35
Commentaires

Un miracle Obama ?

C'est l'éternel mouvement de balancier

Derniers commentaires

Excellente parodie de JibJab : http://www.dailymotion.com/video/x9mtd9_hes-barack-obama-jibjabcom_fun
Un petit miracle technologique web / photo :

Ici, une photo interessante de la ceremonie d'inauguration
bon c'est l'heure des premiers bilans, si si le bilan des 6 jours passés à la présidence : comparaison entre notre dieu vivant et celui de nos cousins d'amérique ;
j'ai commencé à faire 2 colonnes : à l'hyper droite j'ai mis notre suprême et à gauche : le beau gosse (fin de la comparaison physique bien trop inégale !!! -:))
j'ai piqué la photo de Fandasi de clavier : http://dl.free.fr/fX9Ag2D3O ; faut juste faire tourner la boule pour la remettre dans le bon ordre gauche-droite !!

plus sérieusement pendant que notre hyper faisait une "retraite" sur le yacht d'un ami pendant ses 6 premiers jours à lui, OBAMA signe des décrêts genre fermeture de Guantanamo, fermeture des prisons de la CIA à l'étranger et remets de l'ordre au niveau social en remettant en avant le droit à l'IVG : http://www.lepoint.fr/presidentielle-americaine/obama-conforte-le-droit-a-l-ivg-et-la-recherche-sur-les-cellules/1781/0/310173

perso je trouve le monde depuis le 20 janvier comme en suspend....... après avoir vu notre hyper faire du vent entre Paris et Le Caire pour rien, OBAMA placide derrière son bureau ouvre la bouche et tout le Proche Orient reprend espoir : http://actu.dna.fr/090127061245.5vk6udgt.html

perso j'adore, et là je suis très sérieuse........... j'aime de plus en plus ce gars ben ouais !!!
Ne surtout pas oublier que [s]Nicolas Sarkozy[/s] Barack Hussein Obama est le président avant tout, des américains et pauvre de nous, il n'est en aucun cas le notre. Réjouissons nous de son arrivée pour les U.S.A. et espérons qu'un homme comme lui se présente aux élections présidentielle en France avec son charisme ( qu'il soit Noir, Blanc, Jaune, meme Violet m'en fou ). il a avant tout redonner ce qui manque Beaucoup sur cette Planète , DE L'ESPOIR !

Nous restons avec un président , [s]Barack Hussein Obama[/s] Nicolas Sarkozy qui va en avoir marre de notre pays dans pas longtemps, ne vous inquiétez pas :)

Bienvenu sur Terre Barack Hussein Obama !
Voici le poème écrit par Elisabeth Alexander pour l'occasion

Praise Song for the Day
Juste un mot - Merci pour votre photo d'édito. Un vrai plaisir pour moi de voir ces deux très grands écrivains si méconnus des français. et que j'admire.. A lire....à découvrir...
Le "miracle Obama" c'est aussi la connerie humaine. Franchement, quand j'ai pu lire dans la presse des analystes du proche-orient dire qu'Israel et Palestine attendaient de grandes choses de l'investiture d'Obama, mon sang n'a fait qu'un tour. Sans blague ? On attend qu'un type soit élu à l'autre bout de la planète pour que de grandes chose soient réalisées ? Quoi donc ? La paix ? On attend quelques jours de plus, le temps de l'investiture ?
Qui se souvient de l'Iran Gate ?
Demain je [s]remercierai[/s] louerai saint Barack s'il fait beau...
Oh, by the way, thanx Daniel, you're almost the only one not to be blind-charmed...
http://www.canalplus.fr/c-infos-documentaires/pid2800-c-le-jt-de-canal.html

à 15'30

voilà la plus belle image de la journée en ce qui me concerne..................
bonheur indiscible !!!!!!

youpi et hourrah, bye bye W
c'est LA vraie bonne nouvelle pour la planète
Une des premieres assoications d'idees a la lecture de cet article etait cette scene du film "the Life of Brian" des Monty Python.
Je n;ai pas reussi a trouver de version francaise ou sous-titree ( mais ai cherche seulement sur le canal officiel des MP )

Alors voila la version originale non st

Ici sur youtube
Chers @sinautes,

Quelle merveilleuse façon que chacun a à ramener la couverture à lui.
"Si Barack Obama a été élu, c'est grâce à moi"
La vérité, est ailleurs. C'est surtout grâce à Lemédia américain qui a su forger un "rêve".
Le plus dur, maintenant, ce sera de convaincre et d'avoir des résultas.
J'ai bien peur que s'il n'y arrive pas (à sortir l'Amérique de la crise et du bourbier irakien), ce sera dur pour les démocrates de retourner au pouvoir.


