25
Commentaires

Une bonne raison d'acheter Le Monde

Encore mieux, encore pire

Derniers commentaires

Pour fréquenter de très près les militants de RESF, je peux témoigner du fait que même si une partie seulement des reconduites est réelle, il n'en reste pas moins que cette politique se sent sur le terrain. Comme il est impossible d'atteindre les objectifs les préfectures pressent le citron pour en extraire chaque goutte possible. Des dossiers bétons se soldent par des OQTF (Obligations de quitter le territoire français) sur des critères proprement arbitraires et ça s'est TRÈS nettement aggravé depuis la création du ministère de l'immigration et de l'identité nationale.
J'avoue ne pas avoir la même analyse politique de ces chiffres gonflés de l'immigration:

-que cela soit gênant politiquement pour la droite qui voudrait des reconduites à la frontières :
La certitude d'en renvoyer assez chez eux plaît à droite si on se satisfait des chiffres. Elle déplaît si 30 000 immigrés ne suffisent pas à faire retrouver du boulot à tous, c'est logique. Les premiers sont les gentils de droite qui croit que Sarko " résoud le problème de l'immigration", les seconds sont les plus logiques qui doivent se demander si la mesure était utile ( si l'immigration est aussi massive (300 000 selon ceux de droite en campagne, etc.), alors les 26 000 reconduites sont anecdotiques.) La droite plaît ou déplaît à sa base selon l'appréciation médiatique générale, cet article effectivement tend à leur faire penser qu'on leur a menti, que les objectifs ne sont pas atteints en réalité.

-que cela soit gênant pour la gauche qui ne peut plus critiquer correctement Sarko:
Logique, il faut que Sarko soit méchant pour que les gens de gauche se croient gentils. Appelons cela commodité de l'opposition française, les artistes se croiront ironiques! Sarko gentil finalement, la gauche ne reprend pas son emprise morale bienpensante.
Toutefois, les gens de gauche devraient avant tout se réjouir du peu de reconduites à la frontière et considérer somme toute que s'il y a si peu de reconduites, c'est qu'il n'y a pas tant de sans-papiers. Peut-être certains politiques de gauche se désoleraient encore que leur cheval de bataille de "l'immigration-pour" soit finalement, même pour la droite, un petit phénomène ; d'autres sûrement auraient l'outrecuidance de parler d'échec de Sarko alors que ce n'est une victoire pour personne, juste le constat d'une concentration médiatico-politique inutile depuis des années!

Mais ce n'est probablement pas la meilleure analyse : comment se fait-il qu'Hortefeux gonfle les chiffres de reconduites alors que l'immigration sert les patrons?
(A ceux qui répliquerait que ceci n'est que la théorie de Zemmour, je les renvoie illico aux rapports anglais sur la politique européenne de l'immigration favorisant la baisse des salaires et plus simplement, je leur conseille de taper "Bouygues" sur l'INA et ils verront que Marchais ne voulait pas d'immigration quand Bouygues la réclamait. L'humanisme dans cette question n'est qu'une instrumentalisation politique au départ, qui devient réalité au moment du retour au pays d'origine.)
Eh bien peut-être qu'Hortefeux connaît simplement d'évidence le traitement médiatique de son affaire : il sert sa base en se montrant ferme, il sert sa hiérarchie en n'en renvoyant que très peu (main-d'oeuvre pour patrons). Cet article n'a donc de valeur réelle que celle de mettre à jour le calcul d'Hortefeux : chiffres aux médias pour se faire huer par la gauche et aimer de sa droite, quotas réels réduits pour servir ses vrais employeurs, les patrons. Avec cela on voit bien que gauche et droite ne se livre qu'à des joutes médiatiques sur des faux problèmes puisque lorsque la vérité sort elle gêne tout le monde et que les chiffres réels servent uniquement les patrons.

Ensuite, la politique de fermeté réussie pour l'opinion permet d'autres stygmatisations sur le plan médiatico-politique, engendrant faux débats politiques tandis que la réalité visera toujours à ridiculiser ou rendre à contre-courants les vrais opposants populaires à ce jeu de dupes!!

A bientôt!
[quote=Si les journaux publiaient tous les jours des enquêtes comme celle-ci, bien des questions sur l'avenir de la presse se trouveraient, d'un seul coup, résolues.]



