149
Commentaires

Un petit coin chez Marianne

Mais non, vous ne rêvez pas :

Derniers commentaires

Dans l'équipe, avez-vous une fonction commerciale, approche des téléspectateurs, recherche de sponsors, conquête des publics, bref , que faites-vous pour ça ?

http://anthropia.blogg.org
Je suis tout à fait hors sujet, mais je ne sais où poster ma question :

Je tente de me réabonner, une fenêtre m'informe que ma demande de réabonnement a déjà été prise en compte ( !!! ??? Par quel mystérieux généreux mécène, je me le demande ! ?) ... et je n'ai rien à payer, ni de formule à choisir ? ?
Pouvez-vous me contacter en mp pour éclaircir cela, d'autant que je voulais choisir un abonnement de soutien...

Si ça fait ça pour tout le monde, vous allez en perdre des abonnés !
oups, j´ai cru qu´on allait parler d´anne sinclair et sa difficulté à prouver sa capacité à être une "bonne" Marianne ^^
C'est Marianne qui, je pense, souffre d'audience en baisse!...Je suis un abonné de Marianne et depuis un an ou deux, je suis de plus en plus déçu, notamment à cause de Szafran et de son édito qui chaque semaine étale sa morale à la gauche, pardon aux islamo-gauchiste, au P.S, aux Sarkozyste, etc, etc, etc...Et aussi avec les articles de Plenel, que je ne lis plus tellement ils m'ennuient...! Ajouter à tout ça, l'absence de Philippe Cohen que j'aime beaucoup et qu'on trouve maintenant gratuitement sur le site Marianne 2...Puis le départ de Kahn, que l'on a sans doute supplié de revenir déposer un papier par semaine histoire de relever le niveau, mais ça n'a pas suffit, il faut croire puisque c'est asi qu'on vient débaucher! C'est vous qui leur rendez service, alors c'est normal qu'ils vous rémunèrent, non mais!...
Excellente nouvelle que cette collaboration Marianne/@si. Etant abonne au dit magazine, je vous ai decouvert ce samedi. J'espere que cette collaboration vous apportera davantage d'abonnes (a titre perso, c'est par ce biais que j'en suis venu a m'abonner a Mediapart).

Par contre, attention a la dictature du format! N'etant plus chez vous, vous etes maintenant contraints en longueur! Cela s'est immediatement traduit par des raccourcis dans la double-page susmentionnee de Marianne :
1. L'article sur V. Peillon aurait gagne a mentionner la dictature desdits editorialistes sur l'agenda mediatique. C'est ce qui faisait, a mon sens, tout l'interet de l'article sur le site. Quel dommage d'avoir coupe ce paragraphe!
2. Celui sur F. Cope fait un raccourci a propos du parcours legislatif de la loi. A le lire, on a l'impression que c'est R. Dati qui a enterre la loi alors que votre article, reprenant les infos de Mediapart, mentionnait bien que c'est plutot MAM qui serait a l'origine de l'enterrement de la loi (ou du moins que le dossier est gele apres le depart de R. Dati).

Attention donc aux raccourcis. Je vous fais cpdt confiance pour etre vigilants (et critiques sur votre propre travail).
Tres bonne idée.
Aucune raison que les abonnés se sentent dépossédés, une info est faite pour être transmise. Ce qui n'empêche pas la primeure.
l
Arrêt sur Image dans la presse ... Pourquoi pas, MAIS ...
Comment Marianne appréciera-t-elle un article d'A. sur I. lorsque celui-ci aura quelque chose à dire de son traitement de l'information ?
Pourquoi Marianne plutôt que Le Canard, Charlie H, L'Huma Dim... un gratuit ...?
Pourquoi ne pas alors avoir offert cette possibilité à toute la presse, en contractualisant l'offre ? Cela n'aurait-il pas développé au contraire une diffusion critique concurrentielle ?

J'apprécie votre traitement de la réflexion sur le traitement de l'Image et de l'info, cela depuis la création de l'émission.

