90
Commentaires

Toute la viande d'Ile de France est-elle halal ?

Nouvelle attaque de Marine Le Pen contre le halal. Samedi, en marge de son meeting à Lille, elle a réuni les journalistes de presse écrite pour leur dire qu'elle allait entamer une procédure contre des enseignes de la grande distribution en ile-de-France pour "tromperie sur la marchandise". Selon elle, en effet, "l'ensemble de la viande distribuée en Ile-de-France est de la viande halal". Faux, ont réagi en choeur Claude Guéant, et plusieurs syndicats de la profession. D’où provient cette affirmation ? Marine le Pen s'est en réalité servie d'un reportage réalisé pour Envoyé spécial, diffusé jeudi dernier, mais qui ne disait pas la même chose : selon ce reportage, c'est l'abattage en Ile-de-France qui est à 100% halal, pas la distribution. Nuance. Car la production de ces abattoirs ne représente en réalité que 2% de la consommation de viande en Ile-de-France.

Derniers commentaires

Il me vient une question à l'esprit, à postériori. Il est dit que 32% de la viande consommée en France l'est de manière rituelle, alors que la demande en France est de 7% de viande Halal.
Mais est-ce que ces deux pourcentages s'appuient sur la même assiette? (c-à-d est-ce que toute la viande consommée en France est produite en France)
Sinon, on retombe sur le même problème IDF vs France (qui serait devenu France vs Monde)
J'aime bien l'expression, lue plusieurs fois sur ce forum, "viande abattue"...J'imagine que certains ne veulent pas savoir que derrière le mot "viande", il y a des animaux, des êtres vivants qui sont sensibles et qui souffrent. Il serait plus honnête de dire qu'on mange des animaux, et pas de la "viande", parce que nous aussi, les êtres humains, nous sommes de la viande... Il paraît même que c'est la meilleure selon les gens qui l'ont goûtée !
Les animaux n'ont pas de religion, ce qui prouve bien qu'ils sont beaucoup plus malins que nous. En tout cas, moi, je n'ai pas ce problème : je ne mange que des protéines végétales qui sont bien meilleures pour la santé et celle de la planète. Parce que si les Chinois et les Indiens se mettent à bouffer, comme nous, des protéines animales trois fois par jour, la planète ne tiendra pas le coup avec toute la pollution que génèrent les élevages industriels.
Comme il a été dit plusieurs fois sur ce forum, les animaux d'élevage aujourd'hui sont nourris avec des OGM, des farines animales, des antibiotiques, des anxiolytiques (sinon ils se bouffent entre eux), et tout un tas de saloperies qui rendent malades ceux qui les consomment. Et j'ai envie de dire qu'après tout, ce n'est que justice...
Trois articles sur le halal, trois forums dédiés... Je sais pas moi, regroupez vos trucs, ça fait un peu obsessionnel sinon.
Il y a de tout dans ce débat sur l'Halal (étonnant qu'on parle d'ailleurs si peu du Kasher, pourquoi, y'a pas de fric derrière ?), comme dans tous les débats à boire et à manger (ex, le nucléaire, la tva-pas sociale-, l'éducation etc...), tout ce qui fait que nous sommes des pov' idiots d'humains avec leurs angoisses et leurs bêtises transversales ... La viande, le nucléaire, l'éducation, le mariage homosexuel, les bébés éprouvettes, l'histoire israëlo-palestino-européenne, etc ... Tout ça c'est à tour de rôle vouloir résoudre nos pb (or, y'a pas de pb on meurt tous quoi qu'on fasse) :
- santé/c'est vital/c'est pas vital, y'a ka manger des céréales OGM/pas OGM, d'ailleurs (demandez aux Somaliens ce qu'ils en pensent...)
- savoir/pas savoir/religion/pas religion/moral/pas moral/se taper dessus/aller au ciel ou nourrir les vers de terre
- c'est une question de gros sous
- c'est une question de reconnaissance/amour/raison/pas raison/passion/irrationnel/allo maman bobo ...

