78
Commentaires

Ukraine : "Le potentiel d'escalade incontrôlée est assez fort"

Commentaires préférés des abonnés

Si le débat des présidentielles ne parle pas du sujet c'est peut être qu'il n'y a qu'un seul candidat qui a une vision historique claire de l'origine de l'escalade et que bien sur c'est totalement incompatible avec le suivisme de nos élites.


Voici le (...)

l'armée à l'entraînement, parfois à proximité de la frontière ukrainienne.  


Faire passer pour une menace existentielle la présence de troupes russes ... en Russie, c'est quel niveau sur l'échelle du foutage de gueule ?


Et sur le fond, il faut enc(...)

Sauf qu'au démantèlement de l'URSS, les américains avaient donné leur parole, qu'il n'y aurait pas de progression de l'OTAN vers l'est. Et malheureusement ils n'ont pas respecté cette parole ! Imaginons un instant que la Russie fasse des manœuvres mi(...)

Derniers commentaires

Jamais il y aura une guerre en Ukraine,tout ça est monté de toute pièce par les usa et les medias americanisées .  Du fake news de masse.

Excellente émission, j'y ai appris énormément de chose, MERCI !

Où peut-on voir le documentaire de Loup Bureau ? Les images dévoilées sont magnifiques

Merci pour cette emission très intéressante. Le point le plus important étant à mon avis, l’idée que l’Ukraine n’est qu’un pion dans la lutte entre l’OTAN et la Russie. 

Il aurait été néanmoins intéressant de rappeler que les USA ont pas loin de 100 000 soldats (certaines sources disent même beaucoup plus) stationnés en Europe 76 ans après la fin de la seconde guerre mondiale ! L’OTAN en a beaucoup plus et a une série de missiles qui pointent directement vers la Russie. Qu’en serait-il si les Russes avaient des troupes et missiles au Canada, au Mexique, à Cuba ou en Amérique centrale dirigés vers les USA ? Les USA restent la principale puissance militaire expansionniste (il suffit de comparer les budgets militaires !) et ne peut admettre aucune concurrence sur ce terrain. La seule perspective pour éviter les conflits mondiaux à venir est une mobilisation de la population américaine contre la politique de ses propres dirigeants.

Merci pour cette excellente émission avec des intervenants au plus près du sujet .

Du ASI comme j'en redemande .

Tres bon reportage sur Arte a propos de Poutine .Le fait le plus marquant quand le ministre des affaires étrangères de Eltsine raconte qu'il recevait des instructions de l'ambassade américaine ....Ils ont prit la Russie pour un pays sous développé , tout comme les Nazis voyaient les slaves comme des sous hommes .Le même probleme que l'on est en train de rencontrer en Afrique actuellement .Y'a vraiment un grave problème avec tous les dirigeants occidentaux concernant le mépris de classe et racial qu'ils ont pour le reste de l'humanité .

Très bonne émission avec 3 intervenants de très bons niveaux qui connaissent le sujet. J'ai appris plein de choses même si je ne sais toujours pas si je dois être inquiet ou rassuré :-)

Merci bonne emission qui dépassionne le debat. 

Les medias sont vraiment  des pompiers pyromanes : incomprehension des nuances de la diplomatie internationale et de ses codes et sensationnalisme  systématique  visant a amplifier la dimension dramatique de la situation.....

 (meme DS nous parlait de 3eme guerre mondiale dans un precedent edito. )


Il ya quelque chose de rassurant a écouter ces diplomates qui tout en reconnaissant la gravite de la situation gardent un discours pose et pragmatique.

Les seuls perdants dans cette affaire ceux sont les ukrainiens pauvre pion dans un jeu diplomatique qui les maintient en situation de guerre depuis 2014.  


Très bonne émission, excellent cours de diplomatie. Seul bémol, que vient faire la séquence du zébulon BHL comme un cheveu dans la soupe ?

Bloomberg publie "La Russie envahit l'Ukraine" - Par erreur disent il.

MDR :-) Il y a vraiment quelqu'un qui croit ça..? L'erreur tout ça...


La Bête meurt en se débattant; ses soubresauts sont de plus en plus désordonnés, et inconséquents. 

Garder son calme en l'observant mourir tranquillement.

Ça ne durera plus très longtemps.


PS: 

Jolie réussite dans la débilité, la Russie et la Chine ont formalisé leur alliance à l'occasion de l'ouverture des Jeux Olympiques.

Jolie réussite de "l'Occident"; ils n'auront pas les ressources du "Heartland".

Couic!

