58
Commentaires

Une blanchisserie nommée Bouygues

Commentaires préférés des abonnés

Bientôt, ils vont inviter Balladur pour lui demander si l'instruction de son procès ( depuis 1995 ) a été assez longue, et pas trop pénible.


Evidemment, il est plus facile d'inviter les délinquants que les Juges.


D'ailleurs, pour résoudre définitivemen(...)

Entre cette vieille droite rance, la nouvelle droite startup-nation, les séparatistes fascisants du groupe Bolloré, on est mal barré.

L'interview de Sarkozy n'a été qu'un long naufrage. Mais cette conclusion : "Si vous n’aviez pas la conviction que je suis un homme honnête, est-ce que vous me réserveriez un tel accueil dans votre journal, monsieur Bouleau ?" était horrible de mépri(...)

Derniers commentaires

"Si vous n’aviez pas la conviction que je suis un homme honnête, est-ce que vous me réserveriez un tel accueil dans votre journal, monsieur Bouleau ?"  

C'est du Sarkozy tout craché

Mettre en mots l'horrible situation

Comme les mafieux


Décidément la droite se choisit des crapules qui ont l'audace de se vanter d'en être

de Trump à Bismuth

N'oublions pas que vous avez invité le maire de Trappes, déclaré inéligible - ce n'est pas rien - et son élection annulée, TOUT SEUL pour un plateau de plus d'une heure... La blanchisserie est aussi à ASI. 

 Vous avez raison de souligner  les liens de Sarkozy avec le groupe Bouygues . Mais je crois que vous sous-estimez le côté spectacle et comique de ces entretiens. Sur France-Culture , lors de l'émission" Le temps du  débat" ,une magistrate rappelait que la Cour de Cassation avait validé les écoutes téléphoniques ( personnellement cela me paraît bizarre que l'on puisse écouter les conversations d'un avocat et de son client , et s'en servir )  , donc on sait que la décision du tribunal est solidement argumentée . Mais c'est trop bon de voir Sarkozy se défendre et dire qu'il est victime d'une injustice . Cela rappelle  l'époque Chirac ( " Vous irez jusqu'au  bout de la campagne , M . Chirac " ?  quand Chirac était devancé par Balladur  , ou bien " les accusations qui font pschitt"  ou " abracadabrantesque" . avec Chirac , avec Sarkozy  ,on est au spectacle. C'est un peu la Comedia del Arte.

Comme dit le dessinateur  sur Mediapart :


" Sarkozy chez Bouygues :


" Je fais appel ......


à mes copains  ! "

Et pendant ce temps en Grèce, quarante ans après Bobby Sands que thatcher a laissé mourir, 

Dimitris Koufontinas est en train de mourir, et rien à la télé en France paraît-il...


Et toujours deux poids deux mesures

http://blogyy.net/2021/03/03/mitsotakis-piege-par-son-passe/ (clic droit)


http://blogyy.net/2021/03/02/jusquou/


Yannis Youloutas http://blogyy.net


Nous avions "Service après vente des émissions" , maintenant c'est "Service après vente des condamnations" ... C'est Noël !

On sentait effectivement un gros malaise sur le plateau de Quotidien. Je trouve quand-même qu'ils ont fait le boulot et sans complaisance. Ils l'ont laissé développer son discours de harceleur comme l'histoire du "bon vieux temps des bisous dans le cou" (j'ai connu les années 1980, dans le 62 certes, mais ça ne se faisait pas sans consentement) et mon préféré : "Je n'ai jamais accepté de relations non consenties". Il y avait aussi des persiflages, comme le journaliste qui a sorti l'affaire et qui voulait sortir des faits sur Baudis à l'époque... Mais ils lui ont apporté la contradiction dont un très beau "Il n'y a quasiment pas de faux témoignage" et c'est l'essentiel quand-même.


Après, oui, on pourrait préférer les voir se jeter dessus et le torturer avec des simulacres de noyade pour qu'il avoue. Ou refuser avec panache de le recevoir. Je pense que maintenant on a un document qui permet de cerner directement le personnage. J'imagine à qu'il va susciter une vague supplémentaire de témoignages et de faits. C'est l'essentiel. Il y a aussi les plaintes en diffamation que d'Arvor a annoncé... Ca va peut-être finir comme l'affaire Baupin.



Quant à Sarkozy... J'imagine l'entrée en musique :


Here comes the story of the Little Man
The hyper president the commies judges came to blame
For something THAT HE NEVER DONE
Put in house with electronic talonets, but one time he could-a been
The champion of the Fraaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaance.

Je rajoute cette pensée horrible : Les "Invités" qui viennent s'expliquer dans de telles circonstances, et les journalistes qui les interrogent pensent-ils sincèrement être pris au sérieux par les téléspectateurs ? Mesure-t-on les dégâts occasionnés par un Cahuzac ?

Je suis rassuré. TF1 va enfin pouvoir inviter un INNOCENT : Balladur, l'Homme Des Tas ( de billets de 500 ).


" Rien ne ressemble plus à l'innocence que l'impudence ( O. Wilde ) "

Pour le 1er, "ça" ne durait pas trop longtemps non plus, dans les toilettes de la Maison de la Radio, entre deux enregistrements, m'a dit la collègue qui l'avait croisé se rhabillant -aux toilettes femmes où il avait emmené une jeune fille du public. Mais bon, le mensonge, ils sait le manier depuis si longtemps...

Quand au second... en parlant de mensonge... 

Et la 1ère chaîne qui n'invite que des menteurs, expose ses anciens menteurs/présentateurs... ALL THAT SHIT IS FAKE !

