128
Commentaires

Trappes : "J'aurais préféré ne pas jouer ce match"

Peut-on retourner les armes sensationnalistes des chaînes d'infos contre elles pour porter un discours nuancé ? C'est à cette question que l'émission de cette semaine va tenter de répondre. Ali Rabeh maire de Trappes, s'est lancé la semaine dernière dans un duel à distance avec Didier Lemaire, prof de philosophie dans un lycée de la ville. L'enseignant décrit une commune aux mains des islamistes. L'élu, lui, tient à démonter le récit médiatique. Tout en abordant les difficultés que rencontre sa municipalité face au communautarisme.

Commentaires préférés des abonnés

Oh mes aieux ! De la nuance et du contexte ! Argh ! On est fichu !
Non, blague à part, c'est EVIDEMMENT une émission et un discours super intéressant et constructif .
Et j'adore l'image de l'allumette et du carburant !
Gros (mais noble et fier !) boul(...)

Un maire qui a la tête sur les épaule, qui fat attention de bien peser ce qu'il dit avec précision

Bravo pour cette émission salutaire. La meilleure depuis longtemps grâce à votre invité. 

Ce maire est vraiment solide, et revigorant.

On aimerait en avoir un comme lui dans beaucoup de villes.

Le jeune juif révolutionnaire fait plaisir à entendre (...)

Derniers commentaires

Pour équilibrer....
https://www.youtube.com/watch?v=0TsZx7I-iGY

Superbe émission, bravo Daniel,
Et bravo à M. le Maire Ali Rabeh ! Serein, passionné, sérieux. Attention aux pièges qu'on pourrait lui tendre. Bon courage à lui.

(Belles lunettes Daniel !)

Respect s monsieur le maire de Trappes! vous etes calme convaincu, convainquant. et merci a ASI de retablir la verite / le droit de paroles. 

Moment d'introspection.

Ce monsieur Ali Rabeh m'est suspect. C'est étrange parce que je suis en parfait accord avec ses propos et je trouve ses réactions et ses propos proportionnés, intelligents, parfaitement exprimés, etc.

Tout ça pour dire que les dizaines d'années que j'ai vécues en ce bas monde m'ont fait méfiant et incapable de faire confiance en l'homme politique, et ce, à tous les niveaux.

C'est triste.

Fin de l'introspection.

Un échange vraiment intéressant.

Le maire de Trappes a vraiment une démarche qui fait honneur à sa charge et c'est ce genre de personne qui permettrait un débat sans tabou mais apaisé.


Mais, les vrais conspirationnistes (qui voient des islamo gauchistes partout comme leurs prédécesseurs des années 30  voyaient des judeo-bolchévique ou judéo-maçonnique aux commandes d'un vaste complot) sont sur les média mainstream et encore plus sur les chaines infos (LCI, CNews e BFM).


Et quand ce ne sont pas les islamo gauchistes qu'ils veulent dénoncer, ce sont les russes ou les chinois qui cherchent à déstabiliser nos vertueux Etats occidentaux qui, eux, n'ont jamais chercher à renverser des régimes qui ne leur convenaient pas.


 Cela devient vraiment difficile de s'informer sur certains sujets...


Emission intéressante, merci. J'ai particulièrement apprécié la discussion sur la bonne méthode pour lutter efficacement contre la médiatisation de discours comme celui de ce prof de "philo" (comment peut-on être prof de philo et être aussi peu dans la nuance ?).

Je rejoins un commentaire plus bas sur l'aspect insatisfaisant de la réponse faite par DS "C'est comme ça !" ou que répondre en utilisant le même langage que les chaines d'info (aller sur les plateaux ou sur le terrain poser la question à un coiffeur) serait le plus approprié. La réaction d'Ali Rabeh, "c'est le job des journalistes" m'a semblé bien plus pertinente et pas seulement de ceux.celles du Monde ou d'ASI, c'est tout simplement le job des journalistes d'enquêter, de contextualiser ou même de ne pas laisser parler des personnes comme Lemaire sans vraie contradiction.


PS : comme Ali Rabeh, bravo pour le grand moment d'interview d'Ariane Chemin !

Médine, l'enfant chéri d'@si, vient de confier à Médiapart qu'il avait porté plainte contre Aurore Bergé. Celle-ci l'aurait qualifié de "rappeur islamiste, faisant appel au meurtre".

