13
Commentaires

Une vraie-fausse interview d’Alice Taglioni en Belgique

Le groupe de quotidiens locaux belges Sudpresse a publié lundi 20 janvier une page consacrée au nouveau film et à la vie privée de l’actrice. Sauf que le journaliste a réalisé son interview en repiquant questions et réponses dans d’autres articles de presse plus ou moins récents.

Commentaires préférés des abonnés

Voilà le genre de journaliste qui risque pas d'être blessé par la police.

Il doit s'agir d'un  " reporter sans frontière déontologique."


Ceci dit, ça m 'a  permis de connaitre Madame Tagliatelle que je ne connaissais  pas. C'est probablement une bonne pâte.

La pratique est » toute pourrie », mais le pire c’est que même s’il avait eu son itv, ça aurait peut-être produit le même article ! 

En promo les artistes de cinéma deviennent des robots, ils répondent partout aux mêmes questions. 

(...)

Derniers commentaires

Il pourrait aussi être intéressant de savoir combien le journaliste freelance est payé pour cette pige ?

sachant qu'il est sensé avoir des frais (déplacement pour rencontrer l'actrice)

peut-être que la pige est si mal payée que finalement cette arnaque de son employeur est sinon justifiée, du moins compréhensible ?


Je me souviens de l'entarteur belge, Noël Godin dans une interview qui raconte que dans sa jeunesse de journaliste cinéma, à Cannes, il écrivait pour son journal belge des critique de films... qui n'existaient pas.

Il doit s'agir d'un  " reporter sans frontière déontologique."


Ceci dit, ça m 'a  permis de connaitre Madame Tagliatelle que je ne connaissais  pas. C'est probablement une bonne pâte.

Sudpresse est bien connu aussi pour ses titres racoleurs (ou accroches du même type sur les réseaux sociaux), ainsi que pour avoir une vision toute personelle de la vie privée des gens dont ils parlent dans leur journaux. Ils veulent faire du clip à tout prix, quitte à diffuser des infos inutiles ou fausses, et à mettre en danger des personnes. Ca ne m'étonnerait pas que les conditions de travail y soient très médiocres.


Ils avaient notamment publié "la carte des musulmans" de Belgique il y a quelques années, faite par un "sociologue" (qui manifestement ne connait pas son métier), ce qui est tellement démago et interdit (on ne tient pas de statistiques religieuses ou ethniques en Belgique).


Une partie du dossier ici: https://leffervescent.fr/2020/01/11/affaire-sudpresse-vs-nordpresse-quand-la-parodie-se-joue-chevalier-blanc-pour-defendre-une-presse-de-qualite/


Les commentaires racistes sont nombreux sous leurs publications facebook. Sudpresse, c'est le pire de la presse belge, mais évidemment certains de leurs pratiques se retrouvent dans bon nombre d'autres rédactions.

"Conseil de déontologie journalistique"

Ça a l'air bien, on peut en avoir un ?

La pratique est » toute pourrie », mais le pire c’est que même s’il avait eu son itv, ça aurait peut-être produit le même article ! 

En promo les artistes de cinéma deviennent des robots, ils répondent partout aux mêmes questions. 

Voilà le genre de journaliste qui risque pas d'être blessé par la police.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Nordpresse est mieux (à lire les titres j'ai d'abord cru que c'était d'eux d'ailleurs).

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.