*Maintenant, fais-le.
Si Obama a été élu, c'est grâce à lui-même.
Et tous ceux qui essayent d'être sur la photo,
les opportunistes de tout poil, ceux qui l'ont "inspiré"
ceux qui veulent "changer le monde avec lui"
les médiocres du nord, du sud de l'est et de l'ouest
me font mourir de rire.
Juste après son discours d'investiture, le site de la maison blanche s'enrichit d'un blog d'information . Obama ne triche pas, Macon Phillips, son conseiller à l'information présente le blog.
Le changement a commencé.
L'élection d'un noir américain comme président des Etats-Unis est un "accident" inscrit dans un contexte politique, économique et sociale particulier.

Ce n'est pas une révolution ou le signe annonciateur que la société américaine ne serait plus fondamentalement ségrégationniste (cf le nombre de mariages mixtes comme l'explique Todd) mais cette élection réponds à une convergence de facteurs favorables (crise économique, overdose de Bush, communication politique performante...) qui à mon sens minore fortement l'explication par la transformation des mentalités des citoyens américains. Sociologues et politistes ne remarquent pas cela dans leurs enquêtes de terrain aux US mais plutôt l'augmentation du cloisonnement entre les "communautés".

Bien à vous

F.
ne cherchez plus, c'est grâce à lui :

"Le rôle de la France dans l’indépendance des États-Unis

Le 6 février 1778, la France reconnaissait l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique. Un acte fondateur par lequel le premier pays d’Europe hissait un gouvernement de rebelles au rang de nation… L’Angleterre mettra cinq ans avant d’accepter la décolonisation.

La Fayette et l'insurrection des rebelles américains

Des relations qui se gâtent…
A partir de dissensions essentiellement économiques sur les taxes prélevées par l’Angleterre, des revendications plus révolutionnaires, porteuses d’indépendance, naissent dans les années 1760 en Amérique.
En 1774, les colonies s’assemblent en un Congrès à Philadelphie, Congrès qui rédige une Déclaration des droits, se donne bientôt une autorité souveraine, lève des troupes pour lutter contre les soldats anglais et donne le commandement suprême à un planteur de Virginie, Washington.
En 1775, c’est la guerre. Le 4 juillet 1776 (aujourd’hui jour de fête nationale), les rebelles américains, connus sous le nom d’« Insurgents », déclarent leur indépendance. Elle ne sera reconnue qu’en 1783, après la défaite de l’Angleterre. Entre temps, la France était intervenue…

Le destin américain de La Fayette
Début 1777, sur ce qui est pris à Paris comme un coup de tête, le tout jeune officier et marquis de La Fayette s’embarque pour l’Amérique, « accompagné de quelques officiers de distinction », risquant à la fois sa réputation et sa fortune (car il avait engagé de grosses sommes pour équiper le navire) afin d’aider les Insurgents et de servir dans leur armée.

Ce départ soudain est l’affirmation de son idéal : offrir ses services à cette République en gestation, c’est pour lui « défendre la liberté ». Il ajoute que « Le bonheur de l’Amérique est intimement lié au bonheur de toute l’humanité. Elle va devenir le respectable et sûr asile de la Liberté ». La Fayette entre dans l’état-major de Georges Washington en août 1777."


désolée -:)
Un moment de poésie, ne boudons pas notre plaisir ! C'est l'investiture ce soir à 18 h heure française. Depuis au moins deux jours, Obama par ci, Obama par là ... OK c'est un peu fatiguant, laissons lui la chance de nous surprendre positivement et wait and see.

Merci Monsieur Scheidermann,

Non, non je ne suis pas endormie ni enfumée, j'ai envie d'être positive et de me réjouir ne serait-ce q'un instant,

en vrai je suis très en colère sur la déliquescence du service public que j'ai constatée ce week-end qui se voit se mois en mois, de semaines en semaines, je veux parler de la SNCF, je vous raconterai peut-être mon aventure, mais pour l'instant, je laisse passer un ange ... je veux souffler. Sinon j'ai trop peur de broyer mon clavier.