J'adorais Desproges, j'adore Siné, et tout ce qui ne se prend pas au sérieux ! Vous appelez ça "anar" ? C'est une question de Nature qui fait comme elle l'entend et comme elle peut et nous on fait avec... Et pourtant ça tourne !
Je me demande pourquoi je m'intéresse à tous ces mots pas rigolos : allez repassez-nous plutôt le tribunal des flagrants délires, le rire est le propre (pas sale) de l'Homme ! Avec de l'humour comme droit fondamental et le rire obligatoire (seule obligation) dès la naissance (on peut bien mourir de rire, c'est pas interdit) Y'aurait-ptêt' pas eu ni Hitler, ni Staline, ni Pol Pot !
Si on savait tout, si on nous disait tout ...
Le FN serait tres proche du pouvoir !
Il y a un point qui n'a pas été évoqué dans les nombreux commetaires (sauf erreur !): c'est celui de la "taxe halal".
en effet, "La certification halal est avant tout une taxe religieuse, prélevée dès l'abattage, et d'un montant de l'ordre de 10 à 15 centimes d'euros le kilogramme de viande etc." (http://fr.wikipedia.org/wiki/Halal).
L'étiquetage "halal" n'étant pas obligatoire dans la distribution, le consommateur verse donc, en achetant sa viande, parfois (souvent? là n'est pas le débat), et sans le savoir, une taxe à une un organisme religieux.
Cette absence de "transparence" ne me parait pas acceptable, d'où la nécessité de l'étiquetage du mode d'abattage dans les lieux de vente.
Il en serait de même en achetant de la viande kasher.
Quelles business, ces religions! Ah Marine, quelle si jolie prénom....
Au delà des superstitions moyenâgeuses et de leur exploitation politicienne on peut sans doute trouver matière à réfléchir.
Ben moi je prends de la viande pas chère, et je la cuisine à l'ail...
En tout cas c'est une des grandes forces de Marine Lepen: tout le monde va s'efforcer de nier l'évidence ou de botter en touche ( on s'en fout ou la souffrance animale) sur le lièvre qu'elle a levé, lui laissant ainsi l'exclusivité de la dénonciation d'un pratique qui dérange une population bien plus large que le simple électorat frontiste. Aucun doute que là, avec l'aide de France2, elle va marquer pas mal de points à l'aube de l'échéance électorale.
Nous avons été tous Américains, nous sommes tous Grecs, il faudra bien qu'un jour nous soyons tous musulmans. Epicétou. :-))

Marine a le sens de la politique, c'est inouï. Lézautres aussi ... A quand de vraies questions politiques. Après les élections ?
Il est quand même bon d'expliqué au gens la différence entre une viande tué traditionnellement (a la française disons) et une viande tuer celons le rituel musulman.

abattage traditionnel : La vache et mise dans un box ou deux plaque vienne la serrer pour l'immobiliser, un opérateur place un pistolet pneumatique sur la tête de la vache pour la tuer cérébralement. Ensuite elle est pendue par une patte a la verticale et égorgé a l'aide d'un couteau.

Abattage rituel musulman : La vache et immobiliser a l'aide de plaque puis retournée, elle est ensuite égorgé a l'horizontal par un opérateur, puis pendue par une patte pour qu'elle finisse de ce vider de sont sang.

J'ai pu observé les deux techniques.
Personnellement je trouve les deux mode respectueux de l'animal. La souffrance est très brève. La mort est quasi instantanée dans les deux cas.

Au vue de ses deux procès d'abattage, qui sont sensiblement identique, on peut comprendre que certain abattoir font le choix d'utiliser seulement le rituel, car au niveau économique cela enlève un opérateur, (celui qui assomme l'animal).
Pour un résultat qualitatif sur la viande identique.
Abattre des animaux selon les rites halal et casher relève de la pure cruauté, de l'ignominie mais quand j'entends à France Inter Le Pen s'émouvoir de la dignité des animaux, là je me dis qu'on se fout vraiment de nous. Elle continue de taper toujours sur les mêmes. Dans la matinale de France Inter aujourd'hui, il y avait comme une gêne. Patrick Cohen que j'aime bien et Bernard Guetta que j'aime moins étaient tous les deux gênés aux entournures. Ils avaient l'air complètement déstabilisés comme s'ils n'osaient pas appeler un chat un chat. Quelqu'un pense-t-il comme moi ou alors je n'avais pas bu assez de café?
Bonjour,

rien à voir mais

je voulais juste faire remarquer une chose sur la navigation dans le site d'@si :

Il semble qu'autrement que sur la page d'accueil en "une" il n'y ai pas moyen de retrouver les enquêtes (merveilleusement menées) de Laure Daussy

Ni dans "chroniques", ni dans "tous les dossiers" (qui est d'ailleurs un endroit assez bordélique à mon sens). Il n'y a d'ailleurs pas de menu pour accéder à l'ensemble des articles (gilles klein...)

En tout cas si cela est possible, ça n'est en tout cas pas clair.

Je ne sais pas si les autres @sinautes ont le même problème, où si c'est moi qui ai du mal avec la logique du site :)
Toutes ces discussions sont vaines. Allez dans un abattoir halal ou casher et après on en reparle. Ce type d'abattage est une honte et devrait tout simplement être interdit, prétextes religieux ou pas.
Mais alors si la viande halal n'est pas kasher, euh, je veux dire, est-elle catholique ? Mais c'est quoi la viande catholique, hein ? De la viande non vérifiée, par des non-curés ? La viande catholique, c'est la viande abattue à la capitaliste ? L'abattage, quoi.

