30
Commentaires

Turbulences sur LCI, victime de la crise de la pub

C'est non. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a rendu sa décision: la filiale de TF1, mais aussi Paris Première et Planète+, resteront payantes. Bronca sur Twitter de la part des salariés de TF1 et LCI contre le CSA. Mais certains s'en prennent aussi aux dirigeants de ces deux chaînes, qu'ils accusent d'avoir fait de mauvais choix.

Derniers commentaires

Ne nous inquiétons pas pour la propagande patronnale, il lui reste encore tout le reste de la Presse, je veux dire toute la Presse.
Que LCI crève ou soit rachetée n'a absolument aucun intérêt.
Voilà encore une décision inique d'une instance néo-stalinienne !

Cette décision va priver un grand nombre de Français d'une chaîne d'information à la ligne éditoriale irréprochable.

Une émission comme le club de l'économie, diffusée sur LCI devrait disposer d'une exposition plus vaste mais comme les invités de ce rendez-vous proposent des solutions et des analyses qui dérangent, on préfère les faire taire indirectement.



LCI a permis à des journalistes remarquables comme David Pujadas, présentateur phare du 20 heures de France 2, Frédéric Lopez, notre découvreur de peuples cachés et de magnifiques horizons, Daniéla Lumbroso qui a tenté de défendre la chanson française de qualité de démarrer leur brillante carrière en présentant des journaux télévisés ouverts sur le monde et les différents enjeux internationaux ou des émissions de qualité sans jamais céder au sensationnel.

Nous aurons donc aujourd'hui une pensée amicale pour le premier président de cette belle chaîne, un grand professionnel libre et indépendant, Mr Etienne Mougeotte qui doit être bien triste de cette sentence terrible pour la liberté de la presse et l'information de qualité.
Les mecs sont neoliberaux , méprisent les ouvriers / employés qui se battent pour leurs emplois , sont incompétent en gestion , incapable de créer qq chose de nouveau , ils veulent faire du fric en imitant , et dommage ; ca marche pas , du coup eux deviennent des victimes . Quel drame ...
"J'aimerais avoir un mot pour tous les collaborateurs de LCI qui depuis de semaines et des mois ont enduré une sorte de torture psychologique quotidienne inouïe et qui ont continué malgré tout à faire leur travail",

LCI est lancé le 24 juin 1994, TF1 à tout fait pour que la TNT ne fonctionne pas en France, n'y croyant pas ils n'ont pas proposé cette chaîne dans les débuts de la TNT
Maintenant ils veulent une part du gâteau, sachant qu'il n'est pas extensible, si ce n'est pas les collaborateurs de LCI qui partiraient, s'en serrait d'autres !!!!
Dommage par-contre pour Paris Première et Planète le CSA à fait un tir groupé. Ces chaines sont distribuées gratuitement sur Numèricable et pour se qui est de LCI c'est du TF1, ne comptait pas avoir des enquêtes type médiapart, ou les émission d’arrêt sur Images.......
Voir Jean Pierre Pernaut s'insurger de la perte d'emplois, je dois dire que ca m'a donné un fou rire de 30 secondes direct.
Bonjour
Je vois que la mauvaise gestion et le gaspillage ne sont pas que l'apanage des services publics contrairement à ce que disent les médiacrates de ces exemplaires chaines d'information néolibérales. Il serait temps qu'elles regardent un peu dans le jardin des entreprises privées mais là je me fais des illusions.
La pluralité des chaînes d'information aboutit à ce constat: la concurrence tant vantée par les libéraux produit la médiocrité formatée, la course au buzz, au fayotage, à la trivialité. En est-il de même partout, ou l'information serait-elle une non-marchandise ?
N'ayant accés qu'a la TNT j'aimerais avoir l'avis des forumers concernant LCI. Y a t'il une différence qualitative par rapport aux chaines gratuites BFM et ITélé ?
Bon, quelque part, qu'une chaine comme LCI coule, c'est une bonne nouvelle. Mais je ne capte pas pourquoi le CSA a son mot à dire sur le prix qu'ils vendent leur moutarde.
LCI est surtout victime de l'erreur stratégique monumentale prise par l'ancien PDG de TF1; Patrick le Lay (fameux pour sa phrase sur le temps de cerveau disponible du téléspectacteur). Il ne croyait pas dans la TNT à ses origines, il se moquait du projet du gouvernement de l'époque (Raffarin), allant jusqu'à qualifier ce projet de "projet marxiste".
Par mépris, il n'a placé dans la TNT que des chaînes sans intérêts (NT1, TMC, plus tard HD1), refusant de mettre LCI sa pépite de l'époque... Dès lors LCI était condamné dans ghetto de la TNT payante.
Si LCI disparaît, vais-je être moins bien informé? Le pluralisme de l'information va-t-il en souffrir? Je réponds non...La pensée unique va continuer sur les ondes. Et si le trio du "monde" la reprend, on peut être sûr que rien ne changera, le sectarisme sera au rendez-vous.
Jean-Pierre Pernaut vantant la pluralité de l'information, c'est la Cicciolina faisant de la pub pour les ceintures de chaste été
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.