Cela, même si il y aurait à dire sur le panel général des invités à la critique qui ne reflètent souvent que la partie la plus libérale de la gente journalistique. L'émission Ligne jaune consacrée à "l'affaire" F2/Peillon était de ce point de vue un modèle du genre oeillades entre invités qui en disaient souvent plus long que les discours tenus, révélant malgré eux, les "complicités" existantes et la "ligne jaune" du modus vivendi à ne pas franchir. Elle ne fut d'ailleurs qu'effleurée 2 fois et bien vite soumise à la censure des cris d'offraies des gardiens les plus attentifs de la "règle tacite".
Il y aurait donc encore à améliorer pour garantir une critique plus ouverte du traitement de l'information dans notre beau pays et singulièrement en garantissant davantage un réel pluralisme des invités appelés à concourir à l'analyse.
Le pas vers le seul Marianne me semble être un pas de côté qui indique une inclinaison qui va atténuer la portée et atteindre la crédibilité d'une réflexion éclairée sur l'information et ses enjeux.

A. sur I. aurait à gagner pour au contraire engager si vous le penser nécessaire une large ouverture sur la presse afin de rendre aux usagers/clients de l'info un outil de compréhension et de prise de distance de celle-ci qui garantisse toujours mieux une dimension critique tous "azilmuts" salutaire et indispensable.
Cette collaboration avec Marianne est certainement une bonne chose et j'espère (je pense) qu'elle contribuera à attirer plus d'abonnés sur le site. Toutefois je serais, comme d'autres, assez curieuse de connaître les principes déontologiques que vous avez pu établir avec le magazine.

Je note que si vous nous avez consultés avant de prendre une décision sur une éventuelle subvention publique, dans le cas de Marianne, vous nous mettez devant le fait accompli. Franchement, je n'y vois pas d'inconvénient - je ne me sens pas propriétaire du site, bien que lectrice assidue - mais je trouve parfois, comment dire, que vous en faites un peu trop sur l'aspect démocratique d'@i, nous caressant volontiers dans le sens du poil, tout en n'en faisant, au final, qu'à votre guise. Et sur ce dernier point, vous avez bien raison ! Mais, s'il vous plait, ne faites pas "comme si"...

Dernière chose, après j'arrête : je regrette de ne pas voir apparaître une autocritique plus poussée sur ces 25% d'abonnés qui se sont évaporés... Est-ce seulement une question de support. Quid du contenu ?
Je lis Marianne chaque semaine ainsi que le Canard Enchaîné (qui, au passage, devient de plus en plus ronflant). Ces rendez-vous hebdomadaires alimentent l’eau de mon moulin et j’aime bien ça. Donc hier, j’ai lu hier Marianne, avant d’avoir lu le billet de DS sur le site. Alors : surprise ; mais très bonne surprise ! Excellente idée de complémentarité, de diffusion élargie. Et cela commence très fort avec l’excellent papier sur Peillon, …et les autres…
A suivre avec beaucoup d’intérêt. Bravo !
(Dommage que le direct n’existe pas sur ASI : j’aurais adoré, dans la foulée de l’émission de TF1 avec not’ président, un plateau de débat et de réactions avec un panel de « vrais abonnés »…).
Internet n'est pas un média mais un réseau. Et de plus en plus d'appareils (supports) sont connectés à ce réseau : du PC multimédia des années 90 aux futures tablettes tactiles de 2010 en passant par la télévision ! C'est "Arrêts sur image" le média, la marque je dirais. C'est à vous de justifier l'adhésion à cette marque en y apportant une grosse valeur ajoutée, comme n'importe quel contenu auquel on souscrit.

A moyen terme, vous serez en concurrence avec vos confrères gratuits, payants ou mixtes (les hebdos, les quotidiens, les mensuels, les sites pure player, les radios, les chaines TV, les blogs, etc.) sur les tablettes dont le potentiel est énorme pour la presse papier.