Ca en revanche j'ai bien compris ;-) En revanche, je ne suis pas sûr Daniel que vous avez réalisé le "second effet KissCool" de cette phrase. Car cette enquête, d'une qualité qui fait défaut dans les médias, n'est pas écrite par un journaliste mais par un type qui n'a pas de carte de presse.

La honte pour la corporation médiatique en quelque sorte.
[quote=Mais elle est tout aussi dérangeante pour la nébuleuse anti-sarkozyste de la Toile, puisqu'elle laisse entrevoir, derrière le dragon du 20 Heures, le tigre de papier aux moulinets désordonnés.]

Je ne comprends pas la signification de cette phrase, Daniel. Qui est la nébuleuse anti-sarkozyste de la Toile ? En quoi le papier du Monde est dérangeant pour eux ?

Je n'ai sincèrement pas compris. Si vous pouviez nous éclairer.

Cordialement

Olivier
"Mais elle est tout aussi dérangeante pour la nébuleuse anti-sarkozyste de la Toile, puisqu'elle laisse entrevoir, derrière le dragon du 20 Heures, le tigre de papier aux moulinets désordonnés"
Pourquoi serait-ce dérangeant pouru la nébuleuse antisarkozyste ...? Ce qu'elle conteste, la nébuleuse, ce n'est pas l'éventuelle efficacité de la chasse au sans-papier, mais bien la chasse elle-même :
- parce qu'elle est inhumaine,
- parce qu'elle justifie des discours et des pratiques xénophobes,
- parce qu'elle justifie des pratiques policières et judiciaires dignes d'un état policier,
- parce qu'elle détourne la police et la justice de leurs missions de sécurité publique,
- parce qu'elle est ruineuse (subsidiairement),
- parce que ...
N'y aurait-il aucun expulsé que cette politique serait aussi odieuse!
Vous savez, DS, vous n'êtes pas obligé, sur chaque sujet, de tenir la balance égale entre les "pour" et les "contre".
Vu du côté des associations sur le terrain :

Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE) - réseau ELENA France
Emmaüs France - Fédération de l'entraide protestante (FEP) - La Cimade
Ligue des droits de l'homme (LDH) - Réseau éducation sans frontières (RESF)
Secours Catholique - Syndicat des avocats de France (SAF)


20 mois de ministère de l'Immigration et de l'identité nationale :
déni d'humanité !


Communiqué de presse - mardi 13 janvier 2009



M. Hortefeux quitte le ministère de l'Immigration. Le bilan qu'il présente à l'opinion ne pourra pas masquer la longue dérive dont il est l'acteur. Humanité, dialogue, équilibre : trois principes dont il se réclame et qu'il n'a cessé de renier.

Où était son humanité lors de l'incendie du centre de rétention de Vincennes, le 22 juin 2008, au lendemain de la mort d'une personne retenue ? Conséquence de l'obsession des quotas d'expulsion, la révolte des sans-papiers retenus à Vincennes est le symbole de la détresse quotidienne infligée par l'Administration à des dizaines de milliers de migrants : la traque, la séparation des familles, l'incompréhension et l'injustice des décisions, l'indifférence froide d'une politique répressive appliquée mécaniquement par un appareil d'Etat contraint de le faire.

Où est l'humanité de cette politique quand les exilés afghans ou irakiens dans le Calaisis sont livrés à eux-mêmes voire pourchassés par la police, tandis que les pouvoirs publics gênent voire interdisent aux associations humanitaires de leur apporter le minimum d'aide due à tout être humain ?

Où est le dialogue dont se prévaut M. Hortefeux ? Les associations et syndicats demandent une table ronde pour évoquer dans la clarté des critères de régularisation des travailleurs sans-papiers ? Refus. Plus de 50 organisations contestent une réforme du rôle de la société civile dans la défense des étrangers placés en rétention et sollicitent une réunion de concertation ? Fin de non-recevoir. Plus de 300 ONG d'Europe et d'Afrique demandent à être associées à la réflexion et aux débats lors du sommet Union européenne - Afrique sur l'immigration en novembre 2008 ? Elles ne seront ni consultées, ni invitées, ni même reçues en délégation symbolique.

