12
Commentaires

US : Glenn Beck contre Jon Stewart, le match de l'Infotainment

Deux présentateurs télé engagés, deux "rallyes", deux succès. La campagne pour les élections américaines de mi-mandat, qui ont lieu ce mardi 2 novembre, a été marquée par deux rassemblements organisés à Washington. D'un côté, le "Restoring honor rally", le 28 août, sponsorisé des jours durant par le conservateur Glenn Beck, animateur-star de la non moins conservatrice Fox news. De l'autre, le "Rally for restoring Sanity", dont nous avons détaillé le déroulement ici, organisé le 30 octobre par Jon Stewart, roi de l'infotainment à la tête d'un Daily show quotidien sur Comedy Central. A leur manière, les deux hommes de télé ont illustré la polarisation et la transformation du débat politique aux Etats-Unis. Présentations.

Derniers commentaires

Sur Glenn Beck, vous oubliez un grand moment de bravoure télévisuelle, où le bonhomme s'échine à faire la démonstration limpide que Barack Obama entraîne les États-Unis vers une oligarchie, en prenant la première lettre de mots prétendument en relation avec le Président, le tout en omettant le C.

http://www.youtube.com/watch?v=H-D_S7WOnjg

Stewart a parodié les méthodes de Glenn Beck dans un de ses shows:

http://www.thedailyshow.com/watch/thu-november-5-2009/the-11-3-project
Pour amener un peu de... Je ne sais pas pourquoi, mais en tout cas je lâche l'info, en lisant votre article je me suis rendu compte que Glenn Beck a été admirablement parodié par South Park dans ce mythique épisode qu'est Dance With the Smurfs. Y est notamment capté la particularité de Beck de "poser des questions". Cartman est bien entendu Glenn Beck.

http://www.south-park.me/dances-with-smurfs-vostfr-episode-13-saison-13/
Jon Stewart fait un travail essentiel dans le pays où les chaines d'info en continu sont reines : dénoncer la vacuité, le sensationnalisme et le manque de sérieux de ces chaines.
Et pas que Fox, CNN en prend pour son grade, CNBC a été massacré, MSNBC n'est pas oublié.

Le Daily Show, c'est 1h25 de programmes effectifs par semaine, dont au moins 20% sont composés de sketchs des différents correspondants et 30 % consacrés à l'interview de l'invité du jour. Jon Stewart a certes son discours mais son émission n'est pas son véhicule personnel, son moyen d'autopromotion.
Glenn Beck a moins 2 fois plus de temps d'antenne rien qu'à lui sans compter ses participations "en voisin" à d'autres émissions de Fox News, son temps d'antenne à la radio... il fait partie du cirque que le Daily Show dénonce.
Encore une fois beau travail Dan, Ah, l'épisode Crossfire, cultissime ;)
En revanche, le blog du Monde mentionné est vraiment tout pourri, ils se sont crus au zoo de Vincennes ou quoi?
Ps: The Roots for ever ;p
Re ps: A la lecture des autres posts plus hauts que je rejoins, bien évidemment, Stewart et Beck n'ont absolument rien à voir...
Mettre les deux en face à face frise, à mon avis, la malhonnêteté:
- l'un travaille sur une chaîne qui se prétend d'information, l'autre sur une chaîne humoristique,
- l'un fait de l'argent - en plus de son salaire - en prêtant son image pour des produits tirant profit de son émission (abris souterrains, aliments déshydratés, pièces d'or), l'autre pas,
- l'un tape sur les deux camps - même s'il tape sans doute un peu plus fort sur l'un que sur l'autre - l'autre pas,
- l'un dit pour qui voter, l'autre pas.
Il y a quand même des limites sur le parallèle... Stewart est certes partisan, mais reste modéré, et est loin d'être aussi fêlé que Beck, qui ment sciemment à son audience. A titre d'exemple :
http://www.youtube.com/watch?v=yMyyFq1pM04
Une émission dans laquelle il expose des faits historiques qui "ont été cachés" censés montrer que bien avant Colomb, des personnes sont venues d'Egypte ou Israël jusqu'en Amérique. Beck fait mine d'être fasciné et étonné par ces infos, comme si c'était nouveau pour lui.

Sauf que... Beck cherche tout bêtement à faire passer la doctrine mormone (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_de_Mormon ), qui prêche justement que des hommes seraient venus d'Israël dans l'antiquité.

Autrement dit, il fait semblant de découvrir quelque chose qu'il croit dur comme fer depuis des années, et "oublie" de mentionner qu'il s'agit d'un dogme religieux.

Stewart, lui, n'incite pas ses spectateurs à devenir juifs.
Il est bon de se relire cher ami--> "Il a lourdement attaqué les chaines du câble, qui n’ont pas “causé le problème” de la polarisation politique, mais dont leur existence “rend difficile” de le régler." C'est dommage de salir un article utile et bien foutu avec un phrase sans dessus dessous....
Beck & Stewart : l'art de (re)découvrir la lune.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.