Peu importe le support, on retrouvera ASI sur celui le plus approprié à un instant T :


En sédentaire sur l'ordinateur (usage qui sera sans doute minoritaire au terme de cette décennie)

En sédentaire sur la télévision (les écrans plats connectés font leur apparition, ça sera également une grosse tendance des années à venir)

En mobilité sur les smartphones via des applications dédiées (voir exemple de l'iPhone) ou un site web simplifié pour être lu sur les résolutions réduites de ces appareils;

En sédentaire et mobilité avec ces fameuses tablettes dont le potentiel technologique en terme d'autonomie et de portabilité en est qu'à ses balbutiements.

Ce sera toujours le même contenu mais adapté à chaque fois au support. A ASI de cultiver sa spécificité et sa différence pour justifier la souscription.

Je ne sais pas quel est l'âge moyen du lectorat du Canard Enchainé mais si demain, ils cessent le papier pour ne faire que du contenu numérique, je suis certain que les gens suivront (à condition qu'ils soient suffisamment équipés).

Concernant votre taux de réabonnement de 75%, est-il dans la lignée des taux que connait la presse papier ?

Pour le nombre d'abonnés, on est dans une période creuse, j'imagine qu'à l'approche de la prochaine présidentielle (déjà !) et l'emballement médiatique qui l'accompagne, ASI aura un rôle à jouer et donc la possibilité d'augmenter son audience...


Bref, je ne me fais pas de soucis pour vous car vous êtes de votre temps : site internet, développement du chaine ADSL, application iPhone. Puis viendra les publications sur les tablettes, les émissions disponibles en haute résolutions sur les télévisions via des widgets et autres applications, etc. tout ça au service de la production de votre contenu. Ne faites surtout pas comme Bakchich et d'autres en ayant votre propre publication papier, trop coûteux, manque de visibilité, inutile. A l'inverse, l'idée d'investir sur deux pages une publication déjà existante ne peut être que profitable pour vous !

Il ne vous manque plus que l'émission "média" hebdomadaire en partenariat avec France 5 est la boucle est bouclée ! :D
Nouvelle visibilité pour "Schneidermann dans Marianne" cité par Levaï ce matin (concernant "l'affaire Vincent Peillon")
mais pas de mention d'@rrêt sur images.
je me suis réabonnée cette année par fidélité au principe qui a sous-tendu votre démarche.

mais j'ai tellement de mal à regarder vos émissions, il faut que je charge d'abord l'émission en mode pause, puis quand tout est chargé, je la regarde : ça veut dire que pour une émission de 70 mn, il faut que je dispose de pas loin de trois heures...

autant vous dire que je n'en regarde aucune, je n'ai pas le temps. Je me contente de lire les résumés écrits à côté des vidéos. C'est mieux que rien, mais ça me laisse sur ma faim.

Quant à "ligne jaune", je ne suis encore arrivée à en lire aucune, celle de cette semaine m'aurait bien intéressée, j'aurais eu le temps de la regarder, vu que j'ai la jambe cassée et que je fais du canapé toute la journée, mais j'ai commencé à charger la première vidéo, seulement il y a eu un coup de fil et quand je suis revenue vers la vidéo, elle avait fini de se charger avant que j'ai pu démarrer le visionnage, et du coup, c'est revenu à zéro, il aurait fallu que je recommence le chargement, j'ai abandonné.

c'est chaque semaine pareil, sur mon ordi je ne peux pas regarder les vidéos en temps réel, parce que ça charge moins vite que ça ne défile. J'ai l'ADSL, mais c'est vrai que comme je ne charge jamais de films, j'ai pris une connexion de base, du coup les vidéos c'est pas pour moi.

Donc ça signifie que je soutiens votre action par mon abonnement mais que je vais rarement sur le site, tellement je suis frustrée.
En même temps, je n'ai pas envie de changer d'abonnement ADSL qui va me coûter plus cher, juste pour voir vos émissions.