Il est persuadé qu'il s'agit de diffamation. A suivre...

Aucun journaliste n'a osé poser une question très simple au professeur de philo : mais pourqoi donc ne demandez-vous votre mutation après avoir enseigné 20 ans à Trappes?


J'aurais bien aimé sa réponse!

Très bonne émission .Je  ne connaissais pas Ali Rabeh,il m'a impressionné par son calme et ses réponses claires ,face a la calomnie de ces chaines de fake news, qui propagent la haine et le racisme. J'ai appris beaucoup de choses sur le problème de Trappes.

Très bonne émission d'utilité publique, à rendre visible d'urgence, j'ai plusieurs contacts à qui j'aimerais bien envoyé cette vidéo.

Je ne suis qu'au début... J'aime bien "les filles sont soumises aux garçons"... Genre... Comme toutes les sociétés de tous les pays du monde quoi...

J e suis étonnée que DS n ait pas fait remarquer à mr sandlers qu il existe déjà une association juive qui se bat contre tous les racismes , il s agit de l UFJP . merci

Bien les nouvelles lunettes !!! 

Émission intéressante. Il manque cependant un volet fondamental à ce débat, qui n’a rien de hors sujet parce qu’il s’agit précisément de la construction médiatique du personnage de l’enfant-adolescent·e musulman·e de banlieue.

On est quand même aujourd’hui (et quand je parle d’aujourd’hui, c’est qu’il n’y a pas ici la place de s’attarder sur la genèse et les racines d’aujourd’hui) dans une situation où des paroles d’enfants et d’adolescents en milieu scolaire sont systématiquement traitées, même par certains de leurs profs, comme celles d’adultes militants. Des paroles idiotes, révoltantes, violentes, de la part d’enfants et d’adolescents, on en entend tous les jours quand on est prof. Dans tous les milieux, à tous les âges. On en a tous dit quand on était gamins, par ignorance, bêtise, provocation (et je ne compte évidemment pas le nombre de conneries qu’on peut dire quand on est adulte… certains sont bien mal placés pour faire la leçon).

Il est heureux que ces paroles s’expriment en classe et qu’on puisse y apporter des pistes de réponses pédagogiques (en sachant 1) que l’école ne peut pas tout, que 2) le travail est long et 3) qu’en grandissant les enfants apprennent à la fois la raison et la compassion pour peu qu’on les y accompagne). Mais apparemment, certaines phrases, remarques, questions, qui ne feraient au plus que tiquer un adulte lorsque prononcées par l’un·e (exemple typique : l’homosexualité est un péché, il faut être marié pour avoir des enfants, le soleil tourne autour de la terre ou je n’ai pas envie d’aller à la piscine), deviennent un problème relevant de l’état d’urgence national lorsque prononcées par un·e autre, le signe d’une radicalisation (que la hiérarchie demande aux profs de signaler). Alors il faut creuser, mesurer, savoir exactement combien d'élèves ont dit telle ou telle chose...

Pendant que des adultes s’amusent à savoir qui a fait le plus gros coup médiatique sur le dos des enfants et adolescents de Trappes, ce sont encore ces derniers qui trinquent. Que l’on insulte, que l’on conspue, qui doivent porter avec eux cette identité qu’on leur colle. Le seul qui semble y penser un peu, c’est Ali Rabeh. Mais il ne développe pas davantage ; et quand bien même il le voudrait, il serait accusé d’angélisme ou de complicité. Les conséquences bien réelles de ces affaires, à Trappes et ailleurs, il n’y a pas à les chercher bien loin : il y a seulement quelques mois encore, des gamins, dont certains profs ont appris à avoir peur a priori, fliqués par la hiérarchie, littéralement arrêtés par la police et placés en garde à vue pour une parole malheureuse, mal comprise ou déformée.

Ce n’est pas comme si c’était une seule affaire dans un contexte absolument étranger à toute cette psychose sur les musulman·e·s en France.

Ce système a un nom, et il n’existe pas seulement pour faire diversion des « vrais problèmes ».

(D’où mon léger agacement devant la résignation un peu paternaliste de Daniel Schneidermann : c’est comme ça… Ah oui, c’est comme ça.)

