.mp3?c=information&p=RMC&l3=channel36&media_url=http%3A%2F%2Fpodcast.rmc.fr%2Fchannel36%2F20091113_gg_3.mp3

il intervient a la 34eme minutes !
Rien à dire sur l'article : très difficile de démêler ce qui est du au tourbillon médiatique et au lobbies pharmaceutiques des nécessaire (?) mesures à prendre pour limiter les effets de la grippe A.

Par contre la pub gratos pour le crédit agricole... Bof bof. N'auriez-vous pas pu la flouter ?
Les journaux qui semblent plus honnêtes en mettant sur le tapis les cas d'effets secondaires ne décrivent que des petits symptômes benins qui ne sont pas ceux qu'on craint, ceux qui nous rendent rétifs à la vaccination.
Cela reflète-t-il le manque de certitude (qui est certain) sur les effets secondaires des vaccins? Ou sont-ils dans la même démarche que les autres journaux, cherchant par un angle plus tactique à nous rassurer l'air de rien?
Qu'on lise les uns ou les autres on reste dans l'expectative.

L'immunité c'est complexe et personne ne peut prétendre cerner ce "grand tout" et donc dire que la vaccination, interférence dans notre immunité, n'a pas un effet sur les maladies de l'immunité est impossible. Le prouver par les statistiques? Justement on est dans les zones de chiffres pas très probants : ça a l'air que non mais si c'est vrai pour quelques cas, à partir de quel chiffre cela sera-t-il visible statistiquement? Je crois que l'idée du corps médical est de juger "dérisoire" les cas réels au regard des bénéfices de la vaccination en général.

Les journaux ont peur d'être tenus pour responsables : des morts de la grippe qui diront "c'est à cause de vous que je ne me suis pas vacciné", des victimes du vaccin qui diront " c'est votre entière faute si je suis allé me faire vacciné en toute confiance".
Le gouvernement est dans le même dilemme mais a tranché car il prend en compte la masse des gens et il y a un risque que les morts de la grippe soient beaucoup plus nombreux que les victimes du vaccin, surtout ceux qui pourront le prouver. Les journaux, contrairement aux gouvernants, s'adressent aux individus et ne peuvent pas trancher pour eux. C'est donc normal qu'ils nous laissent dans l'expectative.

Le choix est simple.
D'un côté la grippe : t'es 100% mort ou 100% vivant, ta famille sera fixé assez vite. Un peu trop vite, mais il y a pire.

De l'autre côté : le vaccin et ses adjuvants (sans adjuvants, le vaccin est moins fiable et on risque la grippe même vacciné, donc vaccin avec adjuvants la question est réglée par la science, pas par les labos pharmaceutiques qui s'en moquent, moins y'a de truc dedans moins c'est cher et compliqué à fabriquer). T'es protégé presque à 100% de la grippe. Tu peux peut-être déclencher une maladie de celle qu'on appelle un syndrome, ou une sclérose en plaques. Le risque est pas énorme. Un médecin peut essayer d'évaluer la probabilité si il connait son malade... pas facile.
L'évolution est lente, la famille a le temps de s'habituer. On souffre et on vit pas bien. Certaines satisfactions de la vie sont préservées.

Moi qui suis environ à la moitié de ma vie (enfin à l'échelle de Levy-Strauss), qui a déjà tout vu, tout entendu, tout fait, ou presque. Enfin qui ne s'attend plus à grand chose d'exceptionnel, qui a déjà renoncé à plein de trucs par la force des choses, je suis bien tentée par la grippe un point c'est tout. Quoique tant que je pourrais cliquer, qu'importe le reste? J'hésite.

Mais pour mes enfants qui ont un capital d'années devant, pas d'hésitation, je choisi le vaccin!

Le seul truc, c'est qu'il reste à me convaincre que ce n'est pas de la com des gouvernements, ou une répétition générale, une simulation en temps réel de l'OMS..., ou une relance économique?

Bon en hommage au "vacciné inconnu", dans une longue file d'attente en Afrique qui s'est chopé le sida grâce à la seringue à piston pour vacciner à la queue leu leu. Enfin ça je ne sais pas si je l'ai lu ou si on me l'a raconté, si c'est faux ou pas.
Disons plutôt en hommage au "non vacciné" de la rougeole qui meurt d'une maladie bénigne et en hommage à ceux qui sont en train d'être vaccinés contre le sida qui se posent moins de questions que nous, j'irai me faire vacciner.
Compte tenu du fait que 10% de la population se fera vacciner (peut être moins maintenant que Guillain-Barré et autre effets - très - indésirables ont montré le bout du nez - 36 cas selon Les Echos) nous pouvons espérer utiliser 6.000.000 de vaccins (avec hécatombe associée sans doute), comme nous en avons acheté et payé 98.000.000 je propose d'injecter le reliquat, soit 92.000.000 de doses à Roselyne Bachelot : elle semble adorer ça et son volume devrait pouvoir accueillir cette considérable quantité de liquide sans (trop) de difficulté !

N'oublions pas que les Labos ont réclamé et obtenu l'IMPUNITE en cas de catastrophe sanitaire... C'est dire combien ils ont confiance dans leur saloperie !

