85
Commentaires

Un portrait de Thomas Porcher dans Le Monde déchaine les chiens de garde

Il a suffi d'un portrait dans Le Monde pour déchainer les chiens de garde. L'économiste antilibéral Thomas Porcher se retrouve depuis plusieurs jours la cible d'attaques, notamment de la part de journalistes de medias traditionnels, qui remettent en cause ses compétences d'économiste. Jusqu'à relayer des parodies.

Commentaires préférés des abonnés

Monsieur D. Seux  est un éminent économiste : il est titulaire d'un DEUG d'Economie (  deux années d'études  universitaires d'economie, soit le grade universitaire le plus bas )

Monsieur Porcher , en comparaison, est un amateur, il n'a (...)

Une fois de plus, comme le dit très justement Thomas Porcher, on voit bien, à la hargne publique dont les gardiens de l'ordre réagissent, ce qui fait mal aux puissants. Le fait que les attaques soient systématiquement non étayées et se développent da(...)

"Un ordre social de plus en plus révoltant à un nombre croissant de personnes réduit nécessairement ses conservateurs aux procédés les plus grossiers pour tenter d’endiguer une contestation dont le flot ne cesse de monter. Au demeurant, on sait que c(...)

Derniers commentaires

On pourra (ré)écouter ceci avec profit.

C'est toujours jouissif de voir des cons trahir leur degré de malhonnêteté eux même. Bush disait qu'un mensonge répété souvent dans les médias finissait par devenir une vérité. Il faudrait nous aussi archiver et rappeler ces épisodes qui en disent long sur les "valeurs" que ces gens ont dans leur ventre, un travail que font déjà les auteurs des ouvrages "les éditocrates". Un travail qu'il faudrait pousser plus loin par un observatoire dédié à chaque journaliste dans ses aveux implicites. On peut penser aux pièges inventés par les yes men ou encore au groupe activiste dont je ne me souviens plus le nom qui passaient la brosse exagérément à ces faux culs qui ne s'en apercevaient que très tardivement. 

"Les attaques se sont succédé" et pas "succédées" svp…

Intéressante recension canine. La garde est en effet bien montée. Au-delà d'Aphatie et des autres que je n'écoute qu'épisodiquement, Dominique Seux m'exaspère quotidiennement puisque je fais partie de l'auditoire de France Inter. De plus en plus à mon corps défendant. Je trouve en effet scandaleux de présenter comme un économiste bon teint ce garçon dont le principal mérite est l'aisance d'élocution  et la stricte conformité à une pensée dominante, indissociable semble-t-il des messages subliminaux à transmettre par le service public. Heureusement que l'esprit de contradiction demeure une des ressources du Français de toujours.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Merci pour cet article. Et merci à M. Thomas Porcher d'essayer de diffuser une autre façon de voir l'économie. Malheureusement l'idéologie dominante qui considère l'Économie comme une science dure avec ses lois fondamentales mais n'applique pas les principes de ces sciences (comme la réfutabilité) est trop répandue. Pour en comprendre aussi pas mal sur le sujet la chaîne Heu?reka sur youtube est très intéressante : Gilles précise bien quand il s'agit de modèles que ce ne sont que des modèles et qu'il en existe aussi d'autres.

"Nino (ci-dessous)"

La question est vraiment: le site étant encore en travaux (vu les bientôt disponibles) peut-on s'attendre OUI ou NON au retour à un moteur de recherche digne de ce nom su ASI ?



Je le crois pas ! De prétendus journalistes et un entremetteur assez cons pour prendre au sérieux un tweet dont l'auteur est Le Médiaaa (@Le MerdiaTV) !

Rien que le nom aurait dû les alerter sur l'absence de sérieux du compte. La parodie était évidente.

Sauf pour ces gros nazes aveuglés par leurs détestations.

Et Aphatie toujours dans les bons coups, qui invoque un réveil difficile pour expliquer son plantage !

Sacré Jean-Mimi. Comme si tu t'étais déjà montré plus lucide l'après-midi ou en soirée...



Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Il est effarant de constater que n'importe quelle blague soit reprise pour argent comptant par "Lézexperts" auto-proclamés, surtout quand il s'agit d'économie ...  cette secte étrange qui prédit uniquement le passé. Progressant dans l'article , quel ne fût pas mon étonnement de connaître les noms "Dézexperts" avant même les avoir lus . Deviendrai-je également toutologue à ce sujet ?

le plus allumé là dedans c'est quand même Brice Couturier. Lui il vit carrément dans une autre dimension.

Et que pensent nos "chers" économistes savants, eux, de la remise en cause par le FMI de sa politique vis-à-vis de l'euro et de la Grèce ?

https://www.telegraph.co.uk/business/2016/07/28/imf-admits-disastrous-love-affair-with-euro-apologises-for-the-i/


je ne les ai pas lu en faire des twitte

citation :

Les principaux responsables du Fonds monétaire international ont induit leur propre conseil en erreur, ont commis une série de mauvaises décisions en Grèce, sont devenus des pom-pom girls du projet euro, ont ignoré les signes avant-coureurs d’une crise imminente et n’ont pas compris un concept élémentaire de la théorie monétaire.


Il s’agit du verdict lacunaire du plus grand observateur du FMI sur le rôle politique enchevêtré du fonds dans la crise de la dette dans la zone euro, l’épisode le plus dommageable de l’histoire des institutions de Bretton Woods.


Marrant que les toutaulogues echouent a reconnaitre l un des leurs.

Thomas porcher est un universitaire indeniablement abile, je pense que sa carriere mediatique ne fait que commencer.






Si ce site était resté ce qu'il aurait dû, avec un forum de discussion digne de ce nom, j'aurais pu convoquer plein de contributions de plein de contributeurs (dont moi hélas) qui relevaient que l'économie n'est PAS une science mais une façon de voir le monde. 


Mais ça c'était avant, du temps où Anne-Sophie animait avec brio  la partie "économie" d'Arrêt sur Images.

Alors comme je suis un peu fatigué de labourer la mer, je laisse à d'autres, dont Thomas Porcher, le soin de pousser le tonneau de Sysiphe, remplir le tonneau des Danaïdes et autres travaux herculéens.

"Un ordre social de plus en plus révoltant à un nombre croissant de personnes réduit nécessairement ses conservateurs aux procédés les plus grossiers pour tenter d’endiguer une contestation dont le flot ne cesse de monter. Au demeurant, on sait que cet ordre entre en crise profonde quand, vide d’arguments, il ne trouve plus à opposer que des disqualifications "

Frédéric Lordon - Le Monde Diplomatique - Octobre 2017

Si tous les économistes pouvaient être comme T. Porcher, et que ces idées soient mises en application, nous pourrions vivre dans une société plus démocratique et surtout plus écologique.

Son seul tort, serait d'avoir soutenu C. Duflot pendant la primaire des verts, plutôt que M. Rivasi qui avait ma préférence.

En effet, sans elle, la CRIIRAD, d'utilité publique selon moi, n'aurait peut être jamais vu le jour, et nous en serions toujours au stade où le nuage de Tchernobyl se serait arrêté à la frontière.

Quant à Aphatie, qu'il se rassure, je ne le considère pas trop comme un journaliste, mais comme étant titulaire d'un diplôme en fumisterie et d'amuseur public.

Monsieur D. Seux  est un éminent économiste : il est titulaire d'un DEUG d'Economie (  deux années d'études  universitaires d'economie, soit le grade universitaire le plus bas )

Monsieur Porcher , en comparaison, est un amateur, il n'a qu'un Doctorat.


Une fois de plus, comme le dit très justement Thomas Porcher, on voit bien, à la hargne publique dont les gardiens de l'ordre réagissent, ce qui fait mal aux puissants. Le fait que les attaques soient systématiquement non étayées et se développent dans le registre de langage d'une cour de récréation de maternelle (quoique je sois sûr que les discussions soient plus intéressantes dans une cour de maternelle) en dit long sur la fragilité objective des sièges sur lesquels ces insignes personnalités sont assises. Quand parviendrons-nous à les ébranler suffisamment pour qu'ils s'effondrent et que disparaissent tous ces nuisibles ?


Merci à la rédaction d'ASI pour ce bref résumé de discussion emblématique de la qualité de l'intelligentsia de pacotille.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.