Ce qui passe dans le PAF est tellement hallucinant que je ne trouve pas d'adjectifs appropriés pour qualifier les choses. Comment qualifier un scandale quand la réponse, et les méthodes pour la médiatiser et l'imposer dans l'esprit des spectateurs est encore plus scandaleuse que le scandale originel ? Et comment se sortir de la spirale vicieuse des scandales créés de toutes pièces à la seule fin d'en écraser un autre ? Je ne sais pas. 

"- Si vous n’aviez pas la conviction que je suis un homme honnête, est-ce que vous me réserveriez un tel accueil dans votre journal, monsieur Bouleau ?

 - Bien sûr, comme nous avons reçu Jérôme Cahuzac.


L'interview de Sarkozy n'a été qu'un long naufrage. Mais cette conclusion : "Si vous n’aviez pas la conviction que je suis un homme honnête, est-ce que vous me réserveriez un tel accueil dans votre journal, monsieur Bouleau ?" était horrible de mépris.
Mépris mérité malheureusement.

Des esprits malveillants auront tendance à penser que les Bouygues s'y connaissent en " blanchiment ".


Quant à blanchir intégralement  Notre éminent Ex-Président , avec tout ce qui l'attend, c'est une autre paire de manche !


D'ailleurs, à l'impossible, nul n'est tenu ....

imaginons ... sur une emission catho de la chaine Bolloré un  interwieuver:" Monsieur le curé,  je suis desolé de  poser la question ,  vous avez pris le petit garçon sur les genoux  mais vous  ne l' avez pas violé  bien sur "  !!! tête des  telespectateurs !!! quand la tele se substitue à la justice ... allons jusqu' au bout  

Il fallait pas la louper celle-là. Il y a le point Goldwin et sur ce forum il y a le point catho.

Vous n’attendiez tout de même pas qu’on parle de la dernière affaire Baylet https://www.mediapart.fr/journal/france/030321/l-ancien-ministre-jean-michel-baylet-vise-par-une-plainte-pour-viols-sur-mineur pour comparer les degrés d’acuité journalistique en vigueur à La Croix et à La Dépêche, tout de même?!

Godwin, cucu.

Comme d'hab, TF1 s'adresse au peuple qui n'est pas dupe , la droite s'indignera , et encore pas tous , les autres regarderont peut être avec pitié ce pauvre type qui pensait compenser tout ses complexes dans une débauche de pouvoir sans limites ,et aujourd'hui qui s'étonne que l'on le voit tel qu'il est et qu'il a toujours été ,PETIT ! 

rien de neuf sous le soleil d'@si depuis 3 jours... 


sinon, dans l'actualité, il y a ceci : 


Grégory Chelli, alias «Ulcan», s’était fait une spécialité du harcèlement violent sur Internet. Ses cibles : des militants, des journalistes mais aussi de simples particuliers. Installé en Israël, (qui n'a pas d'accord d'extradition avec la France )il ne sera pas présent lors de son procès ce jeudi.


https://www.leparisien.fr/faits-divers/le-hacker-franco-israelien-ulcan-juge-pour-plusieurs-canulars-ultra-violents-04-03-2021-8427062.php


ça avait donné lieu à une excellent émission d'@si avec Benoit Le Corre


extrait de l'article :


«Il s'agit certes de canulars de très très mauvais goût, mais je n'ai pas l'impression de défendre un criminel de guerre », répond de son côté Me Gilles-William Goldnadel, l'avocat d'Ulcan, qui estime que le dossier est « vide ». Grégory Chelli « nie aujourd'hui une partie des faits ».


«Moi, j'appelle ça de l'agression téléphonique. Rien que ce nom, Violvocal, c'est d'une violence... » souffle Me Florence Dole, avocate d'un homme et de son épouse, résidant en Alsace, que Chelli avait pris — à tort — pour un internaute ayant diffusé des propos néonazis sur la Toile. « En novembre 2014, ils se sont retrouvés avec des hélicos, trois brigades de gendarmerie, le procureur, le préfet, le maire devant chez eux... L'épouse a fait une crise de nerfs et lui avait dû être hospitalisé en psychiatrie », souligne l'avocate.


Blanchisserie à sec polluante !


M'enfin, aucun spot est tombé.  

Y aurait-il l’œil de Bouygues dans ce Forum ? ;-))


Peu probable, mais ce n'est pas parce que vous êtes parano que personne ne vous veut du mal.


Bombay-Karachi, vaches maigres à Tombouctou (made in 1975),  

je me casse.

Entre cette vieille droite rance, la nouvelle droite startup-nation, les séparatistes fascisants du groupe Bolloré, on est mal barré.

Après le célèbre « Bouygues, une maison de maçon, une chaîne de M... » :


Bouygues, une maison de santé, une chaîne de s...

Bientôt, ils vont inviter Balladur pour lui demander si l'instruction de son procès ( depuis 1995 ) a été assez longue, et pas trop pénible.


Evidemment, il est plus facile d'inviter les délinquants que les Juges.


D'ailleurs, pour résoudre définitivement le problème, il serait temps de mettre un terme à cette volonté des magistrats de juger les délinquants, et à cet acharnement   à vouloir les punir. 


Partons du principe intangible que les hommes politiques et les petites célébrités ( prétendus journalistes ),  sont toujours innocents....

Que peut-on attendre réellement de vérité dans des passages sur des plateaux de télés aussi puissantes ? Cette interrogation est valable dans mon esprit pour toutes sortes d'invités, et toutes sortes de chaînes, publiques ou privées. Et  d'ailleurs, pouvons-nous nous souvenir d'une interview d'un personnage du monde politique, artistique ou industriel qui soit un moment de vérité (un "moment de grâce" dirait Léa Salamé) ? Je ne suis pas optimiste sur le métier de journaliste, vous l'aurez compris...

Quel chouette entre-soi !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.