71
Commentaires

Une épopée d'aujourd'hui

Première constatation, je suis vivant. Et entier. Au réveil, j'ai vérifié : rien ne manque.

Derniers commentaires

Je suis assez surpris de cette chronique de DS: si j'ai bien compris il n'a pas une trace de ses contacts sur une base de données (ça peut être centralisé sur une application "contacts" ou un simple fichier) ...
Dans ce cas ça aurait été un jeu d'enfant de retrouver ses contacts sur le nouveau phone ...

Qu'aurait il fait s il avait perdu son précédent téléphone ou qu'il ne démarrait plus (ça arrive) ... ?!
Une autre épopée d'aujourd'hui :

http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2016/02/22/alaa-tartir-palestine-2016-des-perspectives-optimistes/
Heu.. Daniel ! En un clic : synchroniser mes contact avec iCloud (ou Google) et problème réglé !

Et désolé.. mais pour enseigner tous les jours à des jeunes futurs graphistes de 20 ans, eh bien je peux vous dire qu'à part consommer, ce sont des truffes en informatique.
C'est plutôt les gens qui ont découvert l'informatique dès le début qui sont des geeks/nerds (30/50 ans)
M. Schneidermann,

Je crois que vous serez désolé d'apprendre qu'il n'y a pas les bons développeurs d'un côté et les mauvais de l'autre ;)
En fait, une part significative du métier de développeur consiste à faire en sorte que les logiciels ne fonctionnent pas !
On appelle cela communément : licence ou segmentation du marché.

Je compatis avec vous et vive les logiciels libres !
Ce n'est pas une épopée, c'est une conversion religieuse, c'est de l'ordre du Chemin de Damas, une fois emprunté ce chemin, vous n'appartenez plus à votre communauté, vous voulez même les convertir.
C'est Umberto Eco qui le disait
"Umberto Eco – 1994 – Espresso (La bustina di Minerva)
Une attention trop faible a été accordée à la nouvelle guerre religieuse souterraine qui transforme le monde moderne. C’est une de mes vielles idées, mais je découvre qu’à chaque fois que j’en parle aux gens, ils sont d’accord avec moi.
Le fait est que le monde est divisé entre les utilisateurs d’ordinateurs Mac et les utilisateurs d’ordinateurs compatibles MS-DOS. Je suis entièrement convaincu que le Mac est Catholique et le DOS Protestant."

Pécuniairement, je n'ai jamais pu être autre chose que Protestant, informatiquement parlant.
Quand un pote dis au geek que je suis: j'aimerais transférer mes données (pas seulement de type adresses mais aussi agenda) de tel smartphone à tel autre, ma réponse est: "ah..."

En apparence, rien de plus simple qu'un carnet d'adresses. Ça ressemble à un carnet papier. Une fiche: nom, prénom, etc.
En pratique, le smartphone n'ayant ni crayon ni papier stocke les données "autrement". Et cet " autrement " peut varier d'un smartphone à l'autre, voir d'un logiciel de carnet d'adresses à l'autre, voir entre deux versions du même logiciel.

Certes, il existe des "formats standards", bien documentés donc théoriquement utilisables par tous les logiciels, mais pour des raisons variées (1), les fabricants ne les utilisent pas... souvent. Rarement en fait. Dans le meilleur des cas, votre logiciel peut " exporter " vers un format standard qui par bonheur sera reconnu par le logiciel de votre nouveau smartphone. À quelques détails près. Par exemple les é deviendront des ü. Ou les noms seront mis dans la case ville, et c'est pour ça que Monsieur Paris habitera dans la ville Daniel.

Dans mon cas, quand c'est possible, je me retrouve souvent à devoir bidouiller plus ou moins pour les trois étapes suivantes:
1- récupérer les donnée du smartphone d'origine
2- les stocker dans le smartphone de destination
3- les rendre lisible par le logiciel "carnet d'adresse" de destination.

Chaque étape étant susceptible de poser des "surprises" (ex: impossible d'exporter les données normalement, nécessité de les copier directement depuis la carte sim/ sdcard; impossible de les coller dans le téléphone de destination, nécessité de les envoyer par email; impossible de faire lire les données, nécessité de les trifouiller à la mano pour les rendre lisible; etc.)

Sur ce, "bon courage" Daniel...


(1): au choix et cumulable: fainéantise, envie de rendre l'utilisateur captif, de lui vendre un logiciel maison, manque de fonctionnalités du format standard, etc.
Bon ben. Maintenant faut le rooter, supprimer les bloatwares et autres mouchards et bouffeurs de ressource, installer hubic pour la sauvegarde dans le cloud et installer MIUI pour lui donner un air d'IOS.