Un point qui me semble ne pas du tout avoir été évoqué est la mise en route du gazoduc nord stream 2. Celle-ci est importante pour la russie. Ce gazoduc permet d'éviter l'ukraine pour livrer du gaz à l’Allemagne. Il me semble que dans la négociation entre la Russie et les USA, c'est certainement un sujet sur le tapis car les USA sont fortement opposé à son ouverture. Bien sur que les enjeux stratégiques sont fondamentaux mais celui-là l'est tout autant.

a l’origine de l’OTAN il y a eu à s’opposer au Pacte de Varsovie créé par l’URSS et qui réunissaient tous les pays de l’est dits de derrière le rideau de fer


à partir du moment où l’URSS a disparu, que le Pacte de Varsovie a été dissous et que 8 pays y appartenant sont entrés dans l’ Union européenne, pourquoi avoir conservé l’ OTAN ? du reste il avait été promis à Gorbatchev puis à Eltsine de ne jamais intégrer ces anciens pays dans le Traité !


C’ est Sarkozy qui nous a fait revenir dans l' OTAN après une certaine absence, et ce n’ est pas Macron, pro- atlantiste qui nous en éloignera


sans OTAN la situation ne serait elle pas plus calme ? surtout qu’elle est allée au-delà de ses règles en intervenant en Serbie et au Kosovo sans jamais avoir été attaquée


seul Mélenchon demande la sortie de l’ Otan et on le dénonce comme pro-poutinien, Jadot restant ce que les verts sont depuis toujours, des atlantistes ( cf Joska Fischer qui avait approuvé les bombardements sur Belgrade, dénoncés par le TPI ) , tous les autres candidats autant pro atlantistes


voir le dossier dans le MondeDiplo de ce mois pour comprendre comment les US sont à la manœuvre et que les Européens suivent comme des toutous et nous entrainent dans une possible guerre sur le continent

Une analyse un peu plus experte sur le blog de Michel Goya :

https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/01/duel-pour-kharkov.html


En bref, masser des troupes oui, mais pour faire une vraie guerre il faut des hôpitaux de campagnes, compliqués et chers à installer et entretenir. Or il n'y en a aucun, pour l'instant...


Autre analyse sur Les Chroniques du Grand Jeu :

https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2022/01/ubu-roi.html

Le président ukrainien a lui-même demandé aux US de se calmer.

Après tout, aucun "occidental" n'ira risquer sa peau pour un conflit qui ne le concerna pas, et l'article 5 de l'Otan n'est pas activable (si tant est qu'il le soit en vrai un jour), vu que l'ukraine n'est pas dans l'Otan...

Des invités qui respectent la parole de l'autre, les enjeux et les motivations des différents belligérants clairement évoqués, une bonne émission

Daniel s'est donné un peu de mal au début pour avoir un débat équilibré et contradictoire qui nous permette de faire fonctionner notre libre arbitre. C'est raté. La ligne des deux diplomates et du journaliste sélectionné est conforme à ce qui est dit partout ailleurs dans les média mainstream.. Sans doute voulu sinon il aurait mieux équilibré son plateau. Audacieux mais pas téméraire. Bien décevant. Décidément, surtout en France, on ne s'en sort pas. Le prêt à penser est la règle.


Il faudrait sans doute rappeler que le pouvoir ukrainien actuel  est issu d'un coup d'état soutenu et sans doute financé par les USA et l’Europe.

Que la Crimée a été rattachée à l'Ukraine par un dictateur  ( Khrouchtchev ) d'origine ukrainienne.

Qu'un des premiers décret pris par le pouvoir issu du coup d'état visait à persécuter les russophones du Donbass. Et on peut rappeler à ce sujet comment les nazis ( pas néo ) ukrainiens ont fait brûler vif quelques opposants.


J'ai la nette impression que l'on a une propagande guerrière venu des USA pour persuader l'Europe de faire la guerre à la Russie.

Il ne me semble pas inutile de rappeler à quel point les « informations » en provenance des USA ou de la Grande Bretagne  sont peu fiables ( rappelez vous la guerre contre l'Irak et les armes de destruction massive ).


On peut ne pas aimer Poutine, c'est mon cas, mais il faut bien reconnaître que les occidentaux ( l'Otan ) mène une politique agressive contre la Russie et pas seulement à cause de Poutine.