Cordialement.
Désolée Pierre Webmasterman, toutes mes confuses, je floode un petit peu pour la première fois, mais :

Jean-François Kahn lance l'idée d'un grand rassemblement contre l'excès de pouvoir :

"Donc Nicolas Sarkozy (qui intervient pratiquement chaque jour à la télévision), mobilisera lundi, une fois de plus, TF1 pendant toute la soirée, sans limites, sans contrepoids ni contradicteur. Il ne sera confronté qu’à ses reflets.
Il répondra autant qu’il voudra aux « questions des Français » comme le font régulièrement Vladimir Poutine en Russie et Hugo Chavez au Venezuela.
Et ça passe comme une lettre à la poste. Même les oppositions politiques, syndicales et médiatiques, ne réagissent quasiment plus. On se fait à tout…"

La suite du texte sur son blog.
En vrac:

Si demain, une chaîne (..) (comme il font dans « Le monde ») venait nous demander de diffuser @si, ou Ligne j@une, ou D@ns le texte (…) eh bien évidemment, nous ne refuserions pas a-priori.

Ah! arretsurimages.tv la chaine d'après la tv!

Satanés conservatismes ! Maudits canapés ! Qui donc a inventé le canapé ?
-c'est pourtant votre bandeau de pub pour arretsurimages,tv il ya un an
qui vantait le canapé et la petite famille devant sa télé noir et blanc dans un meuble de bois.
Rassurez-vous, je ne me serais pas abonné même si il avait été excellent (le bandeau).

Difficulté de rentrer le mot de passe et l'identifiant,
-qui rentre encore son mot de passe et son identifiant à chaque connexion?


-@rretsurimages site inconfortable, diffusant de « longues émissions » (répété) et de « longs » articles ( et vous oubliez, mais vous y pensez très fort, les émissions à la fois trop longues et trop littéraires....).

Ce n'est pas verbatim mais l'esprit y est. Vous menez une campagne de désabonnement?


-ce petit coin chez Marianne est la deuxième étape. Mais pas la dernière.

Et surtout pas de retour en arrière! Je ne suis pas sûr que beaucoup d'@sinautes regardent
telle émission à telle heure, parce que je sais que les collègues, les copains, la regardent exactement à la même heure, et qu'on pourra en parler demain .

Je suis même sûr du contraire. On parie?
Bien toutes ces nouveautés mais tout de même 10 000 @sinautes restés sur le carreau , abandonnés à leurs tristes sort , condamnés à
subir le "non-journaliste" , David Pujadas , quel gachis !!!! Vous manquez peut être de clairvoyance et de dialogue (envers les @sinautes
en particulier) et d'écoute en général . J'imagine que vous avez fait votre autocritique depuis 2 ans .
Il est temps de pensez à l'avenir et à sa régénération salvatrice .
Juste un petit mot pour vous féliciter du choix de la "libération" des dossiers et articles au bout de 2 semaines.

Est-ce que les URL des dossiers et articles changent au bout de 2 semaines ou bien restent-ils identiques (ce qui serait plus simple pour pouvoir les citer) ?

Je suis abonné et je vous encourage à aller plus loin : faites le aussi pour les émissions.

Être abonné est un choix de soutien (comme pour mon abonnement à des hebdomadaires papiers) pour que votre travail puisse être "indépendant" et fait dans de bonnes conditions. Une fois la production faite il me paraît normal que j'en profite en priorité mais que tout le monde puisse y avoir accès après via l'internet me paraît une *super* idée, une sorte de compromis dans l'esprit du logiciel libre et des pionners de l'Internet.

Continuez...
Bizarre.

Que vous travailliez avec un journal (et qu'en plus ce journal vous file des sous) me pose plus de problème que le fait que vous acceptiez ou non l'argent de l'Etat. Parce que jusqu'à preuve du contraire, votre matériau, ce sont les médias et non l'Etat (il arrive souvent que les médias parlent de l'Etat, mais c'est un contrecoup). En conséquence, le premier type de structure en regard de laquelle il s'agirait qu'@si maintienne une indépendance totale est, justement, les médias.