L'équilibre ? De notre point de vue, la politique mise en œuvre a contribué surtout à renforcer des mesures répressives. Obsédée par l'expulsion des sans-papiers, la présidence française de l'Union européenne (UE) n'a rien fait pour freiner l'adoption de la « directive de la honte » par le Conseil des ministres, la veille du 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Sur le plan bilatéral, le ministre a exercé une pression considérable pour obtenir la signature d'accords entre la France et plusieurs Etats africains afin que ceux-ci acceptent plus facilement l'expulsion de leurs propres ressortissants, et même ceux d'Etats tiers.

Quant au fameux « Pacte européen sur l'immigration » que M. Hortefeux a proposé aux 27 Etats de l'UE, il ne comporte aucune orientation nouvelle, sinon la perspective de moyens accrus consacrés aux dispositifs sécuritaires.

Du sommet européen sur l'intégration tenu à Vichy - maladresse ? - on retiendra l'annonce de l'apprentissage obligatoire de la « Marseillaise » pour tout candidat à l'immigration, alors que les crédits prévus pour l'intégration des étrangers subiront en France une réduction d'ampleur en 2009, au détriment de l'action de terrain des associations.

Ces 20 mois de ministère de l'Immigration et de l'identité nationale montrent que la mise en œuvre d'une politique de « fermeté et d'humanité » peut rapidement basculer dans une inacceptable brutalité. Au moment M. Hortefeux s'en va, nous souhaitons ardemment un changement de politique !
Lu cet article grâce au lien de Romain Dervaux ci-dessous.
Du coup, je vais me fendre d'acheter le journal, pour voir si le reste est dans la même veine où s'il détonne par rapport au reste du contenu.
Un modèle d'article de journaliste, mais j'attends de voir la suite avant d'avoir de faux espoirs concernant Le Monde, qui a quand même un bon passif de contenus pas franchement dérangeants vis-à-vis de l'actuel pouvoir.
C'est de bon augure cependant, et cette enquête mérite d'être saluée.

NB - Bien vu, Fandasi, pour le livret A... ils avaient déjà utilisé ce procédé en ce qui concerne les augmentations de Gaz de France à l'époque, et concernant deux trois autres bricoles que j'ai lues mais dont je ne me souviens plus là maintenant.
Bien vu, bien vu.
Juste pour dire que je ne suis pas d'accord avec cette affirmation de DS :
"Si les journaux publiaient tous les jours des enquêtes comme celle-ci, bien des questions sur l'avenir de la presse se trouveraient, d'un seul coup, résolues."

Tout le monde n'aime pas la vérité et la complexité, loin de là, y'a qu'à voir les scores d'audience de TF1.
Que la politique de SuperSarko soit pour beaucoup du battage médiatique et du cacamouflage sous les tapis, ce n'est pas nouveau. Se souvenir de la prostitution chassée - seulement des centre-ville, et des migrants de Sangatte - chassés de partout vers nulle part.

Ce qui n'est pas nouveau non plus, hélas,c'est la faiblesse de l'opposition, qui fait que cette politique marche dans l'opinion. DS parle de "nébuleuse anti-sarkozyste sur la Toile". Pas que sur la Toile, et elle est bien nébuleuse...

Ainsi Besson va reprendre le lance-flamme, non, le flambeau hortefeutré pas vraiment feutré. Ça me fait penser à ce qui se passe dans certains gangs, où l'impétrant doit tuer pour être admis.

Lire son portrait par Lestrohan dans le Canard. Champion des convictions successives, adorant deux mois après celui qu'il a brûlé deux mois avant, et qui, c'est sûr, ne se fait aucun doute sur la sincérité du Judas de la Drôme.

Lestrohan n'a pas donné la référence du texte ou Eric Félon, non, Besson, proclame urbi et orbi qu'il abandonne la politique après que ses messants zamis du ps* l'aient honteusement sous-estimé.

L'a pas de figure, ce type. Ou plutôt si, l'en a une (les yeux, la bouche). C'est mal de faire du délit de salegueule, mais si on devait tourner un film sur la vie de Jules et Raphaël Fauderche (merci Dac), il pourrait jouer les deux à lui tout seul.