Jours tranquilles à Saint-Denis
Je n'avais pas vu le reportage d'Envoyé Spécial, votre article est intéressant. Je déteste le FN et le problème, ici (si l'on excepte la souffrance des animaux dont je n'ai pas la preuve), vient du fait que les bouchers les plus consciencieux (je ne sais pas si c'est le cas de celui qui est interrogé), ceux qui choisissent les bêtes sur pied, savent qu'elles seront forcément abattues selon le rite musulman. C'est ce genre d'abus qui est tout à fait contre-productif, à mon sens, et qui conduirait à l'adhésion au FN, le sentiment d'invasion. il faut y faire extrêmement attention. Il semble que cela soit lié au désinvestissement du public: la privatisation des abattoirs municipaux. Il en a été de même à Carpentras récemment, alors que, malheureusement, le Vaucluse est une terre privilégiée pour le FN...
http://www.laprovence.com/article/economie-a-la-une/labattoir-entre-vente-au-prive-et-investissement-public
http://www.laprovence.com/article/carpentras-4389
Nous ne pouvons pas continuer ainsi ou alors le retour de bâton sera rude.
1) On écrit E. coli, pas E. Coli (les noms d'espèce ne prennent pas de majuscule).

2) Il y a énormément de souches différentes d' E. coli et toutes ne sont pas pathogènes (une bonne partie de la flore intestinale humaine est constituée d'E. coli).

PF (pour Phileas Frogg, pas Pinailleur Forcené. Quoique)
Visiblement personne n'écoute France Inter, même pas ses journalistes (comme Cohen) lorsqu'il s'agit de traiter de la cause animale. Pourtant, tous les dimanches, de 15 à 16, Elisabeth de Fontenay, philosophe "reconnue", consacre une émission à dénoncer le sort que notre société réserve aux animaux. Elle a déjà abordé, avec beaucoup de fermeté et de détails, avant Marine Le Pen, la place grandissante de cet abattage rituel. Pour ma part je ne veux pas manger de viande provenant d'animaux tués de cette manière particulièrement cruelle. Je sais parfaitement que bien d'autres souffrances sont infligés aux animaux, il faut toutes les combattre. Inutile d'en rajouter une au nom de croyances que je ne partage pas. Je veux être informée quand j'achète un bout de viande si elle est bio ou pas, si elle est issue d'élevages de proximité ou pas, si elle est hallal ou pas. Je revendique le droit à l'information que l'on accorde à ceux qui veulent manger hallal.
Et un petit détail dont personne ne parle, sauf Elisabeth de Fontenay, qu'en est-il des taxes perçues par le culte musulman pour cet abattage. Quelles sommes ça représente et à quoi va cet argent ?
A part ça, qui sait où est passé le TGV de 9h15 ?

J’espère qu'il n'a pas été abattu, hallal ou kasher ou non !

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Le problème dans la viande halal, c'est pas le halal c'est la viande.
Ce qui est bizarre, c'est que personne ne parle de la viande kasher. Dans un quartier où je travaillais à l'époque où on ne trouvait pas de hallal facilement, les femmes musulmanes achetaient kasher. Devant mon étonnement, elles m'avaient expliqué que le mode d'abattage était le même, seules les prières différaient. Entre parenthèses, cela semble indiquer que l'aspect traditionnel (ou culinaire?) l'emportait sur le religieux, sinon les prières n'auraient pas été considérées comme anodines.
Pour faire court:

je suis contre la sécularisation masquée de la société à l'insu des gens donc je suis contre la pratique d'un rituel quel qu'il soit dans la sphère publique ou dans l'alimentation sans information adéquate.
=> Je suis donc contre la pratique d'un rite particulier d’abattage. Et j'espère que le rite en question n'est pas pratiqué.
J'ai cependant entendu l'argument que le rite halal, qui n'est d'ailleurs jamais précisément défini par les médias, ne serait pas véritablement pratiquée dans les abattoirs. Seul l'égorgement correspondrait véritablement au rite du halal.

Vous allez dans tous les cas me répondre 'économiquement, la méthode de l'égorgement se tient, donc pourquoi pas'.

A ça je vais vous répondre:
- je suis contre l’abattage d'animaux destinés à l'alimentation humaine pour des raisons éthiques, économiques et écologiques.
=> Je suis pour la pratique du végétarisme.