Merci pour cette émission très  claire sur la situation actuelle en Ukraine.  
- Concernant le bataillon azov, l'extrême droite française et européenne envoie effectivement des volontaires,. On retrouve par ailleurs sur les pages facebook de groupes comme ouest casual des images du bataillon azov. Par ailleurs, des groupes musicaux  clairement néonazis soutiennent également ce fameux bataillons ukrainiens (les groupes russes moloth 88, wotan jugend, asgardsrei et leur site internet "militant zone"... et en france le groupe de black metal neo-nazi peste noire, dont le chanteur est installé en ukraine). Ce bataillon exerce une certaine fascination à l'extreme droite.
- Concernant BHL, comment expliquer que ce personnage soit invité sur les plateaux américains plutôt qu'un professionnel de la diplomatie ou de la géopolitique ? Quel est son crédit ?  En 2017, j'ai souvenir qu'il 'était invité dans l'émission de CNN "Fareed Zakaria"s GPS" pour parler de la situation des kurdes face à des analystes du ministere de la défense américain etc. 

Précisons une chose, les forces de l'OTAN n'ont pas les moyens militaires conventionnels d'empêcher l'invasion de l'Ukraine par les forces militaires russes. Mais en réalité je ne crois pas que ce soit l'intention de Poutine. Il s'agit d'une partie de poker dans laquelle chacun montre ses muscles. Les 100 000 militaires russes postés à sa frontière fait partie de ce jeu. Le président de l'Ukraine lui même ne croit pas à cette hypothèse. Il fait tout pour tempérer l'ardeur de son protecteur. Sur le fond géopolitique la Russie a raison de protéger son espace vital - de la même façon que le font les Etats Unis. Ces derniers n'ont pas cessé depuis la chute de l'URSS de rallier à leur cause tous ces pays qui faisaient partie de la zone d'influence russe. Toutes les bases militaires basées en Europe sont dirigées vers la "menace" russe. Où sont les bases militaires russes menaçant les intérêts américains ?

Les USA  et l'OTAN même combat .On trahi et on ment ,avec  le concours des médias serviles.",vous vous rendez compte ,les russes font des manoeuvres militaires  en Russie". Heureusement que c'etait pas au Mali   ça me fait penser aux armes de destruction massives Irakiennes,  qui n'existaient pas.  Et Collin Powell avec sa fiole d'entrax à l'ONU ,ridicule. Heureusement qu'il y avait Chirac pour dénoncer la supercherie  , C'est une des rares choses de bien qu'il a faites ,car je suis persuadé que si c'etait aujourd hui ,avec Macron , on y serait allé en Irak.

Quand vous parlez de l'international, vous devriez enlever vos lunettes occidentales.

Heureusement que Gliniasty etait là pour apporter un peu de modération.

Un rappel historique plus pointu pour expliquer ce qu'est l'Ukraine aurait été utile. L 'OTAN est quand même le bras armé des USA. On peut comprendre que les Russes n'en veulent pas à leur frontière. Le côté belliqueux des USA n'est plus à démontrer.

Pourquoi n'avez vous pas invité  quelqu'un qui défend le point de vue Russe ? Cela aurait pu équilibrer les débats.

l'armée à l'entraînement, parfois à proximité de la frontière ukrainienne.  


Faire passer pour une menace existentielle la présence de troupes russes ... en Russie, c'est quel niveau sur l'échelle du foutage de gueule ?


Et sur le fond, il faut encore et toujours rappeler que si on en est là c'est parce que les US et leurs valets ont piétiné l'accord passé avec Gorbatchev selon lequel les troupes soviétiques se retiraient des pays du pacte de Varsovie, et en échange les US ne devaient pas s'y installer.

Je trouve cette émission très confuse. Daniel Schneidermann donne le sentiment de vouloir minimiser l'agressivité de la Russie, sentiment que ne partagent pas ses invités, qui s'efforcent de rester dans la nuance.

Si le débat des présidentielles ne parle pas du sujet c'est peut être qu'il n'y a qu'un seul candidat qui a une vision historique claire de l'origine de l'escalade et que bien sur c'est totalement incompatible avec le suivisme de nos élites.


Voici le lien vers l'article parfaitement documenté :


Chine - Russie, l'OTAN provoque l'escalade.


Ce qui est dangereux, c'est qu'aujourd'hui, Russes et Occidentaux ont le même objectif : faire croire aux populations que la guerre est imminente. Les Russes pour essayer d'obtenir enfin que l'Ukraine n'adhère pas à l'OTAN, et les Occidentaux, pour justifier l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN. En gros, je viens de dire que les protagonistes utilisent la même méthode pour obtenir des résultats diamétralement opposés. Mécaniquement, quelqu'un ne va pas arriver à ses fins, et quelle sera alors sa réaction ? C'est là que réside le danger.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.