66
Commentaires

Un axe Dassault-Castro, contre Reporters Sans Frontières ?

Derniers commentaires

Le journal de l'armement français, armement français qui n'a aucun intérêt en Chine ... Ou serait-ce le MEDEF ? Le Figaro serait-il la voix du MEDEF ? Je n'ose le croire ! Pouvez-vous m'indiquer quand le dossier apparaîtra dans Le Figaro ?

Je suis bien content de lire Le Figaro sur le site d'Arrêt sur Images, ceci permet de ne plus toucher ce papier cul, journal régional de la partie Neuilly/Seine de l'Ile-de-Trance.

Terci au Biga(r)intox de nous ainphormer des petites merditudes de Fouilly/Seine.

J'adore aussi vos sondages surtout quand ils sont repris par les médias buzzmaniaques.

Pour RSF, j'avais déjà remarqué sa tendance à oublier que la "démocratie" espagnole est assez prompte à interdire des journaux quand ils sont en langue basque, et là je n'ai rien lu chez RSF ... Es-ce parce qu'ils sont aussi touchés par le francitud ?
On ne s'est pas abonné à Arrêt sur image pour lire des copier collers d'articles du Figaro. On sait consulter le Figaro tout seul! Merci!
Le N.E.D. a été mentionné comme étant un des acteurs derrière le coup d'état contre Hugo Chavez en 2002. Il se trouve soutenir plus ou moins officiellement, avec, un peu bizarrement, l'appui de l'AFL-CIO (union des syndicats ricains), des organisations qui y ont participé.
Pour ce qui est de l'anti-castrisme de RSF, c'est assez flagrant: dans leur classement de la liberté de la presse, ils classent Cuba avant dernier, devant la Corée du Nord. Pourtant, si Cuba n'est pas une référence en matière de liberté de la presse, ils ont la décence de ne pas sniper les journalistes étrangers, contrairement à Israël, et je doute que les prisons chinoises soient tellement plus confortables pour les dissidents. Cette classification a donc des relents assez douteux.
Parce que personne ne mérite de gagner 5 fois plus qu'un gars qui trime toute la journée.
Chacun apporte sa pierre à l'édifice.
UNe des manières de réduire cet écart n'est bien sûr pas de réduire le salair du Saint Ménard mais bien d'augmenter celui des "pauvres"
Comment peut-on s'estimer comme 5 fois supérieur (ou 10000 fois supérieur) à une autre personne?
L'article du Figaro est intéressant, mais à propos de la Chine, il ne fait que souligner l'immense hypocrisie des pourfendeurs de MSF que l'on pourrait résumer comme suit : le combat de Ménard contre Pékin est illégitime puisqu'il est à la sole des Américains, que ses comptes sont sujets à caution et qu'il est cher payé.

On entend ce même discours dans la bouche de la droite sur plein de sujets : les acteurs sont illégitimes lorsqu'ils aident Droits au logement puisqu'ils sont pétés de thunes, les "bobos" est leur 4.000 euros par mois ne sont pas crédibles auprès des sans-papiers, etc.

Rattacher la légitimité d'une action au statut social de celui qui la fait semble marqué pour beaucoup au coin du bon du bon sens. C'est pourtant un vrai sophisme, ultime, une vraie saillie populiste, digne, pour ainsi dire, de la prose d'extrême droite.
"salaire de Ménard, qui serait de l'ordre de 5000 euros par mois"
Mais puisqu'il vous dit que c'est pour les Droits de l'Homme!
Qui a dit que ce mec était respectable! Et pourquoi seulement 5000? Parce que tout de même après c'est un peu trop?

Même si son indignation (à géométrie variable) est en l'occurence justifiée c'est sa posture de héraut (de l'intelligentsia autorisée française) qui pue.