@si traitera-t-elle Marianne comme elle traite Le Figaro ? Déjà que les relations personnelles que Daniel entretient avec Libé jettent le soupçon sur le regard qu'@si peut porter sur Libé et son chef Laurent Joffrin... Là, ce n'est plus Daniel, c'est @si, en tant qu'entité. Oui, franchement, ça me fait tiquer.

Asinus erectus a par ailleurs posé la question plus haut, sans avoir de réponse : qui choisit les articles publiés dans Marianne ? @si ou Marianne ? D'un commun accord ? En vertu de quels critères ? Si le but du jeu est de se faire de la pub, n'y a-t-il pas un risque de choisir les articles les plus sensationnalistes, les plus rentre-dedans (je vois qu'en l'occurrence, c'est le cas, avec la grande chronique de Daniel sur l'affaire Peillon) ? N'y a-t-il pas, conséquemment, un risque dans la tentation de la surenchère : il va falloir d'autant plus faire jaillir le sang dans.

En somme, je ne trouve pas que cela soit une très bonne nouvelle. Mais pas de chantage au désabonnement pour autant, évidemment, vous avez tout mon soutien. Justement.
Super cette apparition dans Marianne, le seul magazine que je lis, et encore occasionnellement malheureusement... Toute promotion est bonne à prendre !
Mais j'apprécie tout particulièrement la transparence qui vous anime, qui fait que nous, simples (?) abonnés, ayons quand même accès à la face cachée d'@si par les explications données lors de chaque étape de l'évolution d'@si par D. S.
Bon courage, bonne continuation et surtout respect pour ce que vous faites.
Houra!
je trouve cela splendide! le 4eme pouvoir (le vrai, le contestataire) revient en force! arretsurimages c'est la voix des citoyens qui jugent l'ordre mediatique en place insuffisament contestataire du pouvoir politique, et bien nous gagnons notre place dans le monde "reel". Internet c'est du virtuel mais le papier c'est du dur, du concret, et l'ascencion de notre site prefere continue et s'avere de plus en plus un acteur mediatique indispensable sur les debats de societe, l'acces a la culture, le dialogue societal, l'analyse du traitement mediatique de l'actualite, bref, je suis hyper fier de vous!
(NB : comme il l'a ete souligner precedemment, quelles sont les modalites de cet accord mysterieux? Revenus, etc?)
Daniel, j'imagine sans trop savoir, que peut-être pas mal d'entre nous vous connaissent depuis longtemps, et sont d'un certain âge (et oui, l'heure tourne). J'aimerais d'ailleurs avoir des statistiques sur les utilisateurs du site. Et il me semble que vous devriez réfléchir à vous ouvrir plus vers les jeunes, car si des vieux de la vieille comme nous arrivent à décrypter d'eux-mêmes assez bien les cachotteries des bonimenteurs médiatiques, c'est surtout une éducation que j'aimerais voir tournée vers les jeunes, car comme disait je sais plus qui (peut-être moi), les jeunes c'est l'avenir, et l'avenir c'est demain, c'est pas comme le passé qui était plus vers hier quand on y réfléchit. Et je pense que vous trouverez plus d'abonnés en vous tournant vers les jeunes. En tous cas, il faudrait je sais pas, une porte d'entrée attrayante pour les tout jeunes (ados, post-ados évidemment) et après clac, on referme la porte à clé et haro sur le porte-monnaie de papa et maman (vas-y, vide tes poches petit) (je déconne).

Il ne s'agit pas de faire du jeunisme et de commencer les émissions par "Yo zyva les keums et les zessegon, ici Didjay Daniel, spécial dédicace à..." ou de recruter Jacky et les Musclés, mais peut-être proposer un peu de contenu tourné vers les plus jeunes, je sais pas, c'est peut-être une idée à la con, mais rassurez-vous, j'ai toujours plein d'idées à la con. Comme celle, par exemple, qui ne coûte rien, d'ouvrir un groupe ou profil Facebook. Je dis ça en toute méconnaissance car je ne vais pas sur ces trucs, mais ils peuvent peut-être se révéler utiles pour faire connaître le site et amener des lecteurs. Des utilisateurs de ces réseaux pourraient peut-être nous en parler. S'ils n'ont pas la bouche pleine évidemment, sinon c'est impoli.