(Et au lieu de demander à Ali Rabeh ce que c’est qu’être prof à Trappes, demandez à des profs qui enseignent à Trappes. Et ailleurs, tiens, pour comparer. Comme partout, il y en a qui aiment, d’autres qui n’aiment pas, ça dépend de plein de facteurs…).

Sur un sujet aussi "velu" une conclusion qui réjouit le cerveau...tout ne serait donc pas perdu.

Bonjour,

Votre invité est lucide, cohérent, juste, transparent, modeste, déterminé. Politiquement parlant il est rassurant. J'ai aimé également le retour que vous faites en interviewant la journaliste qui rame à propos de l'incendie du local juif. Merci pour la qualité des échanges. Vous mettez en évidence une fois de plus la médiocrité des chaines d'infos.

Bravo Monsieur Ali Rabeh ! Très contente de connaître une personnalité politique intéressante. Cela change du spectacle affligeant du débat politique "national". Très bonne critique introductive des médias. Merci pour votre intervention. Merci également à Daniel Schneidermann. Je vote pour cette émission afin qu'elle soit le plus vite possible disponible gratuitement au plus grand nombre.

Tout se met en place, tranquille...

Lu sur un espace commentaire d'une tribune sur l'existence affirmée de l'islamogauchisme à l'Université.

Texto


""Mais ... Il faut absolument voir tous les points de vue... Les Sémites, ne sont pas que Juifs... Quand on parle de sémites, ou de langage sémitique, il s'agit de tous ceux du moyen-orient, musulmans inclus, donc, c'est le même peuple, les mêmes gueules, les mèmes simagrées (le "Hallal", c'est, à peu de choses près, du "Kosher" en Anglais, ou du "Casher" en français), tous bannissent le porc, les crustaçés, et les fruits de mer de leur alimentation... Tous sont circoncis, la femme musulmane est excisée, mais la femme juive, est rasée, et porte la perruque... En ce qui me concerne, c'est "ni-ni-ni", donc, ni musulmans, ni juifs, ni parasites politiques de quelques bords qu'ils soient... Car le politique, c'est l'unique problème, et donc, il ne faut pas attendre de "solution" de leur part, puisqu'ils ne sont la solution à... rien du tout (on pourrait les juger selon leurs "actes" ou leurs "non-actes", mais bon... Comme je ne suis pas juge, on pourrait tout simplement les bannir, les lyncher, ou les laisser à leur sort... Cela serait une belle vengeance, de la part des médecins et des hôpitaux qui ont subi directement les conséquences de leurs mauvaises décisions, et les gens normaux, non "progressistes", en général...""


Il ne faudra pas dire qu'on ne savait pas.



La Chemin elle était pas quelque chose au monde, une grande journaliste, de ceux qui ont monté le duel Macron-Le Pen avec pendant des mois des unes du journal mettant en scène l'un ou l'autre ? Elle et il (le journal) portent une telle responsabilité dans la dérive autoritaire (fascisante) actuelle que leur parole devrait (doit) être décrédibilisée à jamais.

Une émission qui fait du bien et une personnalité politique comme on voudrait en voir plus souvent!

Une remarque au sujet des élèves qui remettent en cause les enseignements : " tout est dans le Coran et le soleil tourne autour de la terre". Rien de nouveau à cela et les petits catholiques aussi pensent que Dieu a créé le monde . 

Ce qui est nouveau, c'est que les élèves osent exprimer un désaccord avec les enseignants, là où avant ils se taisaient et n'en pensaient pas moins. C'est la relation "maitre-élève" qui a changé et c'est tant mieux. Parce qu'on est là aussi pour leur apprendre la discussion, le débat, la liberté d'expression, ... Et si l'élève exprime son désaccord, on peut en discuter avec lui et ses camarades. Et peut-être le faire bouger un peu.

je n'ai toujours pas compris pourquoi quand on veut discréditer quelqu'un  on se sens obligé  de le traiter  de complotiste ?

A part ça, bonne émission 

Excellente émission, bien menée pour une nécessaire réhabilitation. Démonstration faites que le journalisme peut chercher une certaine rigueur et se foutre du buzz. Ce Maire était posé, sans langue de bois ( ce qui est rare pour être souligné) on en redemande Daniel !!