Mais tiesn puisque l'on parle de salaire, je pense qu'il serait bon de rendre public (en tout cas à ceux qui payent pour qu'@si existe) les salaires versés aux différents "employés" d'@si, juste pour savoir... comment on est rémunéré quand on informe de manière libre (comprendre sans pub)

Cordialement
Pourquoi toute cette agitation autour de financements dont la transparence permet justement d'en donner les chiffres ?
Si les deniers publiques permettaient de financer de telles structures, ou si les gouvernements ne déléguaient pas ses obligations a des structures telle que R.S.F.; alors nos vivrions sans doute dans le meilleur des mondes.
Alors oserai-je dire : bougez vous le derrière si vous n'êtes pas content.
C'est étrange, on peut lire régulièrement sur le net que RSF reçoit des financements de Dassault.
Est-ce vrai ? (si quelqu'un le sait, merci par avance…).
Si cela est vrai, que signifie cet article du Figaro ?
Encore un petit effort et la presse française va découvrir que le Dalaï Lama est aussi financé par le NED ...

Qui sont ses sponsors ?

De 1959 à 1972 :

- 180.000 dollars par an pour lui personnellement, sur les fiches de paie de la CIA (documents libérés par le gouvernement américain ; le dalaï-lama a nié la chose jusqu'en 1980).

- 1,7 million de dollars par an pour la mise en place de son réseau international.

Ensuite le même montant a été versé via une dotation du NED, une organisation non gouvernementale américaine dont le budget est alimenté par le Congrès. Le Dalaï-Lama dit que ses deux frères gèrent « les affaires ». Ses deux frères, Thubten Norbu (un lama de rang supérieur) et Gyalo Thondrup avaient été embauchés par la CIA dès 1951, le premier pour collecter des fonds et diriger la propagande et le second pour organiser la résistance armée.

sources :http://www.michelcollon.info/articles.php?dateaccess=2008-01-02%2018:31:49&log=lautrehistoire
ou l'ouvrage de Patrick French, Tibet, Tibet, dont on ne saurait trop recommander la lecture ...
Finalement, je vais rigoler !
Madeleine
bonjoir ;o)

" .../...Patrick French, alors qu'il était directeur de la « Free Tibet Campaign » (Campagne pour l'indépendance du Tibet) en Angleterre, a été le premier à pouvoir consulter les archives du gouvernement du Dalaï-Lama en exil. Il en a tiré des conclusions étonnantes.../..."
(je ne le met(s?) pas en gras pour ne pas faire vulgaire ;o) )
"Bonchour", vous portez un dentier Lionel ? On dirait Line Renaud !
bonjour,
taquine va!
(lol +1)
C'est vrai qu'à c't'heure, on hésite entre le Bonjour, le Au revoir, et le bonsoir.

Heureux de vous voir partager l'avis de ceux qui brouillent les limites du forum et du MP. Bienvenue Louis XIII.
Bonjoir punaiz'brouf
taquine va, itou!
(lol + 00110001 )
Les questions sur le financement du Dalaï Lama sont légitimes et intéressantes - mais les interrogations sur l'objectivité des sources (toutes les sources) aussi.

Ceci dit :

1/ La NED finance des centaines d'organisations non-gouvernementales. Faut-il toutes les disqualifier ? Et sinon, à partir de quel seuil ?

2/ Comparativement au budget de fonctionnement de RSF, 35 000 dollars reçus de la NED, c'est limite dérisoire. Si ça suffit à certains pour établir un lien secret RSF-Dalaï Lama, franchement, il m'en faut davantage.
Je n'ai pas tout vu ou lu, mais les interventions de R Ménard qui ont été portées à ma connaissance ont toujours traité spécifiquement de la liberté de la presse.
Alors bien sûr, on lui parle du Tibet. Les médias, adeptes des raccourcis, ne cessent de confondre les 2 combats, mais les revendications de RSF m'ont toujours paru claires et précises. Le drapeau des menottes olympiques n'est pas le drapeau tibétain. R Ménard le dit à qui veut bien l'entendre. Mais pas grand monde veut l'entendre.
Amalgame compréhensible : par la force des choses, les 2 combats coexistent. Mais je ne crois pas que ce soit suffisant pour établir la preuve d'un complot.