En tous cas, je crois qu'il ne faut pas négliger les solutions gratuites et "virales" pour propager le site, quoique en étudiant bien la chose quand même, pour ne pas se lancer dans le grand n'importe quoi. A vous de voir.

L'idée de la collaboration à plusieurs pour une "chaîne du net" est super bonne, c'est effectivement quelque chose qui manque dans le PAF, et seuls vous aurez bien du mal à émerger quelque part.

Sinon, j'aimerais bien que vous nous en disiez plus sur la campagne d'abonnement. Où en êtes-vous exactement? La situation est-elle bonne, tout juste bonne, passable? Quelles sont les autres raisons de non-réabonnement? En quelles proportions etc...
Le vrai problème de la chaine Freebox ? Elle est payante pour les abonnés, ce qui n'est pas normal selon moi.
Je trouve le terme de "production" tout à fait malheureux pour parler de l'information (mon attention a été d'autant plus attirée dessus qu'il est mis en gras). Il ne me semble pas que l'on puisse dire que l'on produit de l'information, ni des savoirs par ailleurs. On les constitue ; la différence est que la matière de votre travail se donne à vous avec un peu plus de saillance que ne le fait un morceau de bois ou de plastique pour fabriquer un banc ou une fourchette jetable.
Du reste je trouve le terme "production" trop connoté. Tout comme celui de consommation. Ce n'est pas la dimension industrielle, entrepreneuriale ou productiviste qui me dérange, mais je trouve qu'il y a des mots plus adaptés au type de réalité que vous prétendez manier. On constitue une information, on la consulte, on s'en inspire, on se renseigne, on lit, on pense, on avance des thèses, on soumet des critiques...Le régime général de la production est bien trop étroit pour cela.
Du reste, votre démarche me paraît même être l'exact opposé d'un modèle de consomption.

Simple remarque, je me garderai bien de vous reprocher votre vocabulaire, votre syntaxe, et même plus largement votre langage. Ils vous sont propres, et c'est ce qu'il y a de mieux. Mais j'ose espérer qu'il pourrait plus fidèlement refléter votre démarche.
obligation de rester assis sur une chaise malcommode, dans une position rappelant par trop la position assise du bureau, pour regarder nos longues émissions

Pour ma part, je regarde toutes les émissions depuis mon canapé, pas vous ?
Ce que je trouve très amusant dans tout ça, c'est la manière très précautionneuse dont vous faites preuve quand il s'agit de vos abonnés.
Un peu comme pour nous chouchouter.

Cela dit, je trouve ça bien de nous prévenir.
Et c'est plutôt une bonne nouvelle pour @si.

Bravo à vous.
[quote=DS]oui, oui, à propos de D@ns le texte, je sais que vous êtes impatients, moi aussi. Elle va bien finir par revenir


[large]QUAND ?[/large]
"Mais quoi qu'il arrive, le coeur du réacteur, la centrale de production, restera le site."

1. Merci. C'est ce que je souhaitais entendre. Habitant au Royaume-Uni je ne tiens pas a voir mes emissions d'information francaises favorites atterir exclusivement sur des chaines/sites ou je ne pourrai pas les consulter parce que "ce programme n'est pas disponible dans votre pays". Des contenus disponibles ou que l'on soit sur la planete, c'est aussi ca la revolution internet.