* Plus de majuscules pour ce parti minuscule !
J'ai pris un abonnement HTML du monde, bien pratique. D'accord il y a beaucoup d'articles ininterressants qui reprennent juste des infos de l'AFP ou de reuters mais il y a aussi d'autres articles comme celui ci (hélas ecrit par un scientifique et non par un journaliste). A noter les blogs du monde qui valent d'y jeter un oeil. J'ai 2 abonnements sur le net arretsurimages.net et leMonde.fr et ca vaut le coup de payer pour une info correct.
Je suis allée lire l'article et je reste en admiration devant la capacité de synthèse de cette phrase:

"L'important est toujours que les annonces soient profitables, que les échecs soient camouflés et que l'apparence soit sauve."

Je crois que c'est la première fois que je vois une phrase qui résume aussi bien et en si peu de mots toute la politique de Sarkozy!
Son pseudo "courage politique" qui ne consiste en fait qu'à faire (ou à faire faire à ses ministres) des déclarations grandes gueules qui ont pour but de faire plaisir au café du commerce de droite et de faire hurler le café du commerce de gauche (hurlements qui en quelque sorte valident ces déclarations auprès des sarkozystes puisque c'est bien connu "y a que la vérité qui blesse") et de toujours faire les réformes à la hussarde sans s'occuper de la sensibilité de personne pour donner une image de gouvernement volontariste et hyperactif (et aussi pour provoquer d'autres hurlements du côté de la gauche qui vont encore une fois montrer qu'on mène une politique de choc).
Mais par derrière, on a souvent des petites "reculades" ou des réformes qui ne serviront pas à grand-chose. Qu'importe, le but était de montrer qu'on était actif et qu'on allait faire la peau aux valeurs gauchistes et "enterrer mai 68" et tout ça, et pour ça les annonces suffisent. Il est très peu probable que la majorité de l'électorat sarkozyste, surtout celui qui ne s'informe que sur TF1, aille vérifier les chiffres après coup, les annonces leur ont suffi.
Donc en effet, la politique sarkozyste en gros elles consiste uniquement à faire des "annonces profitables".

Enfin, en tant qu'anti-sarkozyste je ne suis pas du tout dérangée par cet article! Enfin des journalistes qui font bien leur travail, j'aimerais bien qu'on nous sorte aussi des études sur l'impact réel de l'immigration sur l'économie (tout le monde tient pour acquis que l'immigration est à l'origine de tous les problèmes...à non y a les 35 heures aussi)
Ce que montre cet article, c'est que si les politiques elles-mêmes ne sont pas suffisamment efficaces pour être vraiment catastrophiques comme pourraient le craindre ceux qui s'y opposent, leur véritable effet est en revanche de créer un climat détestable dans lequel les étrangers se sentent rejetés et les xénophobes se sentent justifiés dans leur attitude.
Désolé pour hors sujet que je vais commettre , mais je ne peux m'empêcher de rire , mais jaune comme le Livret A de la Poste :

Divergences au sommet sur le taux du Livret A
PARIS (Reuters) - Le taux de rémunération du Livret A, placement refuge des Français face à la crise, fait débat au sein de l'exécutif.

La Banque de France (BdF) devait rendre publique jeudi la révision semestrielle du taux du livret d'épargne qui s'établissait à 4% depuis l'été 2008. Il devrait être ramené mécaniquement à 2%.

L'Elysée et Matignon s'opposeraient sur la possibilité d'un "coup de pouce" pour porter à 2,5% le nouveau taux, qui sera effectif au 1er février.

Le Premier ministre François Fillon a déclaré mercredi soir sur Public Sénat que "la règle s'appliquera sans coup de pouce", mais ses propos ont été démentis par des sources "en haut lieu" à l'Elysée et à Bercy citées par Le Monde.fr, qui évoque un ajustement à 2,5%.