Le drapeau des menottes olympiques n'est pas le drapeau tibétain. R Ménard le dit à qui veut bien l'entendre. Mais pas grand monde veut l'entendre.
Amalgame compréhensible : par la force des choses, les 2 combats coexistent. Mais je ne crois pas que ce soit suffisant pour établir la preuve d'un complot.


Exact et lumineux, tout du moins en ce qui me concerne, car il semble que pour d'autres, tous ceux, sourds à force de ne pas vouloir entendre, il en va autrement. On se fout que le personnage soit sympathique ou non, ce qui compte ce sont les actes et en ce qui concerne R. Ménard, ses actes sont conformes à ses paroles. Une vertue incontestable de nos jours.
bonjour,
Prenez une association anti-drogue ("Narconon" par exemple) vous pouvez penser qu'elle fait un bon boulot, que son objectif est nickel, mais vous pouvez vous interroger et découvrir que c'est la scientologie derrière Cela vous inquiéterait
non?
ce n'est pas être sourd que de creuser?
Après vous décidez en toute connaissance si cela vaut le coup de soutenir ou pas, mais au moins vous avez les cartes en main.
Une tentative de transparence et de compréhension, quoi!

JL Mélenchon (développement/explications)
Je partage bien volontiers vos réserve et votre prudence, mais le fait est que :

1) concernant l'action contre la flamme olympique à Paris, tout le monde a pu voir que les les drapeaux de RSF et du Tibet de Dharamsala étaient souvent brandis conjointement (cf les députés devant le palais Bourbon ou l'action de RSF à Notre Dame)
2) dans ses interventions sur les plateaux de télé R.Ménard cite pas mal le Tibet (cf Revu et corrigé dimanche dernier)
3) les actions de RSF sont orientées en fonction des intérêts US (cf article de Michel Soudais dans le dernier n° de Politis à propos du rang de l'Irak dans le classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF)

Il ne s'agit pas de preuves mais d'éléments concordants qui devraient nous inciter à la plus grande circonspection.

A lire aussi à propos du rôle actif de la CIA dans le soulèvement de 1959 : The CIA's Secret War in Tibet de Kenneth Conboy and James Morrison, University Press of Kansas, 2002
1/ C'est exactement ce que je vous dis : les 2 combats coexistent, et au passage de la flamme, tous les drapeaux sont de sortie, peut-être même trouverez-vous des gens pour brandir les deux en même temps, mais lors de la cérémonie en Grèce, ce n'est pas le drapeau tibétain que RSF agitait derrière l'officiel chinois qui faisait son speech.

2/ C'est aussi ce que je vous dis : je n'ai certes pas tout vu ni tout lu (en particulier Revu et corrigé : pour l'avoir regardée quelque fois, j'ai un peu de mal avec cette émission) mais j'en ai vu un sacré paquet où R Ménard était inlassablement interrogé sur le Tibet alors qu'il avait le plus grand mal à faire comprendre à ses interlocuteurs que son objectif précis est la liberté de la presse.

3/ L'accès est restreint, pas pu lire l'article en question. Mais vous affirmez "partager (mes) réserves" ET en même temps vous affirmez "les actions de RSF sont orientées en fonction des intérêts US". J'ai l'impression que vous doutez "pour la forme", et qu'en réalité selon vous, la cause est entendue.
Par ailleurs, quand, il y a quelque temps, RSF manifestait à propos des 153 journalistes morts (à l'époque) depuis le début de la guerre en Irak, ça ne m'a pas paru être la propagande en faveur des intérêts US la plus efficace qui soit.

Enfin, en l'absence de preuves, ce débat pose, de façon plus générale, des questions intéressantes. Si le débat fait rage en ce qui concerne la légitimité du Dalaï Lama, s'agissant de la liberté de la presse (en Chine dans ce cas précis), il me semble qu'on peut tous s'accorder pour dire que c'est "une cause juste". Est-ce qu'une cause juste, à partir du moment où elle servirait directement ou indirectement les intérêts US, deviendrait injuste ? Est-ce qu'une organisation soutenant une cause juste, à partir du moment où cette cause servirait directement ou indirectement les intérêts US, deviendrait nécessairement une organisation suspecte ?