Allez, une pause de 5 mn d'optimisme. hhhaahhhhhhhh ! soufflons un peu !
Si j'en crois ce passage que j'extrais de l'article du monde que vous citez, Obama n'a pas pompé Ségolène Ryal,... mais Daniel Schneidermann :

Au contraire, [...], , il a ouvert le débat sur sur son site à toutes les suggestions, toutes les initiatives, "et personne n'a dit : il ne sait pas ce qu'il veut faire". Dans nos sociétés en crise, l'instauration d'"un flux relationnel continu entre le peuple, les experts et celui qui décide" ouvre la voie vers la sortie de l'impasse ...
;o)
Non non , c'est pas vrai , c'est Sarkozy qui a fait élire Obama , selon Estrosi ! Estrosi en vidéo sur Marianne.fr
Mais non ca n'est pas un miracle : La victoire d'Obama a une explication toute simple ... et francaise :

ce matin dans le monde
Un acte poétique, mais de quelle aide face à la crise, s'il a apparemment le talent de galvaniser les troupes, Obama a-t-il celui de trouver ou de faire trouver des solutions à la crise, est-il de la trempe des innovateurs, ou de ceux qui les suscitent, certes son parcours montre un homme capable de vivre dans des milieux multiples et de s'acclimater, sachant créer le buzz autour de lui, un solitaire sociable, mais où a-t-il démontré une capacité à maitriser la complexité, dans quel poste a-t-il exercé le pouvoir, expert, travailleur social, prof, sénateur, cela fait de lui quelqu'un d'adaptable, pas un gouverneur, un homme de pouvoir.

Pas non plus un chef de projet, sauf si on considère que gagner cette élection était un projet perdu d'avance, oui alors peut-être est-il l'homme de la situation, gagner un pari perdu d'avance, c'est peut-être cela sa manière.

ils ont joué à la roulette russe, nos amis américains, une chance sur 2, que ce soit le bon.


http://anthropia.blogg.org
Un miracle ? Alors chantons avec Queen

If all God's people could be free, to live in perfect harmony...

But Mona Lisa just keeps on smiling

The one thing we're all waiting for, is peace on earth and an end to war,
It's a miracle we need, the miracle, the miracle


Toutes les paroles ici
Et si le Titanic de ce monde-là ne coulait jamais ? Et si la religion de la catastrophe imminente n'était que le futur d'une illusion qui ne passe pas ? Pourquoi voudrait-on que le printemps ne vienne pas après l'hiver ? Qu'est-ce que c'est que ce pessimisme de "l'avenir radieux" qui brillera comme le messie quand les temps seront accomplis - quand triomphera le socialisme des doctrinaires ? Pour entendre les "choses" autrement, il faut l'optimisme des pessimistes... Ce 21 janvier 2009 est beau comme un "D Day". Ne nous cachons pas derrière le nouveau "Mur de l'Atlantique" des trissotins et des ronchons. Vive Obama !
N'ayons aucun doute, Barak Obama est un "américain" et sera avant tout le président des Etats-Unis.
"la veilleuse irréductible du merveilleux"

Comme ces mots sont bien choisis.
Quand je lis tout ça (et quand je me tape France Inter ce matin...mince une nouvelle religion a vu le jour ou quoi?), je ne peux m’empêcher de songer à l’une des plus grandes falsifications de l’histoire, un incroyable écran de fumée.
Alors que le système s’effondre, que tous les indicateurs sont aux rouges, que les grands média n’invitent personne ne proposant d’alternatives, ou évoquant simplement la possibilité d’un autre monde (on voit plutôt toujours les mêmes, ceux qui se sont nourris sur la bête et qui ont pour seules « solutions » des rustines à coller sur la jambe de bois), alors que tout nous pousse à sortir de la caverne pour vivre sous la lumière (certes, au début aveuglante) du soleil, qu’est ce qu’on voit partout: des louanges et un espoir quasi mystique (on est tombé bien bas) pour Obama, le candidat du système et des puissances de l’argent. Il n’y a pas à dire, ils sont forts ces escrocs.
Qu’est-ce qui vont faire quand le Titanic va enfin couler et que ça va enfin se voir (une fois qu’on sera sous l’eau), qu’est-ce qu’ils vont encore inventer?

« il y a des classes dans la communauté noire […] Elles ont des intérêts divers qui entrent en conflit avec ceux des masses noires, et elles les préserveront jalousement. »
Eldridge Cleaver des Black Panthers, 1968 (putain, 40ans! et on dort toujours autant)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.