2. On ne peut qu'approuver l'initiative de faire connaitre vos contenus sur d'autres supports/medias. Je pense que comme beaucoup d'autres abonnes j'ai envie de voir le resultat de votre excellent travail plus largement reconnu. J'en ai un peu assez de faire, en France, partie de la secte des informés. Et puis vous avez raison, pour qu'il y ait une prise de conscience qui se fasse entendre sur certains sujets (au hasard corruption/Karachi) il faut quand meme qu'un certain nombre de gens puissent partager leurs [s]indignation[/s] reactions au meme moment.
"Qui donc a inventé le canapé ?[...] obligation de rester assis sur une chaise malcommode, dans une position rappelant par trop la position assise du bureau, pour regarder nos longues émissions."

Mais c'est à cela que cela sert un clavier et une souris sans fil, à pouvoir surfer depuis son canapé.
Franchement quel manque d'imagination que de ne pas savoir adapter son ordinateur à l'usage qu'on en fait.
Le canapé n'est pas l'ennemi d'internet, y compris avec une unité centrale au lieu d'un portable, il suffit juste de s'organiser un peu, que diable. Hélas, on nous vend l'ordi de bureau pour mettre sur... un bureau, et comme des cons, beaucoup suivent ce conseil marketing...
Pfff, la première chose, c'est de s'approprier l'objet en fonction de son mode de vie.
Le tout, c'est de ne pas faire comme Claude F. qui mettait tous ses appareils électriques dans sa baignoire, c'est pas plus bête que ça.

;) yG
Et bien, je suis toute fière de "nous" voir dans Marianne. C'est un peu bizarre ......... ça nous fait de la pub, et ça en fait pour Marianne également. L'idée du tchat est pas mal (coucou misfit). Ça ne prendrait qu'une heure par-ci, par-là. Je ne sais pas si la mise en place est compliquée ? Bravo en tout cas. Bonne nouvelle nous ne sommes pas prêts de fermer boutique (nombre d'abonnés qui ne faiblit pas) et de nouvelles idées pour nous faire connaître. je sais que c'est pas super propre planètement parlant, mais il m'arrive d'imprimer des contenus pour les lire sur mon canapé. :-)
Cher Daniel, j'espère que vous êtes toujours là. Au registre des nouveautés à explorer, pourquoi ne pas organiser des "chats" de temps en temps ? Des discussions entièrement en direct sur ce site entre vous et nous et, si ça marche, des invités. ;)
Intéressant effectivement ! Je suis abonné à Marianne depuis quelques mois, mais je ne suis pas certain de continuer car nous ne sommes pas toujours sur la même longueur d'ondes politiques (je suis mauvais coucheur, je n'aime pas qu'on m'agresse intellectuellement…). Bon, je vais vous retrouver dans Marianne : je n'en vois pas l'intérêt, mais… Et si vous retourniez à la télé ? Idem. Autrefois je regardais peu ASI à la télé (pour des raisons de temps). Maintenant que je suis jeune retraité, je pourrais. Mais je suis abonné à @si sur l'internet et pour la télé, je crains de ne pas vous y suivre (vous vous en fichez, je m'en doute, mais c'est l'opinion d'un abonné) car je regarde de moins en moins cette "chose" où la bonne information n'existe presque pas (sauf sur Arte peut-être), vous en êtes les témoins permanents. Quand il se passe quelque chose à la télé (ou à la radio) que j'ai raté, je me rattrape sur Dailymotion. Je suis internaute depuis un petite quinzaine d'années, donc parmi les pionniers du genre. Peu à peu, je me suis habitué à lire les informations sur le net. Finalement c'est plus pratique (en ce qui me concerne). L' iPhone aidant, je ne me vois plus dépliant Le Monde (pourtant ma drogue - NAGUÈRE) et attraper des torticolis pour le garder correctement à portée de vue. Pour la petite histoire, j'ai été journaliste toute ma vie professionnelle… Que la presse papier disparaisse me paraît une évolution irréversible. Tant mieux pour nos forêts. Des métiers disparaîtront ? Il en naîtra d'autres. D'accord le net est un peu le foutoir, mais c'est comme au restaurant : vous ne commandez pas la carte, mais les plats qui vous plaisent et dont votre appétit va se satisfaire. Mais je me suis un peu éloigné de votre nouvelle aventure. Si c'est une source de revenus pour vous tant mieux ! Et bravo pour @si…
"Quelle drôle de question, Misfit (et les autres) !"

