38
Commentaires

Travail dominical : nouvelle pièce, mêmes personnages

Changement de costumes pour tout le monde.

Derniers commentaires

"100 % des consommateurs qui font leurs courses le dimanche approuvent l’ouverture des commerces le dimanche.[...] 100 % des consommateurs qui font leurs courses le dimanche refusent de travailler le dimanche."

http://television.telerama.fr/television/travail-dominical-france-2-prone-la-rigologie,102915.php
Ces ultra-libéraux sont en train de nous rendre esclaves, tous esclaves, à petit feu...
Pendant qu'eux se gaubergeaient sur leurs terrains de golfe, hier, leurs petits salariés appauvris grâce à la manipulation gigantesque relayée par les media, s'esbaudissaient sur le fait qu'ils pouvaient travailler -même pas en heures sups si ça se trouve- le dimanche, et les petits consommateurs débiles se ruaient dans ces grandes surfaces pour enrichir les riches familles qui possèdent toutes ces chaînes... et croire qu'ils contribuaient à un travail rémunéré pour les étudiants !
Comment organiser un boycott ? Ils sont partout !!! Et il n'y a plus de petits commerces (ou alors les petits commerçants se rendent justice eux-mêmes) ;o(
la nasa vient de dévoiler son nouveau projet qui consiste à installer de très puissantes rétro fusées sur terre afin de ralentir sa vitesse de révolution autour du soleil, au lieu de faire un tour complet en 365 jours, elle le fera en 416 jours afin d'avoir des semaines de 8 jours et non plus de 7, ils comptent aussi ralentir la vitesse de rotation sur elle-même afin de passer de 24 heures à 36 heures, cela permettra d'augmenter le temps de travail de façon significative.
Vraiment je trouve que l'on ne va pas assez loin. Le travail le dimanche, la nuit, le dimanche de nuit, c'est bien gentil mais si on veut avancer vraiment il faut abroger cette loi idiote qui interdit l'esclavage. C'est quand même une atteinte directe à la liberté individuelle -sans parler de la liberté d'entreprendre-: je ne vois pas au nom de quoi on interdit aux citoyens de donner leur force de travail, contre éventuellement le gîte et le couvert (et 100 coups de fouets, le dimanche). S'ils sont volontaires, enfin !
On peut faire à peu près le pari que quand le travail du dimanche sera généralisé, on arguera que les gens n'ont plus vraiment le temps de faire des courses et qu'il faudrait par conséquent ouvrir la nuit.

Il semble assez visible ici que cette logique libérale (associée au capitalisme) de toujours plus de "liberté" se fait au détriment des quelques symboles communs qui font encore que les citoyens d'un pays font société, via des références communes. C'est pourtant une logique de fond de dissolution, mais on préférera en général dire que c'est à cause des musulmans, ou des roms, ou de tout élément senti comme étranger menaçant notre "vivre-ensemble".
L'oeuf pondu du jour de l'ami Guy l'épicier http://guybirenbaum.com/20130929/le-travail-le-dimanche-les-deux-cotes-des-champs-elysees-la-genese/

Séguelapeine de voter à gauche...
Dommage, DS, que vous n'écoutiez plus France Inter le matin. Vous avez raté un nouveau concept, énoncé par l'inénarrable SEU ("éditorialiste") : le consentement à la loi. Il s'agisait d'expliquer pourquoi les patrons des 14 grandes enseignes de bricolage (et leurs salariés bien évidemment) avaient décidé d'ouvrir ce dimanche. A mon avis, c'est un concept promis à un grand avenir. On ne dira donc plus "le voyou a agressé la vieille dame", mais "le consentement à la loi du jeune homme a été provisoirement affaibli".
On va vous la faire lyrique : http://www.youtube.com/watch?v=74eQqUhHMJc
Merci à Aznavour, une fois n'est pas coutume, et à l'immense Juliette Greco.
Bon. Que dire de plus qui n'a déjà été dit ?
C'est le dimanche du renard libre dans un poulailler de poules libres, juste après la messe, bien sûr
Le travail dominical, le travail le dimanche est autorisé en France. La loi interdit l'ouverture 7 jours sur 7 des magasin qui emploient des salariés (sauf exceptions).

Donc un magasin qui décide de fermer le lundi peut ouvrir le dimanche.

source : http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F22606.xhtml
Comme le dit si bien Bruno Masure, de l'air, qu'ils nous dégagent les places en terrace des cafés, théâtres et musées le dimanche en allant travailler ou faire leur courses le dimanche : je suis pour !
Lassitude,ras-le-bol qui s'amplifie de jour en jour...L'ultralibéralisme est bien là avec son cortège d'évaluations grossières des pseudos évènements jaillis quotidiennement du fatras journalistique.
Des survoltés gueulant "à mort" au passage de meurtriers aux excédés par des groupes semant désordre et saleté à leur porte,en passant par des excités favorables à ceux-là et qui soignent leur prochaine élection à coup de propos outranciers et un "redresseur"du pays qui te pique trop d'impôts pour réparer les conneries du précédent...lequel précédent bat la campagne acclamé par les crétins de service pour reprendre la démolition du pays là où il l'a laissée en 2012...Oui ,Daniel,tout cela est confus comme l'est le marécage dont vous parlez ce matin...
PS: Et je n'oublie pas les exploités qui ne demandent qu'à continuer de l'être davantage...
Faisons comme les Nortaméricains, dont les gros centres commerciaux sont équipés de lieux de culte où l'on peut procéder à la bénédiction du saint-caddie.
Il faut du pragmatisme. Autorisons ces magasins à ouvrir le dimanche sous réserve qu'ils s'engagent a embaucher des roms ( qui doivent s'y connaître en bricolage ). Ensuite Duflot et Valls iront se faire la bise lors de la signature du 1er contrat d'embauche du 1er employé rom du Leroy Merlin de Créteil.
Guy Birenbaum, sur son blog, a exhumé des images de 1991: Séguéla disant mots pour mots l'argument chanzélisien de Sarkozy plus de15 ans avant. La loi hadopi sur les © devrait jouer.
La principale motivation des salariés qui sont favorables au travail dominical est le supplément de salaire que cela leur apporte.

Nous sommes donc face à une version sournoise du travailler plus pour gagner plus, côté salariés, et faire travailler plus pour gagner plus, côté employeurs.

Quel salarié souhaiterait vraiment sacrifier une partie de sa vie de famille si ce plus dominical était réparti, sans contrepartie ouvrée, sur les 35 heures légales effectuées en semaine ???

Mais ce serait réduire la marge des grandes surfaces engagées dans cette bataille (très laïque, en effet). Celles-ci n'hésitent d'ailleurs pas un seul instant à enfreindre la loi et à payer les amendes y afférentes : ces dernières sont largement compensées par le chiffre d'affaires dominical.

Reste le problème des étudiants qui ne peuvent trouver de travail que le dimanche. A-t-on les chiffres d'emplois partiels étudiants le dimanche ? À quelle heure, en semaine, se terminent les cours en faculté ?

Merci, @SI, d'enquêter sur le sujet.
Bonjour
Je pense que les chômeurs sont pour le travail le jeudi (et la semaine des 4 jeudi)
Après tout, la fermeture dominicale obligatoire, ce ne serait pas une entorse à la laïcité?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.