Ecrit de mon smartphone 4G haut de gamme d'il y a 4 ans acheté en pièces détachées pour une somme modique...
Ben sinon, tous les mois ou toutes les semaines pour les gens un peu plus "connectés" on met a jours un calepin papier avec un crayon de papier... Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué....
"Dans les batteries lithium-ion,du cobalt et la mort
Au moins 80 travailleurs ensevelis dans des mines artisanales de cobalt en 2015.
Des milliers d’enfants exploités pour 1 à 2 dollars par jour portant des sacs pouvant peser jusqu’à 40 kg.
Des poussières toxiques qui répandent un voile de mort dans la région de Kolwesi en République Démocratique du Congo.
En 2015, Amnesty International a enquêté et interrogé des mineurs dont des enfants... Pour survivre, ils endurent un calvaire.
« Nous avons toutes des problèmes pulmonaires et mal partout » témoigne une femme.
Interrogées, les multinationales de la téléphonie et de l’informatique réfutent, ignorent, s’offusquent, quand on leur demande dans quelles conditions a été extrait le cobalt qu’elles utilisent pour produire des batteries lithium-ion.
Pourtant ces entreprises devraient s’assurer de la provenance du cobalt !
Au lieu de ça, le cobalt rejoint la liste des minerais pour lesquels une course effrénée, sans règles, sans droits pour ceux qui creusent, fait des ravages parmi les plus vulnérables. Et toujours en silence.
Pour mettre fin à cette situation terrible, ici mais aussi ailleurs, Amnesty International enquête, filme, écrit, interpelle l’opinion publique et les décideurs. "
On a les aventures qu'on peut !
L'avantage, c'est qu'on ne les crée pas, elles vous happent sans pitié et sans scrupules.
Un sportsman vraiment connaisseur re-
connaît facilement, à cent mètres de
distance, dans une allée du Bois, un cycliste
monté sur une de ces impeccables machines
qui portent la célèbre marque « Cleveland ».
L'élégance dans la tenue n'est possible, en
effet, que sur une de ces bicyclettes.
Mais j'y pense, d'un coup, Daniel, vous avez demandé à Moulinsart SA le droit de reproduction de votre petite image?
Parce que à Moulinsart SA, ils rigolent pas avec ça *.
Et franchement, vu que j'ai déjà donné pour le coup dela TVA, plus un abonnement offert à une copine, toujours en soutien, plus mon abonnement, j'aimerais éviter de devoir remettre la main au porte-monnaie pour vous aider à financer Moulinsart SA pour l'utilisation de leurs petits Mickeys ®


* CHARTE D’UTILISATION DE L’ŒUVRE D’HERGE SUR INTERNET
B. Principes généraux concernant l’utilisation de l’œuvre d’Hergé :
4. Toute utilisation de l’œuvre d’Hergé ou d’un de ses éléments est soumise à l’autorisation écrite et préalable de la société Moulinsart. Cette autorisation peut être refusée ou conditionnée par le versement de droits, et doit notamment être sollicitée préalablement à la reproduction, la traduction, l’adaptation, la communication au public, le prêt et la location, la vente et l’offre en vente, le téléchargement à titre gratuit ou onéreux, sous quelque forme, sur quelque support et par quelque moyen que ce soit, de tout ou partie de l’œuvre d’Hergé.
Une autorisation est aussi requise pour la fixation ou l’enregistrement sur un support graphique, analogue ou numérique, de façon permanente, temporaire ou éphémère, à quelques fins que ce soit, la création d’hyperliens, l’intégration dans des bases de données ou en fonds de page, ainsi que le contrôle de l’utilisation et de la destination des reproductions autorisées, ainsi que pour toute mise en ligne, notamment sur le réseau Internet mais aussi dans les réseaux intranet et extranet et en ce compris dans des espaces sécurisés mais accessibles sans distinction par plusieurs utilisateurs.


Edit: passage en small (c'est plus classe)
Dans ces "épopées d'aujourd'hui", il ne faut jamais négliger notre meilleur atout contre l'adversité : les ados !

D'une part, parce qu'ils ont une intuition qui correspond mieux que la mienne à ce que les fabricants considèrent "intuitif",
d'autre part, parce qu'ils ont du temps et que ça les éclate de tripoter un machin technologique neuf, et aussi, j'avoue, parce qu'en échange d'une soirée crêpes ou pizza ou raclette avec leurs potes je réussis plutôt facilement à leur déléguer des tas de trucs bien chiants dans ce genre !
Il ne m'en reste plus qu'un en stock, quand il aura vieilli et quitté le nid lui aussi, peut-être que je ne changerai plus jamais de téléphone ni de box !
Mais jamais de la vie je passe une soirée à essayer de tout transférer d'un coup : tant pis, je recopie un par un, ça prend quoi ?? trois heures maxi, c'est un peu fourmi-petite cuillère, mais au moins ça n'énerve pas et on sait le faire.
Un [large]dessin[/large] vaut mieux qu'un long discours (publié sur [large]tchd.fr[/large] le 28/6/2010).