C'est de la com' de batteleur de foire pour vendre ses casseroles ! Heureux propriétaires de Livret A , le gouvernement vous occtroie un coup de pouce ( !!!! ) en le faisant passer de 4% de rémunération à 2,5% !!!!! Merci , cher gouvernement , mais je préfererai ne pas bénéficier de votre coup de pouce , excusez-moi si je suis irrationnel , vous savez je n'aime pas trop tous ces changements si hâtifs, ça me déstabilise....
Le dessous des chiffres de l'immigration : dérangeant pour les sarkozystes...et les anti-sarkozystes Je ne vais pas acheter le Monde , car je suis anti-sarkozyste et je n'ai pas envie qu'on me dérange dans cette conviction... ;P

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

La pression que ce gouvernement a mis en place rend la vie des migrants illégaux insupportable et cela suffit à créer le malaise, même si la réalité des chiffres est trafiquée.

Quant à l'enquête, comme souvent, la recherche et la synthèse sont le fait d'un chercheur exceptionnel, Patrick Weil, et non d'un journaliste.
Quand on aura des journalistes capables de faire ça dans tous les secteurs, la presse sera sauvée.

http://anthropia.blogg.org
Quand on sait qu’un ministre ne sait pas faire une règle de [s]Troie[/s] trois…
Et qu’il ne sait pas non plus avoir l’esprit avec des bonnes lettres…

Il a malheureusement été prouvé que les ministres sont brouillés avec les chiffres…
[Xavier DARCOS étant agrégé en Lettre Classique et ayant écrit un essai sur Tacite « Ses vérités sont les nôtres » (Plon, 2007), il aurait pu dire tacitement : « La règle [Guerre] de trois [Troie] n’aura pas lieu ».
Explication pour les Nuls, Tacite a étudié Homère qui conteste l’existence de la Guerre de Troie. « La Guerre de Troie n’aura pas lieu » est une pièce de théâtre de Jean Giraudoux de 1935.]


Laissons aux Ministres leurs justifications fallacieuses, et aux Mathématiciens les statistiques.

Stan 1000g
Eh bien voilà, tout le monde est content...
Chacun est distinataire du discours qui lui fait plaisir :
La droite et l'extrême droite se souviendra d'un chiffre exceptionnel de reconduites, dépassant les objectifs assignés.
La gauche, rassurée, que finalement, non, il y a très peu de véritables expulsions,
qu'Hortefeux n'était pas si abominable que cela,
et que son remplaçant va être un type encore plus formidable...
Avant d'aller lire tout cela, à noter que ce sujet faisait l'objet d'un Desintox dans le Libé d'hier ("Pour sa dernière, Brice Hortefeux gonfle le torse (et son bilan)" par Cédric MATHIOT - http://www.liberation.fr/politiques/0101311486-pour-sa-derniere-brice-hortefeux-gonfle-le-torse-et-son-bilan) qui renvoyait sur le groupe Claris ( http://groupeclaris.wordpress.com/ )

Le chiffre est un outils d'affichage de choix de la politique actuelle... et un grand sujet de débat ensuite en terme de construction et d'interprération.

Bizarrement, les services statistiques ministériels (menacés de délocalisation) sont loin d'être à la fête dans cette histoire (les déboires à la DARES, à l'éducation nationale...)
http://cgtinsee.free.fr/dossiers/independance/Independance%20en%20question%2018%20dec%202008.pdf
Hortefeux n’est pas si boute feux que cela, compte tenu des nombreuses critiques acerbes entendues à la télé (mais il est vrai que je ne regarde jamais TF1 et autres chaînes gouvernementales).

En provine il faut attendre 10 heure pour le [s]dire[/s] lire...
elle est tout aussi dérangeante pour la nébuleuse anti-sarkozyste de la Toile, puisqu'elle laisse entrevoir, derrière le dragon du 20 Heures, le tigre de papier aux moulinets désordonnés.

Daniel, cela serait préjudiciable aux anti-sarkozytes si cela donnait plus de cohérence au personnage, mais cela ne fait que renforcer l'image de communicant, déplorable une première fois, "dehors les étrangers", déplorable une seconde fois, "voyez, je l'ai réalisé", alors que... même pas vrai.

Non, dans les infos que vous nous transmettez via le Monde, il n'y a que de quoi renforcer l'opposition à ce pouvoir roublard.

Car, s'il y a moins d'explusion qu'annoncée, ce n'est pas son désir qui s'exprime pour autant, on ne peut donc lui en faire crédit, tout en s'en réjouissant pour les personnes concernées néanmoins.

yG
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.