S'il y avait des preuves, la question philosophique resterait posée : ne peut-on faire des choses "bien" qu'avec des gens "bien" ? Personnellement, pour aller vite, je dirai qu'un tel manichéisme ne tient pas compte de la réalité - et peut donc s'avérer contreproductif.
Pour l'heure, il doit y avoir "quelques" personnes dans les prisons chinoises qui ne partagent pas la circonspection (légitime) de certains occidentaux.
Nous m'avez mal compris, je parlais de vos interrogations sur l'objectivité des sources ...
Puisque vous n'avez pas accès au site de Politis, un extrait de l'article : "Comment expliquer que l'Erythrée, où 2 journalistes ont été tués (...) figure en dernière en dernière place du classement (169è) quand l'Irak, où ils sont 162 à avoir perdu la vie, est mieux classé (157è)? Est-ce parce que l'Erythrée se trouve sur la liste noire de Washington et que RSF est financée par le NED? Et pourquoi Cuba, où les journalistes sont certes embastillés mais où aucune liquidation n'a été constatée depuis 1959, apparaît au 165è rang? Est-ce un effet des subventions de l'organisation anti-castriste "Center for A Free Cuba?""
Vous vous posez ici des questions en termes philosophiques, c'est votre droit ; je me les pose plutôt en termes historiques et géopolitiques : ces événements s'inscrivent-ils ou non dans la logique du Big Game entamé en Asie centrale au 19è siècle par la Grande Bretagne et poursuivi depuis par les Etats-Unis? C'est là que la question du financement de RSF (et de sa sainteté) par les EU est intéressante.
Je concluais le "long" commentaire où je m'en étais tenu aux faits par une question philosophique qui me semblait intéressante car, loin de nous emmener dans un concept nébuleux, elle nous amène à nous confronter à la réalité. La philo, c'est très concret.

Pour en revenir à notre cas particulier, l'extrait de Politis que vous me proposez est l'illustration parfaite d'une prose qui me fait douter de l'objectivité de son auteur : dans ce portrait à charge, pour étayer sa thèse, l'auteur écrit que "RSF est financé par la NED". Et il nous balance ça comme ça, sans aucune autre explication. "RSF est financé par la NED"... Alors qu'il s'agit de 35 000 dollars de la NED, une somme qui, comparée au budget total de fonctionnement de RSF, est dérisoire. Si pour vous c'est une preuve que RSF est à la solde de "l'impérialisme yankee", comme dirait l'autre, grand bien vous fasse.

Bon, c'est pas que le sujet me lasse, et ce n'est pas contre vous, mais j'ai déjà eu le même genre d'échange ailleurs sur @si et j'ai l'impression de me répéter (et de ne pas être le seul...), donc j'espère que vous me comprendrez si je ne répond pas à votre éventuelle réponse.
Une dernière contribution au débat, ce qui semble bien être les variations du discours de R.Ménard à ce sujet, consultable sur les archives du forum du Nouvel Obs :

1) Extrait du forum d'octobre 2004 : www.nouvelobs.com/forum/archives/forum_152.htm

"Internaute : J’aimerais savoir si c’est à cause du financement de RSF par le gouvernement américain que monsieur Ménard a, en avril 2002, félicité les auteurs du coup d’état dictatorial au Venezuela soutenu par la CIA...
Ménard : Je pense que vous auriez intérêt à lire les prises de position de Reporters Sans Frontières avant de nous infliger autant de bêtises."