PatriceNoDRM
Cette histoire souligne la bizarrerie que sont ce que nous appelons smartphones. Grande proximité par les usages que nous en faisons ; grande méconnaissance de leur fonctionnement *réel*.

Certainement Android est mieux qu'iOS, mais pas satisfaisant, notamment parce qu'il en existe beaucoup de versions différentes. Typiquement que sait-on de la puce GSM (pour le réseau cellulaire), complètement propriétaire, et de ses relations avec les autres composants? Est-ce qu'il y a quelque chose qui vient s'intercaler et vérifier que la puce GSM n'a pas accès à tout le téléphone? M'intéressant de loin à l'informatique, ayant rencontré des personnes compétentes en sécurité, je n'ai jamais lu ou entendu qqn qui soit certain du fonctionnement de son 'ordiphone' (terme plus honnête je trouve).

Tout ça pour dire que le caractère fermé des smartphones est problématique aussi bien pour E. Snowden qui veut communiquer de manière sécurisé que pour D. Schneidermann qui veut transférer ses contacts...
Haha, jubilatoire.

Ceci dit.
30 seconde pour refaire une fiche à la main.
120 fiches par heure.
Un peu plus de deux heures à transférer à l'ancienne. Comme quand on avait un carnet d'adresse trop usé, en papier, et qu'on en prenait un nouveau.

Peut facilement se confier à un ado, contre rémunération bien négociée.

Évidemment, personne ne fait ça, c'est reconnaitre une défaite. Et finit par y passer beaucoup plus de temps.
Illustration extraite de Tintin, vous n'avez pas peur que Moulinsart vous fasse un procès ? Paraît qu'ils sont très pointilleux.
Bah moi j'ai été vachement ému par cet article. J'ai un peu chialé, même.
Je crois que le plus sûr est encore de procéder à l'ancienne, comme moi : recopier patiemment à la main, sur papier, tous les noms et numéros de ses contacts, et les entrer dans le nouvel appareil. Ca prend du temps, mais sans doute pas tellement plus que l'épopée racontée plus haut (surtout si on est deux), et au moins on est certain de ne rien perdre.
Et au final, z'avez fait comment ? Nan parce que les envolées lyriques et les aventures au sommet, ça permet de se la péter au coin du feu (encore plus si vous savez jouer de la guitare) mais après faut que ça serve aux autres. Question de transmission là aussi. :o
C'est une fugue, hein...

C'est un beau roman,
C'est une belle histoire,
C'est une romance d'aujourd'hui
...Il sortait à peine de sa nuit de brouillard
Pour retrouver ses noms rangés tous par hasard...

Courage.
Mon portable date de 2002. Il marche encore.
"... les architectures les plus accueillantes, les plus harmonieuses possibles, les plus fluides, expérimentant et prodiguant en permanence une extase de glisse et d'intuitivité."

Euh ... vous n'êtes pas en train de parler d'Android, là ?

On en reparlera dans quelques jours ( ou quelques heures ).
Ben y'en a qui sont vraiment pas doué ! Et en plus il le raconte sur son site !
Bonjour
Pendant ce temps là, ce matin, votre collègue Plenel se trouvait sous les tirs croisés des "gôchistes" de France Culture arcboutés sur la défense du sublime Valls.
Les Guillaume Erner, Brice Couturier et Caroline Eliacheff ont été dignes de JM Apathie et son "vous avez des preuves !!!" , là c'était "vous n'avez jamais de doute sur ce que vous dites".
Merci monsieur Plenel de nous avoir fait vraiment démasquer ce panier de crabes.
Il faut sauvegarder tous ses contacts sur le cloud, par exemple dans Google Contact ou Outlook. A partir de là, il est toujours très facile de les importer où on veut.
Alors, DS a-t-il acheté un téléphone "durable" en se souciant des sous-traitant et de la manière dont sont obtenues les matières premières ? et vous ?

A ma connaissance il n'y a que la marque Fairphone qui fait ça mais si quelqu'un connaît d'autres constructeurs, je suis preneur.

Désolé si ça ressemble à de la pub, mais c'en est un peu (j'ai fait attention à ne pas mettre de lien direct quand même, faites une recherche si le concept de téléphone équitable vous intéresse) ! mal nécessaire pour que les gens sortent un peu des marques ayant moins de scrupules. ^^

Reste à trouver un bon OS qui ne soit ni Apple, ni Google, ni Microsoft. Android ayant quand même pour lui d'être opensource, c'est déjà ça je suppose.
C'est méchant; d'autant plus que cela nous (au moins :moi) donne l'occasion de rire.
Et encore, après les contacts il reste les photos et les messages. Mais là, c'est trop demander.
Bien fait ! tu n'avais qu'à reprendre un iphone...
gamma
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.