11
Commentaires

Un présentateur espagnol confesse d'anciennes relations avec des mineures japonaises

Fernando Sanchez Drago (76 ans) présentateur d'une émission littéraire espagnole évoque, dans un livre, les relations sexuelles qu'il a eu avec des mineures japonaises quand il avait 30 ans. La droite le défend, la gauche l'accuse.

Derniers commentaires

à une relation sexuelle.Il s'agit de viols et le viol est un crime.
Ces petites filles, réduites à l'état de poupée, objet sexuel pour ces pervers, ont subi l'exploitation humaine la plus indigne qui soit.

La gauche a raison de défendre les plus pauvres, les plus faibles et les plus fragiles des êtres humains, ces citoyens sans voix:les enfants.
La caste dirigeante qui possède déjà tout ne doit pas "acheter"des enfants dans l'impunité, c'est abject !
Bonne nouvelle : on peut avoir couché avec n'importe qui, au-delà de l'Oural, et rire de tout avec qui on veut, en-deçà, aujourd'hui
Intéressante cette comparaison avec Polanski. Ainsi donc, puisque tant de gens ont soutenu ce drogueur-violeur de mineure et en cavale depuis des dizaines d'années (pendant lesquelles il a sans doute fait bien d'autres victimes), il est donc maintenant suspect (d'arrière pensées politiques) d'être indigné par ce Drago.

Cela me donne encore plus envie de vomir sur Polanski si je le voyais, ainsi que sur tous ceux qui l'ont soutenus.

Et pourtant je suis un fan inconditionnel de "La Jeune Fille et la Mort" avec Sigourney Weaver. Mais trop de gens n'ont pas compris que l'un (aimer le cinéaste) n'empêche pas l'autre (punir le violeur).
Aaah le charme de l'Orient! Cela dit moi je suis plus Amérique du sud, quitte à choisir.

Ce qui ne veut pas dire que je forniquerais volontiers avec des mineurs Chiliens.
En effet je trouve que l'article est favorable à Drago qui est plus présenté comme victime d'un acharnement politique. Je le dis tout de suite, l'écrivain je ne le connais pas, j'ai entendu dire qu'ils est plutôt "bon". Le personnage est par contre insupportable à mes yeux (donc mon argumentation risque d'être biaisée à son tour). L'emission "littéraire de qualité" qu'il présente est souvent utilisée comme tribune politique pro-gouvernement régional de droite (sauf le foot, à Telemadrid presque toutes les émissions y passent!) de manière absolumment inacceptable dans une chaîne publique.
Il serait plus intéressant peut-être de poser la comparaison entre l'"affaire Miterrand" et celle-ci, et les traitements médiatiques respectifs.

Au passage le livre évoqué n'est pas présenté par les propres auteurs comme de la "fiction" mais comme une série de conversations entre deux écrivains (classés clairement à droite), et même si les thématiques traitées ne sont pas majoritairement politiques, il est clair qu'ils y expriment leurs points de vue et y racontent leurs expériences vitales. Dans ce sens la réponse de Mme. Aguirre, à son tour allergique à la cohérence politique, ne tient pas deux secondes.
L'article plutôt favorable souligne que Drago est un grand écrivain.

Frédéric Mitterrand doit l'être aussi!
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.