Arrivez-vous à avoir cette image en tête: une vache attachée par les pieds, la tête en bas, à qui on tranche la gorge verticalement et qui se vide de son sang dans une cuve située sous elle. Que vous évoque réellement le mot 'abattage'?
Si vous souhaitez discuter sereinement et en connaissance de cause de ce sujet, sachez au moins de quoi on parle, et avec des images, hein, pas que des mots:
Ca ressemble à ça (2ème vidéo de la page)

Sur ce point l'OABA (et l'asinaute Justin Colbart) a le mérite d'être intervenue mais n'a qu'une position 'welfariste' (qui souhaite garantir le bien-être des animaux d'élevage pour mieux les tuer). Elle reste dans l'esprit carniste. Ce type d'affaire devrait générer les réactions des végétariens/végétaliens ! Le sujet mérite pourtant d'être soulevé...
Merci pour ce dossier détaillé.
Il y a une chose, cependant, qui me chiffonne dans cette histoire : je n'ai encore entendu AUCUN questionnement sur la souffrance animale… L'égorgement rituel se fait, ai-je compris, sans que les bêtes soient préalablement étourdies. Dieu sait si je ne crois guère en Lui, mais il me serait égal de bouffer hallal, cachère ou ce qu'on veut, si on me dit que sont résolus les problèmes 1 — d'hygiène et 2 — de souffrance des bestiaux… N'y a-t-il plus aucune sensibilité sur ce sujet par chez nous ? On va quand même pas laisser Brigitte B. s'en emparer toute seule ?
Il y a quelques années il y avait eu Philippe de Villiers qui voyait des mosquées dans les aéroports, maintenant on a Marine Le Pen qui voit du hallal partout. Et ce n'est que le début de la campagne, bon... sang, ça promet pour la suite.

Je ne peux m'empêcher de sourire en songeant qu'aux dernières nouvelles (ça date d'il y a quelques mois, s'il y a eu avancée spectaculaire sur la question depuis, qu'on me corrige), et au dire des intéressés eux-mêmes, le fameux Conseil Français du Culte Musulman mis en place par notre président n'était même pas arriver à "légiférer" sur une définition précise et acceptée par tous de ce qui est hallal ou pas...

( Par ailleurs, et même si je ne suis jamais allé vérifier, on m'a toujours dit que la viande hallal était plutôt meilleure que la viande qu'on trouve ordinairement, les conditions d'abattage étant finalement moins stressantes pour l'animal.)
http://www.politis.fr/Halal,17219.html
Moi je pense que meme le jambon de paris va etre halal avec Marine
Je trouve aussi que la question aurait nécessité plus de décryptage et de questionnements.

- On peut être athée (ou agnostique si vous voulez) et considérer que la ritualisation de la mise à mort n'est pas une si mauvaise chose, que demander pardon à un arbre avant de l'abattre est la moindre des choses… Qu'un torréador qui fait gicler le sang s'adresse frontalement à l'animal, dont l'existance est reconnue, contrairement à ce système d'alimentation où il n'est que chiffre,
- Qu'il faut exiger la même traçabilité pour toutes les pratiques d'abattage, sans les différencier.
- qu'on sait tous que le sujet mérite d'y réfléchir, par toute la communauté française, mais que la période électorale est le pire moment qui soit, et que c'est évidemment fait exprès
- "tromperie sur la marchandise", disent-ils. Et les porcs, alors ?
Savez vous que 100%* des porcs en agriculture conventionnelle sont nourris avec des OGM ?
Que quand on produit des aliments bio pour porcs on est obligés d'inscrire "peut contenir des OGM" alors qu'en agriculture conventionnelle c'est pas obligatoire ?

* difficilement vérifiable parcequ'ils ne sont pas obligés de le préciser (!), mais mes contacts concernés me le disent tous. Si quelqu'un a des chiffres …

Bref, la première tromperie sur la marchandise c'est l'information, comme d'hab !
Je note que le débat Méluche / Le Pen qui avait disparu de l'agenda est reparu. N'en doutons pas, cette dernière saura y lever toute ambiguité.
Ça rend malade le halal à son insue??

C'est n'importe quoi.
Je trouve triste que vous relayez ce genre de faux débats.
Rien d'étonnant, à force de vouloir satisfaire tous les communautarismes, on arrive à cette situation...
Voilà pourquoi il est impossible de contrer Marine Le Pen sur ce sujet : "La traçabilité de ce type de viande n'est en effet pas obligatoire". Donc pas vu, pas pris !

La palme de la mauvaise foi étant quand même décernée à Claude Guéant qui dit en substance que ce qu'elle raconte est faux mais qu'il ne peut garantir à 100% qu'on mange pas du halal sans le savoir.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.