Oui drôle de question de quelques uns qui tiennent à un modèle économique et éthique plus proche du Canard Enchaîné que de Marianne !!
Deux remarques :

[quote=Daniel Schneidermann]En revanche, oui, comme outil de consommation d'information, et en dépit d'innovations significatives comme l'iPhone, Internet peine à lutter contre ses grands anciens, les sacrés "vieux médias", la télé et le papier, qui conservent des avantages, notamment de confort. Satané papier ! Satané sacro-saint rendez-vous télévisuel, où je regarde telle émission à telle heure, parce que je sais que les collègues, les copains, la regardent exactement à la même heure, et qu'on pourra en parler demain. Satanés conservatismes ! Maudits canapés ! Qui donc a inventé le canapé ?

Oui est non. Maintenant on peut envoyer les liens via notre client de messagerie instantané préféré (msn ou autre si vous ne voyez pas ce que c'est). Par exemple, j'ai envoyé les vidéos du grand journal avec Jamel Debbouze et Aphatie. Rien empêche après d'en parler devant la machine à café... Vous vous adressez à un public plus jeune qui sait utiliser internet, tout simplement. Le choix du payant (que je soutiens) est discriminant pour discuter à la machine à café. Le collègue de bureau ne mettra pas forcément de l'argent pour ce site. Vous pourriez faire un tarif "entreprise":)

[quote=Daniel Schneidermann]
Il va donc falloir faire avec, et chercher d'autres débouchés. Nous en avons tenu compte une première fois, en créant l'an dernier notre chaîne, arretsurimages.tv (avec un succès nettement insuffisant, il va bien falloir qu'on revoie notre copie , et nous allons le faire, maintenant que le déménagement est derrière nous, et que la V2 du site est sur les rails).

La difficulté de cette chaine, c'est qu'il n'y a que 3 émissions et qu'il faut payer. Même si elles sont généralement de bonnes qualités, vous en conviendrez qu'au niveau gratuit, le téléphage a déjà de quoi visionner. J'ai dû mal à croire à arrêtsurimages.tv comme une seule chaine. Pour beaucoup de gens, une chaine doit comporter beaucoup plus que 3 émissions par semaine et ce n'est pas dans les moyens d'arrêt sur images.

Vous pourriez faire un peu comme avec Marianne, vous associez avec une chaine de télé et passez les moments forts des émissions de la semaine. Plus ambitieux, vous pourriez vous associer avec d'autres entités du web tel que Mediapart, Frederic Ferney, Dailymotion (qui avait fait politique à domicile), etc. et créé une chaîne du net dans la télé.
Comme il a déjà été dit, il serait intéressant de connaître les détails de l'accord qui vous lie à Marianne. Est-ce que ça vous coûte ou est-ce que ça vous rapporte des sous ?

La bonne nouvelle, c'est que les non abonnés peuvent désormais accéder aux contenus vieux de plus de deux semaines. Je me sens un peu moins enfermée ici. ;)
Bien que ce ne soit pas la partie du site qui vous passionne le plus, quoi de neuf en vue pour les forums?
Selon l'adage, qui n'avance pas recule, vous choisissez d'avancer. Tant mieux !
J'attends de voir si la redondance, en ce qui me concerne car je suis abonnée aux deux, va provoquer une frustration.
Je souhaite que ce soit plus un enrichissement de chacun des supports qu'un "doublon".
Bonne chance.
Un (petit) PAN SUR LE BEC:

"Recherche de modèle économique, quand tu nous tiens..."

Un passage qui aurait pu inspirer son auteur a informer l'@sinaute moyen des relations commerciales entre Marianne et Arrêt sur Images.

Décryptage de l'information, quand tu nous tiens ...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.