Raymond Mathieu

Très intéressant... j'avais une discussion sur F.B. à ce sujet. Je vais leur proposer de leur faire cadeau de l'émission... Et puis j'ai été un peu plus "éclairée" sur ce RAAR, en fin d'émission. Il y a une quarantaine d'année, j'ai cru que "SOS RACISME" avait les mêmes préoccupations. Sauf que... ben non ! C'était une officine du PS social mou. J'ose espérer que les jeunes auront appris de cet enfumage passé et qu'ils respecteront leur "contrat".

bonne emission merci, personnage sympathique ,  Comme quoi y a des gens bien chez Generation.s !

Apres je ne peux empêcher de me demander si son omnipresence mediatique n'est pas un peu opportuniste, vu qu'il va probablement falloir rejouer l’élection municipale, ce qui n’enlève rien a la qualité et la sincérité de son propos.


j'avoue ne pas trop savoir quoi penser du RAAR... l'idee est bonne a priori mais il faut quand meme rester prudent, comme vous le disiez dans votre chronique la semaine derniere on n'en sait pas grand chose en l’état et l'intervention de l'invite était un peu courte pour se faire une opinion.

Merci à @si d'avoir invité ce maire, de permettre de voir cet homme posé qui sait analyser les faits, reconnaître les problèmes de sa ville et ses propres erreurs, démontrer celles des autres, tout cela avec calme et sans haine: leçon de tenue

Excellente émission qui tient principalement, je pense, à la hauteur de vue et à la finesse d'analyse des deux invités. Le sketch du coiffeur (coiffeuse ?) mixte est désopilant tout en faisant émerger la médiocrité de ces chaines de télé plus que cheap.

Précision: je n'ai pas de téléviseur depuis...disons 40 ans.

 Et pourtant en regardant @Si, ou Là-bas si j'y suis, j'arrive

à me rendre compte de ce dont il s'agit lorsqu'il est question

de chaînes d'information en continu. Ma coiffeuse écoute le 20 heures

de TF1, ça décoiffe!

Et aujourd'hui...quel calme, quelle tranquillité sur le plateau.

Ça c'est précieux. Merci de montrer qu'on peut débattre, s'interroger,

avancer en défendant son point de vue...sans se foutre systématiquement

sur la gueule!

Une émission très intéressante qui, comme de nombreux abonné.e.s l’ont exprimé, apporté de la fraîcheur de par son ton nuancé. Toutefois j’ai une question : POURQUOI LIMITER LA DURÉE DE L’EMISSION? Je ne sais pas s’il s’agissait d’une erreur de montage mais les quelques secondes post générique de fin montrent clairement que l’invité a encore des choses à dire. Je sais que vous avez offert un extra après accord des personnes concernées, alors pourquoi ne pas juste continuer l’émission ? 

Magouilles-tambouilles pour exister et que rien ne change = PS et affidés soit rn/lr/rem 

Désespérant !

Les 3 piliers de l'islamogauchisme, admirablement illustré par ASI:

1. Croyance que l'Islam est la religion des opprimés ; on substitue au prolétariat indigène les malheureux musulmans, tous assignés à se reconnaitre envers les plus bruyants radicaux. On met en sourdine l'anti-cléricalisme pour adopter ces nouveaux damnés de la terre.

2. L'Islam est revolutionnaire, comme nous ! Alliance objective pour mettre le système ♪ bas. On verra plus tard pour les règlements de comptes.

3. Admiration refoulée des attentats : Eux ils osent, c'est malheureux, mais si c'est pour faire peter le système, on ne fait d'omelette etc....


Magique : Un tract ignoble qui dessine une cible sur un professeur de la république devient "une lettre d'espoir"
Et les autres qui applaudissent...

J'aime la stratégie de ASI ; diaboliser les courageux lanceurs d'alertes avant leur assassinat pour éviter à devoir leur rendre hommage un fois reduits au silence.
Clever.

Bien il fallait que ASI donne la parole à l'islamiste de la semaine, pas à celui qui le combat.
Et il fait son numéro et les fidèles islamo-gogo se pament.

