27
Commentaires

Tshirts à 3 euros : 376 morts au Bangladesh

Des vétemements de grandes marques occidentales comme Benetton ou Carrefour ont été retrouvés par des journalistes, dans les décombres de l'immeuble qui s'est effondré au Bangladesh, tuant 376 ouvriers appartenant à cinq ateliers de confection. Pourtant, plusieurs marques nient avoir été clientes.

Derniers commentaires

1 023 morts retrouvés dans les ruines et une autre entreprise de confection s'écroule (8 morts "seulement").
En 1993 c'était 350 morts tiers-mondistes pour le prix d'un américain ! Un sacré retour d'investissement en logique de « capitalisme de désastre » !
«UNE fois encore, assurément pas la dernière, les belles âmes s’émeuvent, sanglotent, vitupèrent, regrettent : « Ah, si nous avions su ! 
Ce qu'écrivait le regretté Jacques Decornoy dans un article PARTAGER LES RICHESSES OU PARTAGER LA MISÈRE ? Dans le piège des délocalisations publié par le Monde Diplomatique en juillet 1993.
 Elles découvrent ce à quoi elles poussèrent, ce qu’elles financèrent, justifièrent jusqu’à théoriser. [,,,] Le 10 mai, près de deux cents salariés périssaient à Bangkok dans l'incendie d'une usine de jouets. Chaque famille des victimes recevra une indemnité d'un peu plus de 2 000 dollars. Et aussitôt de doctes juristes de firmes spécialisées américaines de se gausser : ce tiers-monde ne sait pas vivre, aux Etats-Unis les versements auraient atteint les 700 000 dollars  »
http://www.monde-diplomatique.fr/1993/07/DECORNOY/45460
Ne serait-il pas temps de cesser de confondre la cause capitalisme de désastre avec ses effets!
En complément voir l'article de la NVO cgt etles liens
http://www.nvo.fr/article.php?IDchapitre=1677&nbr=1&IDssrubrique=134&rec=Bangladesh
Désignons donc du doigt, à la vindicte populaire les 8 ou 10 marques dont on retrouvera les étiquettes dans les débris.
Poussons-les à faire acte de contrition et à multiplier les opérations de mécénat et autres communiqués de presse.
Ces agissements sont évidemment horribles, mais sans doute pas, sauf exception, l'oeuvre d'un riche homme d'affaire véreux avide de manger du profit sur le dos des ouvriers de l'autre bout du monde.

Le système dilue la chaîne des responsabilités et il est très commode de désigner des boucs émissaires pour polariser la fureur populaire.
Je suivrai plutôt les pas de monsieur Lordon en la matière, même si son raisonnement touche la finance mondialisée.

Ce sont les structures dans lesquelles les acteurs économiques évoluent qui facilitent, encouragent, rentabilisent cette division internationale du processus de production. La levée de la plupart des barrières protectionnistes légales (douanes) exacerbe le poids des barrières sociales (protection sociale et coût du travail). Nous pourrons tancer les firmes tant que nous voulons, si nous ne dédiabolisons pas certaines formes assumées et franches de protectionnisme ce ne seront que des coups d'épée dans l'eau.
Comment se vêtir joyeusement et à prix raisonnables ( très raisonnables) grâce à cette jeune femme artisan qui conçoit , coud , invente , brode , peint , modifie avec une imagination réjouissante :

http://www.maisonfernandecouture.weonea.com/
Grâce aux boîtes qui font fabriquer les vêtements chez eux, les Bengalis et autres ont du travail. Du travail de m..., indiscutablement, mais du travail. Résultat de telles affaires, les clients vont voir ailleurs. Sans les clients, pas de travail. Donc, quel progrès social ?
hé oui, personne n'est responsable; surtout pas nous qui achetons ces tee shirt, pas les entreprises qui les font fabriquer, pas le patron qui exploite ces ouvriers, pas le gouvernement qui laisse faire!
On pourrait presque parodier la chanson de Graeme Allright: Qui a tué davy Moore ?.

Qui a tué les ouvriers du Bangladesh ?
Qui est responsable et pourquoi sont-ils morts ?

C´n´est pas moi, dit l´patron, pas moi
Ne me montrez pas du doigt!
Bien sûr, j´aurais peut-être pu les sauver
Si au huitième [étage] j´avais dit "assez!"
Mais les occidentaux auraient ralé
Ils en voulaient pour leur argent, tu sais
C´est bien dommage, mais c´est comme ça
Y en a d´autres au-d´ssus de moi
C´est pas moi qui l´ai fait tomber
Vous n´pouvez pas m´accuser!
etc ...
http://fr.lyrics-copy.com/graeme-allwright/qui-a-tue-davy-moore.htm
On ne répètera jamais assez que la mondialisation néolibérale et financière de l'économie capitaliste n'aurait pas pu être aussi efficace sans l'apport logistique de trois acteurs nouveaux apparus au 20ème siècle.
- Internet qui a permis la libre circulation des capitaux à la vitesse de la lumière.
- Les porte containers géants qui ont permis de réduire à presque rien les frais de transport des marchandises autour du monde. (CMA CGM N° 3 mondial)
- La grande distribution mondiale, Wallmart en 1 et Carrefour en 2 qui écoulent en un flot ininterrompu toute cette marchandise bon marché vers les pays riches surtout, mais pas que .Rappel sur les exportations de la Chine: 20% aux USA, 20% en Europe, 43% en Asie.
D'autres grands groupes doivent respirer de soulagement de ne pas avoir retrouvé leur marque dans les décombres.
De l'argent en moins à gaspiller en démentis, c'est toujours bon à prendre, par les temps qui courent.
Ce n'est pas en Chine que l'on verrait des bâtiments s'effondrer sur des enfants en plein travail.
Ils ont dû dire à Hollande et ses prédécesseurs VRP:
"Vous ne viendrez plus chez nous par hasard".
moi je veux bien, ms ds la pratique, où s'habiller ??? finalement, ils ont raison, les nudistes...
C'est difficile de rester calme envers ces gens,libéraux convaincus,leur cupidité et leur mépris de la vie humaine.Exploiter à outrance est leur crédo,le profit leur religion et à n'importe quel prix pour leurs victimes..
Lorsqu'on fait ainsi travailler des êtres humains dans des immeubles dangereux, donc pas chers, ou en sollicitant des enfants, nos libéraux , comme Seux sur France Inter, estiment que la conccurence n'est pas faussée ...

Les actionnaires des grandes marques concernées peuvent ainsi transférer des profits plus conséquents dans les paradis fiscaux ...
(évalués , si on en croit certains économistes aux PIB réunis des USA et du Japon...)

Des broutilles ...

Par contre, les conventions collectives, les statuts, un salaire minimum sont des rigidités insupportables...

Restons calmes ....
Rien de nouveau, juste un déplacement.
En 1911 à New York:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_de_l%27usine_Triangle_Shirtwaist
Malheureusement cette tragédie n'est pas nouvelle. Des immeubles vétustes qui tombent sur des centaines de petites mains de couturières esclaves, en les tuant par dizaines, Monsieur Mermet les a dénoncés depuis plusieurs années dans ses émissions.
c'est ça ou les mafias italienne..(lire Gomorra de R Savianno)
La cupidité poussée à l'extrême a emmené les sociétés dans le mur ,
et c'est sur la tête des plus démunis qu'il s'effondre .
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.