***
Mais, dans Le Monde daté du 20 août dernier, Carmen Kreft-Jaïs, responsable de la pharmacovigilance à l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), expliquait être « tout à fait consciente du risque lié à la survenue de cas de Guillain-Barré chez les sujets vaccinés contre la grippe ». « Nous suivrons attentivement l’évolution du nombre de Guillain-Barré en cas de pandémie et de vaccination massive », a –t-elle assuré.
Au fait, une question rarement abordée à ma connaissance (sauf par Marc Girard) : quelle est l'efficacité du vaccin anti-grippe traditionnel? Et celle de celui-ci particulièrement?
Pour faire une estimation de la balance "bénéfice/risque", çà me paraît (au moins) important.
Et le sourire crétin de la ministre au moment de sa vaccination c'est un effet secondaire ?

Oups, j'oubliais, c'est la journée de la gentillesse.
Pourquoi statistiquement, [s]j’ai raison de ne pas me faire vacciner[/s], il ne faut pas vacciner systématiquement la population.

Le Paradoxe de Simpson :
Lisa et Bart
Exemple médical

Autre exemple perso (mathématiques niveau collège) :
Un vaccin, au hasard celui de la grippe H1N1, est fiable à 95 %, mais a un effet secondaire mortel de 0,15 % (1,5/1000)

Un Ministre de la Santé décide de faire vacciner 10 millions de personnes, parce que le Lobby des labos pharmaceutiques, l’a informé que sans vaccination 10 % de cette population seront affectés et que 1 % de ces 10 % mourront.
Dans ce cas d’école, on admet exact et juste ces chiffres.

10 millions de personnes sont vaccinés :

Le vaccin étant fiable à 95 % : 500 000 personnes ne sont pas protégés…
50 000 sont affectés par le virus et 500 meurent.

Le vaccin étant fiable à 95 % : 9 500 000 de personnes sont protégés…
avec l’effet secondaire de 0,15 % : 14 250 meurent.

Nombre de décès si vaccination : 500 + 14 250 = 14 750 morts
Nombre de décès si non vaccination : = 10 000 morts (10 % de 10 millions = 1 million et 1 % de ce million = 10 000)

Conclusion :
La vaccination augmente le nombre de décès de 47,5 %



Problème pour les matheux ?

1- Calculer les décès supplémentaires DS occasionnés par la vaccination :
On donne les valeurs suivantes :
Décès supplémentaires occasionnés par la vaccination = DS
Décès avec vaccination = DV
Décès sans vaccination = DSV
Population vaccinée = PV
Vaccination fiable = VF %
Effets secondaires mortels = ES %
Taux de mortalité sans vaccination = TM %

2- Quel est le seuil ES (en fonction de PV, VF et TM) pour que DS soit négatif et la vaccination acceptable ?


Question subsidiaire pour tous les @sinautes :
Qui a fait cette étude ?
Quand a-t-elle été faite
Où est-elle disponible ?
Sarko lui qui n'est pas si fou malgré les apparences se fera vacciner quand ses médecins le lui recommanderont. Il est urgent de ne pas se presser.

Il n'a donc pas confiance dans les déclarations de sa ministre de la santé ?
Ce que je trouve énervant personnellement, c'est qu'on nous parle du syndrome de Guillain-Barré comme si on était tous sensé le connaitre.

Mais c'est quoi au juste ? est ce mortel ? incurable ? ces questions méritent d'avoir leurs réponses car c'est uniquement de la qu'on pourra juger de la gravité ou pas de la chose. J'ai l'impression que certains journaux sont tellement pressé de crier à la désinformation venant du gouvernement, qu'ils en oublient d'informer correctement leurs lecteurs.
Pour information : Est-on certain de ne pas voir des décès, des Guillain-Barré ou des avortements après vaccination ? Non! La mise en place d’un large programme de vaccination n’empêche pas que tout ce qui survient habituellement dans une population continue à arriver – et le risque est immense que les problèmes de santés soit attribués à une vaccination préalable, d’autant plus si les vaccins sont nouveaux et entourés d’un climat polémique. Une belle étude (Black, Lancet 31 oct 2009, in press) a calculé la fréquence naturelle de ces événements, en dehors de toute vaccination, dans différents pays : si une cohorte de 10.000.000 de personnes recevaient un placebo, on pourrait observer dans les 6 semaines suivantes 21 cas de Guillain-Barré, 86 névrites optiques et 57 morts inopinées. Et un placebo donné à un million de femmes enceintes serait suivi de 16.700 avortements.
mais pourquoi ne pas avoir signalé les 36 cas comme cela avait été promis ? la transparence éviterait cette paranoïa ; Et pourquoi notre médecin n'a t-il pas le droit de nous vacciner ; il connait notre état de santé . C'est incompréhensible ; dans les années 1952, il y avait eu une recrudescence de la polio et la population avait été invitée à se faire vacciner gratuitement ; dans mon village de 300ha, la vaccination avait été faite à l'école ; nous n'avons guère évoluer depuis ces années ;
Bonjour,
De l'utilisation des chiffres et de la statistique :
Très peu de gens se sont fait vacciner contre la grippe A.
Très peu de gens sont normalement atteints par la maladie de Guillain-Barré.
Il y a plusieurs cas constatés de cette maladie dans les personnes vaccinées…
C'est vraiment pas de bol !!!
Supposé est le mot qui convient. Une étude publiée par "THE LANCET"
le 31 octobre, montre que l'occurrence de la maladie de Guillain-Barré n'est
pas plus grande dans la population vaccinée que dans la population générale.
Partir dans une paranoïa médiatique pour un seul cas est totalement irrationnel,
faire les gros titres avec cette information totalement irresponsable.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.