14
Commentaires

Trump : une explication par Mercedes ?

Commentaires préférés des abonnés

Méfiance, attention, vigilance: " Quand les drapeaux sont déployés, l'intelligence est dans la trompette." (Stefan Zweig)

Une chose est certaine, c'est que jusqu'il y a peu les escroqueries de Trump qu'elles soient intellectuelles ou tout simplement financières n'alarmaient pas les grands experts


Qu'importaient pour eux la défense des adeptes du KKK, la construction du W(...)

J’ignore si la trompette est effectivement profondément ignare, ou s’il s’agit d’un stratège hors-pair. Ce que je sais en revanche, c’est que les meilleurs stratèges sont ceux qui sont capables de se faire passer pour plus bêtes qu’ils ne le sont.

(...)

Derniers commentaires

Mais, Daniel, la théorie de Chapman et votre analyse peuvent tout à fait être vraies simultanément, pourquoi opposer l'une à l autre? 

depuis quand le commerce est a l'avantage des eux parties ? encore du pipo libérale. Comme les patrons donnent des emplois , mais ne se gavent pas de notre travail .. du pipo, et que Trump relance les droits de douane , TANT mieux , ça fait longtemps qu'ils le font, qu'ils soutiennent leurs entreprises aux détriments des travailleuses , merci Trump, de montrer que la mondialisation c'est ce qu'en font les humains qui dirigent , pas une main invisible .  A lire le dernier livre d'Edouard Louis 'qui a tuer mon père' . Il nomme lui qui nous fait mal . 

Bénéfice (?) mutuel au sens de la doctrine mercantiliste : Poutou salarié de Ford, l'internationale capitalistico-salariale.

Et c'est comme ça que des constructeurs allemands peuvent aussi s'installer aux USA :

- 2014 : Mercedes marche fort aux USA et agrandit son usine

- 2016 : Nouvelle usine Daimler aux Etats-Unis pour échapper aux tarifs... et aux syndicats

Trump acceptera-t-il des Mercedes si elles sont construites aux USA ?

Tout à fait, défendons les idées simples !

Et souhaitons que Macron développe des « deals » ou des « stratégies » qui bénéficient aux ouvriers de Whirlpool ou aux employés de la SNCF (i.e. à l’autre « partie)

Avanti Popolo !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

De la complication: Schneidermann, de Gaulle, Descartes et... Claude Lefort



C'était la suite de notre rubrique, vers ces choses compliquées, tentons de voguer avec des idées simples.



S'est-on jamais demandé pour quelle raison se trouve stéréotypiquement employé le terme compliqué pour caractériser ce que dont on a quelque mal à comprendre la réalité? Mon hypothèse - non pas ce dont simplement je douterais, mais tout au contraire ce dont je suis on ne peut plus convaincu - est que ladite complication résulte d'une tromperie. Tromperie toujours flairée à défaut d''être jamais clairement décelée. D'où la nécessité pour l'analyser d'avoir recours à ce qu'il y a de plus finement français en  matière d'esprit. Ainsi le matinaute recourt-il de nouveau au plus spirituel des hommes d'État pour justifier son billet. Ce dont on ne saurait trop le remercier car il permet de remonter du "Général" (peut-il - en esprit - en exister un autre que de Gaulle?) à "ce cavalier français qui partit d'un si bon pas", comme Péguy désigna celui dont toute la pensée moderne a dérivé.


Or précisément Descartes fut celui qui s'avéra plus intelligent que Malin génie et Dieu trompeur réunis et sut pour en déjouer les tours leur opposer la simple idée de la pensée. Un seul penseur au siècle dernier s'est élevé à pareille hauteur de simplicité: Claude Lefort dont l'oeuvre ne comporte pas par hasard ce titre: La complication, consacré à l'analyse du phénomène-jumeau opposé à celui - la démocratie - dont Tocqueville décela l'américanité. Claude Lefort en aura été le continuateur: aussi bien connu des meilleurs qu'ignoré des bateleurs. Happy few et unhappy crowd, le clivage sévit dans tous les secteurs de l'esprit.

A lire Matthew Chapman in extenso, on peut  comprendre sa théorie au sujet de Trump.

En effet il prend appui sur le cas Mercedes mais il développe un argumentaire bien plus large. 

Quand il évoque la politique intérieur US et son futur, ou la façon dont Trump a conduit ses propres affaires par exemple.  

Le rasoir d'Occam ? Attention, trop utilisé, il coupe.


 

Une chose est certaine, c'est que jusqu'il y a peu les escroqueries de Trump qu'elles soient intellectuelles ou tout simplement financières n'alarmaient pas les grands experts


Qu'importaient pour eux la défense des adeptes du KKK, la construction du Wall, le combat réactionnaire contre l'IVG, les insultes aux femmes, aux latinos, etc, les atteintes à la démocratie et à la morale qui fleurissaient sur le tableau de chasse du fada de la Maison Blanche...


Ce n'est que depuis que cet escroc fait planer de sombres nuages sur les intérêts financiers qu'ils défendent que les voilà qui psychanalysent le fada


Au passage qu'importe aux Allemands la disparition prochaine (ou leur raréfaction) des Mercedes sur la 5e avenue si toutes les villes de Chine en regorgent désormais.


Imaginons la disparition de Starbucks et autres fleurons à Berlin...


L'horizon se noircit : L'extrême droite Israélienne en personne (Netanyahu) débarque en Europe pour convaincre d'abandonner l'accord 2015 avec l'Iran.

Vous avez certainement raison Daniel... il n'en reste pas moins qu'à lire l'article d'Ibrahim Warde dans le Diplo de ce mois-ci, on se prend à penser que, tout de même, ce que représente un "deal" dans l'esprit de cet homme étrange est plutôt bien analysé par Chapman.

https://www.monde-diplomatique.fr/2018/06/WARDE/58766

Merci pour la chronique. 


Du coup, on ne sait pas si la citation de D. Trump est bonne (mais ouf! elle est "vraisemblable"). Et on ne sait pas si la théorie de M. Chapman tient la route (mais ouf! elle est "séduisante"), même si on a des indices qu'elle est contestable. 


Bon bah.

Méfiance, attention, vigilance: " Quand les drapeaux sont déployés, l'intelligence est dans la trompette." (Stefan Zweig)

J’ignore si la trompette est effectivement profondément ignare, ou s’il s’agit d’un stratège hors-pair. Ce que je sais en revanche, c’est que les meilleurs stratèges sont ceux qui sont capables de se faire passer pour plus bêtes qu’ils ne le sont.

Peut-on résumer, en disant que c'est un escroc qui veut être réélu ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.