Comme disait Marianne, un bon laic est un laic mort....
D'ailleurs, il est plus vraiment Maire normallement malgrés l'appel.

r

Rassurants .. oui rassurants  .... ces personnages, dans ce monde où tout le monde joue à se faire peur ............en confondant ce jeu avec la vraie vie .....un jeu dont beaucoup ignorent les règles, jeu dangereux s,il en est !

oui , rassurants , c'est dejà ça , un bon début .............Merci ASI

Une des meilleures émissions asi que j'ai vu. Daniel vous êtes l'élite des journalistes francais💪

belle emission, y'aurait vraiment une volonté affichée d'exagérer les faits et meme de les falsifier de la part des chaines a leurs maitres , y' a un peu de ça c en ce moment sur RT aussi , extreme droite extreme droite toute , mais je pense que sur RT ils roulent pour la marine et chez les milliardaires pour le méprisant .On est un peu démuni a gauche coté visibilité .Content d'apprendre que génération S s'en veut d'avoir empêché Meluche d'être au deuxième tour (je sais z'ont pas dit ça), j'espère qu'ils vont pas faire la meme caguade en votant Montebourg , ou un autre loser socialo. Tous pour Meluche brave gens , de toute façon, tout, plutôt que le méprisant , même la neuneu!

Bonne émission sur un sujet que j'avais suivi de loin en loin car je n'ai plus la télé (et quand je vois les extraits d'émission ma décision est confortée mille fois). J'avais donc pris connaissance du sujet par des canaux plus professionnels et donc loupé une partie de la "polémique".

Par contre Daniel, on vous aime tous (je pense), mais s'il vous plait, laissez vos invités répondre à vos questions au lieu de les couper au bout de 5 secondes. Je ne sais pas si c'est parce que vous avez peur de manquer de temps ou d'avoir une émission trop longue à la fin, mais laissez parler l'invité !
Le couper, lui dire d'être plus clair, le laisser expliquer pourquoi il répond de telle ou telle façon, puis le laisser reprendre fait perdre du temps - car souvent il reprend des choses qu'il a déjà dites - et de la compréhension - car on perd le propos.

Excellent ce maire de Trappes mais pourquoi est il allé se faire "hacher menu" sur les chaines du grand capital.

 Dernière minute il nous dit que comme Hamon il a voté au deuxième tour Macron et qu il s en mord bien les doigts... comment il va faire demain, il va se répéter? 

Alors changeons de paradigme, si pour les présidentielle le match au deuxième tour c est toujours et encore Macron (supposé être le bras armé du monde de la finance) contre Le Pen ( supposée  s' inspirer de l'idéologie du 3ème Reich selon l'inconscient collectif). Et bien dans ma naïveté et que je suis revêche, je vais défendre la reconnaissance du vote blanc et demander que, si le vote blanc devient le premier partie de France, on revote tout en interdisant aux deux figures qui arrivent derrière de ne plus jamais jamais jamais se représenter. C 'est risqué n est ce pas ? mais tellement  plus sexy !    

Une belle émission. 

Je pourrais ergoter sur quelques points mais quel plaisir d'entendre des propos nuancés. Merci à l'équipe d'ASI. 


En outre, je ne connaissais pas l'existence de ce collectif des juifs révolutionnaires, et je leur souhaite bonne chance, sincèrement. Leur ambition est noble. 

Bravo pour cette émission salutaire. La meilleure depuis longtemps grâce à votre invité. 

Ce maire est vraiment solide, et revigorant.

On aimerait en avoir un comme lui dans beaucoup de villes.

Le jeune juif révolutionnaire fait plaisir à entendre aussi.

Daniel, on vous pardonne votre obsession de vouloir que le tract date du jeudi d'avant les faits.

Mais j'ai peut être loupé quelque chose.

Le tribunal administratif annule les élections municipales

Le tribunal pointe un manquement d’Ali Rabeh (Génération.s) aux règles du code électoral. Ali Rabeh a fait appel et reste donc maire en attendant la décision du conseil d’État.

Oh mes aieux ! De la nuance et du contexte ! Argh ! On est fichu !
Non, blague à part, c'est EVIDEMMENT une émission et un discours super intéressant et constructif .
Et j'adore l'image de l'allumette et du carburant !
Gros (mais noble et fier !) boulot d'épongeage, bravo, chapeau bas ;)

Un maire qui a la tête sur les épaule, qui fat attention de bien peser ce qu'il dit avec précision

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.