2) Extrait du forum d'avril 2005 : www.nouvelobs.com/forum/archives/forum_284.html

"Internaute : Dans un article daté du 11 mars 2005, Diana Barahona dans Northern California Media, prétend que RSF perçoit des fonds gouvernementaux américains via la NED, pouvez-vous confirmer ses propos ?
Ménard : Absolument, nous recevons de l’argent de la NED. Et cela ne nous pose aucun problème."
être attaqué à la fois par Dassault et par Castro rend forcément sympathique....et crédible
Oui, et alors?
Pourquoi faudrait il que ceux qui s'indigent sur les manquements aux droits de l'Homme, soient des personnes vertueuses et ayant une morale au dessus de tout soupcon. Est ce parce qu'il est désigné par nous, sout traitant de notre propre indignation qu'on ne sait pas crier, qu'on se sent flouer lorsqu'on se rend compte que Menard est monté dans le pommier et qu'il a un trou dans la culotte ?
Logiquement le Figaro devrait se réjouir que Menard aille chercher son pognon chez les ultra libéraux américains les plus durs, qu'il tape sur la Chine communiste, et qu'il aime bien les anit castristes tout en se faisant passer pour un mec de gauche et il serait plus logique que l'indignation soit à l'Humanité ou lLbé.
Est ce la jalousie du directeur du Figaro qui lui n'a pas encore réussi à avoir de tels fonds, qui le fait parler ??? Peut être est aussi parce que Ménard réussit bien dans son opération de comm là où le Figaro aurait dû être mieux placé et qu'il vend beauxcoup moins de journaux qu'il n'aurait dû s'il avait eu le plan comm de Ménard.
De plus 5000 euros pour un patron qui lit le Figaro c'est tout juste l'argent de poche pour la semaine, je ne vois pas cela si scandaleux que cela pour comparer c'est une semaine de bouffe pour deux à la mairie de Paris du temps de Chirac .
Mais pour son salaire, il ne chome pas :il faut lui reconnaitre qu'il escalade Notre Dame de nuit et qu'il ne fait pas les 35 heures, mais il est fait tous les jours, le 20 heures - Sarko pourra lui dire merci.

On a déjà connu le minsitre Kouchner déchargeant du riz, les pieds dans l'eau, etc etc. Ce n'est donc pas le seul cas de faillite intellectuelle , mais celle venant d'un mec dont on ne doutait pas, pas plus qu'on n'aurait douté de Kouchner, quui nous a vendu l'ingérence humanitaire pour ne plus en faire quand il peut la faire payer pour le Darfour, par l'Etat, l'Europe...
Tant que Menard ne me demande pas de payer l'impôt révolutionnaire pour des médias libres...et que je ne suis pas obligé de le regarder faire le pitre....

Cordialement
Rien de très surprenant.

les financements des entreprises privés permettent surtout a celles-ci de défiscaliser une partie de leur revenus.

Quand au salaire de Robert Menard, cela me parait très raisonnable comparé aux salaires de chefs d'ONG ou d'agences internationales de meme taille et influence, et qui bénéficient de financements stables. La moyenne se situerait surement plus entre 10 et 15.000 euros. Ce qui correspond au salaire d'un haut fonctionnaire international.
Merci Gilles pour cette enquète : d'où vient l'argent et où va-t-il ?
Le maillage qui nous étouffe ne fait que se resserrer... mais tant qu'il y a un souffle !
Ceci dit , enfin "un peu " de réponse à mes questions...
Madeleine
Le livre de Maxime Vivas La face cachée de Reporters sans Frontières dit tout sur ces financements.
Je pense même que c'est lui qui a fait cette révélation

Il est surprenant que ASI ne cite pas cet ouvrage.
ça vous fait rêver à @si non ? :-)

Le problème du mécénat par grandes entreprises est le suivant : un jour vous risquez d'avoir une "enquête" vous concernant, sur une page imprimée par un marchand d'armes, sous le regard d'un ancien patron de TF1. Brrr

Je n'en finis pas de féliciter Daniel pour avoir renoncé à la pub et fait confiance au mutualisme-coopératisme des lecteurs-téléspectateurs d'@si.
Bonjour,
Il me semble par ailleurs que cette information sur le financement de RSF par la NED avait été donnée il y a quelques mois par le Monde Diplomatique.
Un esprit mal tourné (?) pourrait en déduire que le Figaro ressort cela à un moment quil juge opportun.
J'avoue me perdre dans ces chiffres et dans ces financeurs.
Si je puis me permettre cette remarque : je ne vois pas l'intérêt de cette publication sur @si.

cordialement
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.